<< Page précédente

MUSIQUE >> ANALYSE

Les prénoms provençaux en chansons

Prénoms féminins :

+ Chansons traditionnelles :  

+ Chansons actuelles en provençal :  

Prénoms masculins :

+ Chants religieux

Noëls :

 

Introduction :

Les prénoms les plus utilisés dans les chansons provençales sont : Margoutoun, Margarido, Jan, Magali, Joseph, Micoulau, Marìo, Marioun, Pèire, Tòni, Jano, Matiéu, Catarino, Nanoun, ...

L'auteur ayant écrit le plus de chansons avec un prénom est Charles RIEU dit Charloun.


[Remonter]


I) Les prénoms féminins :

* Ai un mau de taloun / J'ai mal au talon :

- Présentation de cette chanson : Chanson d'amour.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Ai un mau de taloun

Version provençale en graphie mistralienne :

Ai un mau de taloun

Version en graphie classique :

Ai un mau de talon

Traduction en français :

J'ai mal au talon

COUBLET N°1 :
Ai un mau de taloun,
La bello la bello
Ai un mau de taloun
Bello Madaloun

COUBLET N°2 :
Cu vous l'a fa veni ?
La bello la bello
Cu vous l'a fa veni
Digas moun ami ?

COUBLET N°3 :
L'amour que per vous ai
La bello la bello
L'amour que per vous ai
La bello de mai.

COUBLET N°1 :
Ai un mau de taloun,
La bello, la bello,
Ai un mau de taloun,
Bello Madaloun.

COUBLET N°2 :
Cu vous l'a fa veni
La bello, la bello,
Cu vous l'a fa veni,
Digas moun ami ?

COUBLET N°3 :
L'amour qué pèr vous ai,
La bello, la bello,
L'amour qué pèr vous ai,
La bello de mai.

COUBLET N°1 :
Ai un mau de talon,
La bela, la bela,
Ai un mau de talon,
Bela Madalon.

COUBLET N°2 :
Cu vos l'a fach venir
La bela, la bela,
Cu vos l'a fach venir,
Digatz mon amic ?

COUBLET N°3 :
L'amour que per vos ai,
La bela, la bela,
L'amour que per vos ai,
La bela de mai.

COUPLET N°1 :
J'ai mal au talon,
La belle, la belle,
J'ai mal au talon,
Belle Madelon.

COUPLET N°2 :
Qui vous l'a fait venir
La belle, la belle,
Qui vous l'a fait venir,
Dites mon ami ?

COUPLET N°3 :
L'amour que j'ai pour vous,
La belle, la belle,
L'amour que j'ai pour vous,
La belle de mai.

Sources et Discographie :
- Voix témoin et playback sur 100chansonsdeprovence.com


[Remonter]

* Berengiero e Babet / Bérangère et Élisabeth :

- Présentation de cette chanson : Chanson d'amour, répertoriée par Patrice COIRAULT sous le n°4922. On la trouve principalement de Marseille à Cannes.
NB : Il existe de nombreuses versions avec différents titres : "La fiho à marida", Bouano Babet", "Misè Babé", "Misè Nanoun", "Digo Madon", ...

- Paroles : Traditionnel ? XIXe siècle ?

- Musique : Traditionnel ? La mélodie est un dérivé de l'air du noël "Un angeloun parèis sus la coulino".

Version originelle n°1 :

Version n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Traduction en français :

COUBLET N°1 : Messagièro Berengiero
Boueno Babet sigues pas tant pressado
Ai quaucarèn a ti coumunica
Ce que ti diéu es pas de talounado :
Es un maçoun que voulié ti parla
Es un joueine ome de boueno famiho
A la mouestro emé soun bataclan
Sus lou pavé fa revira lei fiho
Se lou visiés lou trouvariés charmant. (Bis)

COUBLET N°2 : Babet
Ce que mi diés ma boueno Berengiero
Serié proun bèu, mi farié bèn plesi
Mai lei maçoun toumbon deis estagiero
Acò pèr iéu sarié trop de soucit.
N'en a bèn proun dei peno dóu mariàgu
Sènso mi metre encaro lou chiroun
Se quauque jour mi viés metre en meinàgi
Segur sera pas de prèndre un maçoun. (Bis)

COUBLET N°3 : Berengiero
Se lou voues pas n'en ai un autre en visto .

COUBLET N°4 : Babet
Lei cordounié empoueisounon la pego .

COUBLET N°5 : Berengiero
Puei que mi diés que voues èstre tranquilo .

COUBLET N°6 : Babet
Segur qu'acò es un bèl avantàgi .

COUBLET N°7 : Berengiero
Voudriés bessai espousa un gentihome .

COUBLET N°8 : Babet
Escuso-mi ma boueno Berengiero
A-n-aquéu cas pouédi pas tròup pensa
Se preniéu mau seriéu pas la proumiero
E tout acò mi countentarié pas.
Preferariéu à resta toujour fiho
Que de mi vèire dins lou branlo-à-bas
Car lou mariage rivo de caviho
Que leis poudès plus jamai derraba. (Bis)

COUBLET N°1 : Messagiero
Bello Babè sigues pas tant pressado
Qu'ai quaucarèn à ti coumunica,
Ço que ti diéu es pas 'no talounado :
L'a'n bèu maçoun que vòu si marida.
Es un jouvènt d'uno bouano famiho,
Pouarto la cano... e parlo franchimand ;
Sus lou pavé fa revira lei fiho :
Se lou vouliés l'atrouvariés charmant.

COUBLET N°2 : Babet
Ço que mi dias ma gènto messagièro
Es bèu e bouan, vous n'en fau gramaci,
Mai... lei maçoun toumbon deis estagièro,
Acò pèr iéu sarié trop de soucit ;
Parton matin pèr touto la journado,
Fau grassamen li garni lou panié.
Soun toujour brut... e de longo en bugado
M'esquintariéu pèr moun pasto-mourtié.

COUBLET N°3 : Messagiero
Se la vouas pas, acèto la vesito .

COUBLET N°4 : Babet
Lei courdounié sènton toujour la pego .

COUBLET N°5 : Messagiero
Ah ! vési clar qu'aimes d'èstre tranquilo .

COUBLET N°6 : Babet
Un tau partit sarié grand avantage .

COUBLET N°7 : Messagiero
S'un courdounié sènte trop mau la pego, .

COUBLET N°8 : Babet
S'ai pas de sòu, siéu pamens proun poulido .

COUBLET N°9 : Messagiero
Lei chin, lei cat, quento passioun groussiero .

COUBLET N°10 : Babet
Pauro de iéu. Quand sariéu maridado
Sarié lou cas d'agué la couardo au coual.
Vé, sabes bèn : mariage à la pressado
Vau rèn de rèn, es afaire de foual ;
Camina plan e... resta vièio fiho,
Vau miés que courre... e si roumpre lou nas.
Car es proun bèu de mounta'no famiho
Ounte si viéu dins l'amour e la pas.

COUBLET N°1 :
.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Belle Élisabeth, ne sois pas si pressée
Car j'ai quelque chose à te dire.
Ce que je te dis n'est pas une plaisanterie.
Il y a un beau maçon qui veut se marier ;
C'est un jeune homme d'une bonne famille
Qui porte la canne et parle français
Sur la pavé, il fait se retourner les filles.
Si tu voulais, tu le trouverais charmant.

COUPLET N°2 :
Ce que vous me dites ma gente messagère,
Est bon et bon, il faut vous en remercier,
Mais... les maçons tombent des échafaudages ;
Cela pour moi serait trop de souci.
Iils partent le matin pour toute la journée,
Il faut grassement leur remplir le panier.
Ils sont toujours sales et tout le temps à faire la lessive,
Je m'esquinterais pour mon maçon.

COUPLET N°3 :
Si tu ne le veux pas, accepte la visite .

COUPLET N°4 :
Les cordonniers sentent toujours la poix .

COUPLET N°5 :
Ah ! Je vois bien que tu aimes être tranquille .

COUPLET N°6 :
Un tel parti serait un grand avantage .

COUPLET N°7 :
Si un cordonnier sent trop mauvais .

COUPLET N°8 :
Si je n'ai pas de sous, je suis pourtant assez jolie .

COUPLET N°9 :
les chiens, les chats, quelle passion grossière .

COUPLET N°10 :
Pauvre de moi ! Quand je serais mariée,
Ce serait l'occasion d'avoir la corde au cou.
Voyez, vous le savez bien : mariage trop pressé
Ne vaut rien, c'est affaire de fou ;
Marcher lentement et... restervieille fille,
Vaut mieux que de courir et... se rompre le nez.
Car c'est assez beau de monter une famille
Où l'on vit dans l'amour et la paix.


[Remonter]

* Cansoun contro Clarisso / Chanson contre Clarisse :

- Présentation de cette chanson : Chanson humoristique mais méchante, très misogyne, créée à l'Alcazar à Marseille fin 19e siècle.

- Paroles : .

- Musique : .

Version originelle :

 

Version provençale en graphie mistralienne :

Cansoun contro Clarisso

Version en graphie classique :

Canson contra Clarissa

Traduction en français :

Chanson contre Clarisse

COUBLET N°1 :
Escota-mi, ma charmanta Clarissa
Quora ti viu mi dones la jaunissa
Veguem perqué au jorn d'uei marches gòia
As ancara leis uelhs bordats d'anchòias
Ti faches pas, se ti diu tot aquò
Siás mespresada, tu ti fiches d'aquò
Quora ti vien, promenar lo soir
Ai gents, li garces mau de còr.

COUBLET N°2 :
L'autre jorn, escotaves la musica
Aviás l'èr de voguer faire relica
Aviás mes ton salle corsatge
Semblaves un bedeau en pelerinatge
Arranja-ti, fai-ti bèla tornura
E descrassa-ti un pauc la figura
Car siás totjorn salla coma un peolh
Vai-te'n, vai ti lavar lo cuu !

COUBLET N°1 :
Escouto-me, ma charmanto Clarisso
Quouro te viu, me dones la jaunisso
Veguen perqué aujourd'uei marches gòio
As encaro lis iue bourda d'anchòio
Te faches pas, se te dise tout acò
Siés mespresado, tu te fiches d'acò
Quouro te vèn, proumena lou sèr
I gènt, ié garces mau de cor.

COUBLET N°2 :
L'autre jour, escoutaves la musico,
Aviés l'èr de vougué faire relico,
Aviés mes toun salo coursage,
Semblaves un badau en roumavage.
Aranjo-te, fai-te bello tournuro
E descrasso-te un pau la figuro
Car siés toujour salo coumo un
Vai-t'en, vai te lava lou quiéu !

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COUPLET N°1 :
Écoute-moi, ma charmante Clarisse
Quand je te vois, tu me donnes la jaunisse,
Voyons pourquoi aujourd'hui tu marches de travers
Tu as encore les yeux bordés d'anchois
Ne t'en fais pas, si je te dis tout cela
Tu es
Quand
Aux gens, .

COUPLET N°2 :
L'autre jour, tu écoutais de lamusique,
Tu avais l'air de vouloir faire
Tu avais mis ton sale corsage,
Tu ressemblais à un badeau en pèlerinage.
Arrange-toi, fais-toi belle tournure
Et décrasse-toi un peu la figure
Car tu es toujours sale comme un poisson.
Va-t-en, va te laver le cul !

Discographie / Enregistrement :
- Enregistrement chanté par M.ALLÈGRE dans une émission de T.ARDISSON (Ed. INA).


[Remonter]

* Catarino ma vesino / Catherine ma voisine :

- Présentation de cette chanson : Chanson pour enfant.

- Paroles : Traditionnelles. (NB : Il existe 3 autres couplets inventés par Daniel DAUMAS et Miquèu MONTANARO, et aussi Jan-Mària CARLOTTI)

- Musique : .

Version originelle :

Catarino ma vesino

Version provençale en graphie mistralienne :

Catarino ma vesino

Version en graphie classique :

Catarina ma vesina

Traduction en français :

Catherine ma voisine

COUBLET N°1 :
Catarino ma vesino
Baio de civado ei buòu
E de bren à tei galino
Se vouas que ti fagon d'uòu.

COUBLET N°2 :
Catarino ma vesino
Presto-mi toun vièi tambour
Que ma gato si marido
La faren dansa un tour.

COUBLET N°1 :
Catarino ma vesino
Baio de civado i biòu
E de bren à ti galino
Se vos que ti fagon d'uòu.

COUBLET N°2 :
Catarino ma vesino
Presto-me toun vièi tambour
Que ma gato si marido
La faren dansa un tour.

COBLET N°1 :
Catarina ma vesina
Baio de civado i buòus
E de bren a tei galinas
Se vòs que ti fagan d'uòus.

COBLET N°2 :
Catarina ma vesina
Presta-mi ton vielh tambor
Que ma gata si marida
La fàrem dançar un torn.

COBLET N°3 :
Catarina ma vesina
De mange galad' au pistou...

COBLET N°4 :
Catarina es coquina...

COUPLET N°1 :
Catherine ma voisine
Donne de l'avoine aux boeufs
Et du son à tes poules
Si tu veux qu'elles te fassent des oeufs.

COUPLET N°2 :
Catherine ma voisine
Prête-moi ton vieux tambour
Car ma chatte se marie
Nous la ferons danser un coup.

COUPLET N°3 :
Catherine ma voisine
De manger la soupe au pistou...

COUPLET N°4 :
Catherine est coquine...

Discographie / Enregistrements :
- DAUMAS et M.MONTANARO
- CD "Pachiqueli ven de nuech" par Jan-Maria CARLOTTI (Ed. Silex Auvidis Naïve Believe, 1993)


[Remonter]

* Croblèu Marioun / Morbleu Marion :

- Présentation de cette chanson : Chanson sur le thème du mari trompé...

- Paroles : ? Vers 1820. (Collectées dans la Drôme et en Ardèche)
NB : Il existe de nombreuses versions avec divers titres : "Corblu Marioun", "Marbiéu Marioun", "Mari marioun", "Lou gierous", "Lou jalous", "Ounte as passa ta matinado ?", "Ount'ères tu tantots anado ?", "Lou marit jalous", "Quau èra aquel que te parlava", "Quaues acò que te parlava", "En quau paralavas-tu, dimenche ?", "Moun Diéu moun ami", "Es sa filousa que penjava", Las amouros soun pas maduros", "Eroun dedin de counfituros", "Dinc un pot l'avié counservada", "Tu siés una fenna rusada", "Lous escouliès", "Quan lo Morioun vai o lo fount", ...
PS : Charloun RIÉU a également repris le même thème et la même mélodie pour écrire sa chanson "Françoun".
NB : On trouve également cette chanson en français avec des paroles légèrement différentes dans la région de Champagne.

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 : Lou marit
- Qu'èro adabas que te parlavo,
Mourbiéu, Marioun !
Qu'èro adabas que te parlavo ?

COUBLET N°2 : La femo
- La fourniero que me mandavo,
Marit, bon marit !
La fourniero que me mandavo.

COUBLET N°3 : Lou marit
- Li femo porton pas de braio,
Mourbiéu, Marioun !
Li femo porton pas de braio.

COUBLET N°4 : La femo
- Èro sa raubo envertouaido,
Marit, bon marit !
Èro sa raubo envertouaido.

COUBLET N°5 : Lou marit
- Li femo porton pas d'espaso (...)

COUBLET N°6 : La femo
- Es la coulougno que fielavo (...)

COUBLET N°7 : Lou marit
- Li femo porton pas de moustacho (...)

COUBLET N°8 : La femo
- Èro d'amouro que manjavo (...)

COUBLET N°9 : Lou marit
- Lou mes de mars noun porto amouro (...)

COUBLET N°10 : La femo
- Èro uno branco de l'autouno (...)

COUBLET N°11 : Lou marit
- Iéu vous farai sauta la tèsto (...)

COUBLET N°12 : La femo
- E vous, que n'en farias, dóu rèsto ? (...)

COUBLET N°13 : Lou marit
- Lou jitarai, e iéu, pèr l'èstro (...)

COUBLET N°12 : La femo
- Li courpatas farien grand fèsto ! (...)

COUBLET N°1 :
Ont'es que t'èras enanada
Croblèu, croblèu Marion
- Eri anad' querre una salada
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°2 :
Quau èra aqueu que te parlava
Croblèu, croblèu Marion
- Era la forniera dau vilatge
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°3 :
Lei femnas pòrtan pas culòtas
Croblèu, croblèu Marion
- De seis cotilhons se n'èra fachas
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°4 :
Lei femnas pòrtan pas mostachas
Croblèu, croblèu Marion
- D'amoras s'èra tenturada
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°5 :
N'en siam plus au temps deis amoras
Croblèu, croblèu Marion
- Au jardin, n'i a una branchada
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°6 :
Vai me querre una sietada
Croblèu, croblèu Marion
- Leis aucèus leis an achabadas
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°7 :
Te faràs copar la testa
Croblèu, croblèu Marion
- E de que n'en faràs dau resta.

COUBLET N°8 :
Lei cropatàs n'en faràn festa
Croblèu, croblèu Marion
- Au mens un pauc d'aiga senhada
Mon Dieu, mon Dieu, mon amic !

COUBLET N°9 :
Chantarèm lo Requiant En Pace
Croblèu, croblèu Marion.

COUBLET N°1 :
Ount'es que t'èras enanado
Croblèu, croblèu Marioun ?
- Ère anad' querre uno salado
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°2 :
Qu èro aquéu que te parlavo
Croblèu, croblèu Marioun ?
- Èro la fourniero dóu vilage
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°3 :
Li femo porton pas culoto
Croblèu, croblèu Marioun ?
- De si coutihoun se n'èro facho
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°4 :
Li femo porton pas moustacho
Croblèu, croblèu Marioun ?
- D'amoro s'èro tenturado
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°5 :
N'en sian plus au tèms dis amouro
Croblèu, croblèu Marioun ?
- Au jardin, n'i'a uno brancado
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°6 :
Vai me querre uno sietado
Croblèu, croblèu Marioun ?
- Lis aucèu lis an acabado
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°7 :
Te faras coupa la tèsto
Croblèu, croblèu Marioun ?
- E de que n'en faras dóu resto
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°8 :
Li croupatas n'en faran fèsto
Croblèu, croblèu Marioun ?
- Au mèns, un pau d'aigo signado
Moun Diéu, moun Diéu, moun ami !

COUBLET N°9 :
Cantaren lou Requiant En Pace
Croblèu, croblèu Marioun !

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Où étais-tu partie
Morbleu, morbleu Marion ?
- J'étais allée chercher une salade,
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°2 :
Qui donc te parlait ?
Morbleu, morbleu Marion ?
- C'était la boulangère du village
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°3 :
Les femmes ne portent pas de culotte
Morbleu, morbleu Marion ?
- Avec ses cotillons, elle s'en était faite
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°4 :
Les femmes ne portent pas de moustache
Morbleu, morbleu Marion ?
- Elle s'était teinte avec des mûres
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°5 :
Nous ne sommes plus au temps des mûres
Morbleu, morbleu Marion ?
- Au jardin, il y en a une branche
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°6 :
Va m'en chercher une assiette
Morbleu, morbleu Marion ?
- Les oiseaux les ont achevées
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°7 :
Tu te feras couper la tête
Morbleu, morbleu Marion ?
- Et que feras-tu du reste ?
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°8 :
Les corbeaux en feront fête
Morbleu, morbleu Marion ?
- Au moins, un peu d'eau bénite
Mon Dieu, mon Dieu, mon ami !

COUPLET N°9 :
Nous chanterons le Requiescant in Pace
Morbleu, morbleu Marion !

Discographie :
- M.


[Remonter]

* Dis-moi Nanoun / Dis-moi Nanon :

- Présentation de cette chanson : Le thème de cette chanson est très courant depuis le Moyen-Âge et les chansons des troubadours. C'est une pastourelle qui met en scène un étranger qui courtise une jeune bergère. Mais elle ne se laisse pas faire...
NB : Cette chanson a été identifiée par Patrice COIRAULT sous le n°4401. On peut la rattacher et la comparer à une autre pastourelle qui lui ressemble : "La bergère et lou moussu" (n°4402).

- Paroles : (Collectées dans la Drôme) Moitié en français, moitié en provençal.
NB : Autres titres possibles : "Bonjour Ninon", "Bonjour Nanon", "Adiéu Nanon", "Bouenjour Goutoun", "La bergère", ...

- Musique : .
NB : Il existe au moins 3 mélodies différentes pour cette chanson.

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
- Bonjour, Nanon, mon aimable bergère !
- Eh ! bèn, Moussu, de qu'es que me voulès ?

COUBLET N°2 :
- Dis-moi, Nanon le nom de ton village.
- Aprenès-lou, Moussu, pièi lou sauprés.

COUBLET N°2 :
- Viens avec moi là-bas, sous cet ombrage.
- Nàni, Moussu, cregne pas lou soulèu.

COUBLET N°2 :
- Viens, donne-moi ton joli coeur en gage.
- Ai un bergié, té ! lou garde pèr iéu.

COUBLET N°2 :
- Qu'il est heureux ce berger, ma bergère !
- Dins soun estat, se crèi pas malurous.

COUBLET N°2 :
- Je t'aimerai cent fois plus que lui-même.
- E iéu, Moussu, l'ame bèn mai que vous.

COUBLET N°7 :
- Dis-moi, Nanon, qui t'a si bien apprise ?
- E vous, Moussu, mounte avés estudia ?

COUBLET N°8 :
- J'étudiai au château de mon père...
- E iéu, Moussu, en gardant mi moutoun !

COUBLET N°9 :
- Dis-moi, Nanon, pourquoi si rigoureuse ?
- E vous, Moussu, perqué tant amourous ?

COUBLET N°10 :
- Si je le suis, c'est pour te rendre heureuse !
- E iéu, Moussu, pèr me trufa de vous !

COUBLET N°1 :
Dis-moi Nanon le nom de ton village.
Aprenei-lou moussu e lou saurés.

REFRIN :
Si je suis amoureux c'est pour te rendre heureuse
E iéu moussu pèr me mouca de vous. (Bis)

COUBLET N°2 :
Dis-moi Nanon qui t'a si mal apprise.
E vous moussu mounte avés estudia.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
J'ai étudié au château de mon père.
E iéu moussu en gardènt mei moutoun.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Dis-moi Nanon qui t'a mal apprise.
E vous moussu, perqué tant amourous ?

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
- Lou moussu : Dis-moi Nanon le nom de ton village.
- Nanoun : Aprenei-lou moussu e lou saurés.

REFRIN :
- Si je suis amoureux c'est pour te rendre heureuse.
- E iéu moussu pèr me mouca de vous. (Bis)

COUBLET N°2 :
- Dis-moi Nanon qui t'a si mal apprise.
- E vous moussu mounte avés estudia.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
- J'ai étudié au château de mon père.
- E iéu moussu en gardènt mi móutoun.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
- Dis-moi Nanon qui t'a mal apprise.
- E vous moussu, perqué tant amourous ?

AU REFRIN

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
- Le monsieur : Dis-moi Nanon le nom de ton village.
- Nanon : Apprenez-le monsieur et vous le saurez.

REFRAIN :
- Si je suis amoureux c'est pour te rendre heureuse.
- Et moi monsieur pour me moquer de vous. (Bis)

COUPLET N°2 :
- Dis-moi Nanon qui t'a si mal apprise.
- Et vous monsieur où vous avez étudié.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
- J'ai étudié au château de mon père.
- Et moi monsieur en gardant mes moutons.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
- Dis-moi Nanon qui t'a mal apprise.
- Et vous monsieur, pourquoi si amoureux ?

AU REFRAIN


[Remonter]

* Fanfarneto (OU La Perneto) / Fanfarnette (OU Pernette) :

- Présentation de cette chanson : Il existe de très nombreuses versions de cette chanson (classées par Patrice COIRAULT sous le n°1402). Parmi les versions en langue d'oc, on trouve deux versions : "Fanfarneto" et "La Perneto". Cette chanson reprend le thème de l'amour indéfectible d'une jeune fille malgré l'éloignement de son amoureux (thème qui nous vient de l'amour courtois des troubadours) : soit trop loin, soit parti à la guerre.
NB : Fille de Pernes-les-Fontaines ?

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
La Perneta se leva
Lalalalalalalala, landeridan
La Perneta se leva
Tres oras davant jorn. (Bis)

COUBLET N°2 :
Ne'n pren sa colonheta
Lalalalalalalala, landeridan
Ne'n pren sa colonheta
Embé son petit torn. (Bis)

COUBLET N°3 :
Tots lei jorns que ne'n vira
Lalalalalalalala, landeridan
Tots lei jorns que ne'n vira
Fai sospir d'amor. (Bis)

COUBLET N°4 :
Sa maire li ven dire
Lalalalalalalala, landeridan
Sa maire li ven dire
Perneta qu'avètz vos ? (Bis)

COUBLET N°5 :
Avètz lo mau de testa
Lalalalalalalala, landeridan
Avètz lo mau de testa
O bien lo mau d'amor. (Bis)

COUBLET N°6 :
Ai gis de mau de testa
Lalalalalalalala, landeridan
Ai gis de mau de testa
Ai bien lo mau d'amor. (Bis)

COUBLET N°7 :
Ne'n plora pas Perneta
Lalalalalalalala, landeridan
Ne'n plora pas Perneta
Anèm te mariar. (Bis)

COUBLET N°8 :
Embé lo fiu d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Embé lo fiu d'un prince
O l'einat d'un baron. (Bis)

COUBLET N°9 :
Ne'n vòlo pas d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Ne'n vòlo pas d'un prince
Ni l'einat d'un baron. (Bis)

COUBLET N°10 :
Amo mon cosin Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Amo mon cosin Piare
Aquéu qu'èis en prison. (Bis)

COUBLET N°11 :
Ti l'auràs pas ton Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Ti l'auràs pas ton Piare
Anèm lo pendorar. (Bis)

COUBLET N°12 :
Se pendorètz mon Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Se pendorètz mon Piare
Nos pendorètz tots dos. (Bis)

COUBLET N°13 :
Au chamin de Sant-Pèire
Lalalalalalalala, landeridan
Au chamin de Sant-Pèire
Enterrètz nos tots dos. (Bis)

COUBLET N°14 :
Curbètz Piare de rosas
Lalalalalalalala, landeridan
Curbètz Piare de rosas
Embé de tótas flors. (Bis)

COUBLET N°15 :
Au mitan de la pèira
Lalalalalalalala, landeridan
Au mitan de la pèira
I an culhit una cros. (Bis)

COUBLET N°16 :
E los passants que passon
Lalalalalalalala, landeridan
E los passants que passon
S'i meton a geinolhs. (Bis)

COUBLET N°1 :
La Perneto se levo
Lalalalalalalala, landeridan
La Perneto se levo
Tres ouro davans jour. (Bis)

COUBLET N°2 :
N'en pren sa coulouneto
Lalalalalalalala, landeridan
N'en pren sa coulouneto
Emé soun pichot tour. (Bis)

COUBLET N°3 :
Tous li jour que n'en viro
Lalalalalalalala, landeridan
Tóuti li jour que n'en viro
Fai souspir d'amour. (Bis)

COUBLET N°4 :
Sa maire ié vèn dire
Lalalalalalalala, landeridan
Sa maire ié vèn dire
Perneto qu'aves-vous ? (Bis)

COUBLET N°5 :
Aves lou mau de tèsto
Lalalalalalalala, landeridan
Avès lou mau de tèsto
O bèn lou mau d'amour. (Bis)

COUBLET N°6 :
Ai gi de mau de tèsto
Lalalalalalalala, landeridan
Ai gi de mau de tèsto
Ai bèn lou mau d'amour. (Bis)

COUBLET N°7 :
N'en ploura pas Perneto
Lalalalalalalala, landeridan
N'en ploura pas Perneto
Anèn te marida. (Bis)

COUBLET N°8 :
Emé lou fiéu d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Emé lou fiéu d'un prince
O l'eina d'un baron. (Bis)

COUBLET N°9 :
N'en vole pas d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
N'en vole pas d'un prince
Ni l'eina d'un baroun. (Bis)

COUBLET N°10 :
Ame moun cousin Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Ame moun cousin Piare
Aquéu qu'es en prisoun. (Bis)

COUBLET N°11 :
Te l'auras pas toun Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Te l'auras pas toun Piare
Anèn lou pendoula. (Bis)

COUBLET N°12 :
Se pendoras moun Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Se pendoras moun Piare
Nous pendoras tóuti dous. (Bis)

COUBLET N°13 :
Au camin de Sant-Pèire
Lalalalalalalala, landeridan
Au camin de Sant-Pèire
Enterras-nous tóuti dous. (Bis)

COUBLET N°14 :
Curbas Piare de roso
Lalalalalalalala, landeridan
Curbas Piare de roso
Emé de tóuti flour. (Bis)

COUBLET N°15 :
Au mitan de la pèiro
Lalalalalalalala, landeridan
Au mitan de la pèiro
I'an culi uno crous. (Bis)

COUBLET N°16 :
E li passant que passon
Lalalalalalalala, landeridan
E li passant que passon
S'ié meton à geinous. (Bis)

COBLET N°1 :
La Perneta se leva
Lalalalalalalala, landeridan
La Perneta se leva
Tres oras davant jorn. (Bis)

COBLET N°2 :
Ne'n pren sa colonheta
Lalalalalalalala, landeridan
Ne'n pren sa colonheta
Embé son petit torn. (Bis)

COBLET N°3 :
Tots lei jorns que ne'n vira
Lalalalalalalala, landeridan
Tots lei jorns que ne'n vira
Fai sospir d'amor. (Bis)

COBLET N°4 :
Sa maire li ven dire
Lalalalalalalala, landeridan
Sa maire li ven dire
Perneta qu'avètz vos ? (Bis)

COBLET N°5 :
Avètz lo mau de testa
Lalalalalalalala, landeridan
Avètz lo mau de testa
O bien lo mau d'amor. (Bis)

COBLET N°6 :
Ai gis de mau de testa
Lalalalalalalala, landeridan
Ai gis de mau de testa
Ai ben lo mau d'amor. (Bis)

COBLET N°7 :
Ne'n plora pas Perneta
Lalalalalalalala, landeridan
Ne'n plora pas Perneta
Anèm te mariar. (Bis)

COBLET N°8 :
Embé lo fiu d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Embé lo fiu d'un prince
O l'einat d'un baron. (Bis)

COBLET N°9 :
Ne'n vòlo pas d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Ne'n vòlo pas d'un prince
Ni l'einat d'un baron. (Bis)

COBLET N°10 :
Amo mon cosin Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Amo mon cosin Piare
Aquèu qu'èis en prison. (Bis)

COBLET N°11 :
Ti l'auràs pas ton Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Ti l'auràs pas ton Piare
Anèm lo pendorar. (Bis)

COBLET N°12 :
Se pendorètz mon Piare
Lalalalalalalala, landeridan
Se pendorètz mon Piare
Nos pendorètz tots dos. (Bis)

COBLET N°13 :
Au camin de Sant-Pèire
Lalalalalalalala, landeridan
Au chamin de Sant-Pèire
Enterrètz nos tots dos. (Bis)

COBLET N°14 :
Curbètz Piare de rosas
Lalalalalalalala, landeridan
Curbètz Piare de rosas
Embé de tótas flors. (Bis)

COBLET N°15 :
Au mitan de la pèira
Lalalalalalalala, landeridan
Au mitan de la pèira
I an culhit una cros. (Bis)

COBLET N°16 :
E leis passants que passon
Lalalalalalalala, landeridan
E leis passants que passon
S'i meton a geinolhs. (Bis)

COUPLET N°1 :
Pernette se lève
Lalalalalalalala, landeridan
Pernette se leve
Trois heures avant le jour. (Bis)

COUPLET N°2 :
Elle prend sa quenouille
Lalalalalalalala, landeridan
Elle prend sa quenouille
Avec son petit tour. (Bis)

COUPLET N°3 :
Tous les jours qu'elle fait un tour
Lalalalalalalala, landeridan
Tous les jours qu'elle fait un tour
Elle fait un soupir d'amour. (Bis)

COUPLET N°4 :
Sa maire vient lui dire
Lalalalalalalala, landeridan
Sa maire vient lui dire
Pernette, qu'avez-vous ? (Bis)

COUPLET N°5 :
Vous avez mal à la tête
Lalalalalalalala, landeridan
Vous avez mal à la tête
Ou bien le mal d'amour. (Bis)

COUPLET N°6 :
Je n'ai pas mal à la tête
Lalalalalalalala, landeridan
Je n'ai pas mal à la tête
J'ai bien le mal d'amour. (Bis)

COUPLET N°7 :
N'en pleure pas Pernette
Lalalalalalalala, landeridan
N'en pleure pas Pernette
Nous allons te marier. (Bis)

COUPLET N°8 :
Avec le fils d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Avec le fils d'un prince
Ou l'aîné d'un baron. (Bis)

COUPLET N°9 :
Je ne veux pas d'un prince
Lalalalalalalala, landeridan
Je ne veux pas d'un prince
Ni de l'aîné d'un baron. (Bis)

COUPLET N°10 :
J'aime mon cousin Pierre
Lalalalalalalala, landeridan
J'aime mon cousin Pierre
Celui qui est en prison. (Bis)

COUPLET N°11 :
Tu ne l'auras pas ton Pierre
Lalalalalalalala, landeridan
Tu ne l'auras pas ton Pierre
Nous allons le pendre. (Bis)

COUPLET N°12 :
Si vous pendez mon Pierre
Lalalalalalalala, landeridan
Si vous pendez mon Pierre
Vous nous pendrez tous les deux. (Bis)

COUPLET N°13 :
Au chemin de Saint-Pierre
Lalalalalalalala, landeridan
Au chemin de Saint-Pierre
Enterrètz nos tots dos. (Bis)

COUPLET N°14 :
Couvrez Pierre de roses
Lalalalalalalala, landeridan
Couvrez Pierre de roses
Avec de toutes fleurs. (Bis)

COUPLET N°15 :
Au milieu de la pierre
Lalalalalalalala, landeridan
Au milieu de la pierre
Ils ont cueilli une croix. (Bis)

COUPLET N°16 :
Et les passants qui passent
Lalalalalalalala, landeridan
Et les passants qui passent
S'y mettent à genoux. (Bis)

Discographie / Enregistrements :
- par Stoufa Gari (2014)
- CD "À l'agacha" par La Mal Coiffée (Ed. Sirventés, 2009)


[Remonter]

* Fluranço / Florence :

- Présentation de cette chanson : Mariage.
Il existe de nombreuses versions et variantes de cette chanson sous divers titres : "Escriveto", "An maridà Flurança", "Flurança l'Argentin", ...

- Paroles : Traditionnel ?
NB : Il y a des paroles identiques avec "La legèndo de Jésu-Crist" et "Lou marit riche".

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
N'en maridoun Fluranço,
Liroun, lan fa de la lira,
La flour d'aquest pays,
Lariri,
La flour d'aquest pays.

COUBLET N°2 :
La maridoun tant jouino
Sa saup pa 'nca vestir.

COUBLET N°3 :
Soun marit vai en guerro
Per la laissar grandir ;

COUBLET N°4 :
Lou diluns l'a 'spousado
Lou dimars es partit.

COUBLET N°5 :
Au bout de sept anneios
Lou galant touern' aquit.

COUBLET N°6 :
Doou ped piqu' à la pourto :
Fluranço vene durbir ?

COUBLET N°7 :
Sa mero souert' à l'estro :
Fluranç' es plus eicit.

COUBLET N°8 :
L'aviam mandad' à l'aigo
A plus sauput venir,

COUBLET N°9 :
Les mourous l'ant raubeio.
Les mourous sarrasins.

COUBLET N°10 :
Mai ounte l'ant meneio :
Cent legos luench d'cicit.

COUBLET N°11 :
Farai fair' uno barco
Tout d'or et d'argent fiti ;

COUBLET N°12 :
N'ai de souliers de ferre
Quand les deurio gausir,

COUBLET N°13 :
Fau que la vague querre
Quand sauriou de mourir.

COUBLET N°14 :
Sept jours, sept nuechs camino
Sens degun ague vist,

COUBLET N°15 :
Hormis les lavandieros
Que lavoun des draps fins.

COUBLET N°16 :
Diguelz les lavandieros
Que lavetz de draps fins,

COUBLET N°17 :
De qu es aquelo tourre
Et lou casteou d'aquit ?

COUBLET N°18 :
Es lou casteou doou mourou
Doou mourou sarrasin.

COUBLET N°19 :
Coumo iou pourriou faire
Per l'y intrar dedins ?

COUBLET N°20 :
Habillet z-vous en modo
D'un paure pelerin,

COUBLET N°21 :
Demandetz-li l'oumoino
Au noum de Jesus-Christ.

COUBLET N°22 :
Fluranço, fai l'oumoino
A gens de toun pays.

COUBLET N°23 :
Coumo fariou l'oumoino 
A gens de moun pays.

COUBLET N°24 :
Que les auceous que voloun
N'en saurien pas venir,

COUBLET N°25 :
L'y a que la dindouleto
Que fai soun nis eicit.

COUBLET N°26 :
Mete tauro, servanto,
Lou paure din' eicit,

COUBLET N°27 :
Fai lou lavar, servanto,
Dedins lou plat bassin.

COUBLET N°28 :
Doou temps que sount à tauro
Fluranço se s'en ris.

COUBLET N°29 :
De que risetz, madamo,
Que vous trufetz de mi ?

COUBLET N°30 :
lou pas de vous me trufe,
Que siatz lou miou marit.

COUBLET N°31 :
Anem leou à la chambro
Se cargarem d'or fin,

COUBLET N°32 :
Anem leou à l'estable
Ounte sount les roussins,

COUBLET N°33 :
Mountaras sur lou rouge
Et iou dessus lou gris.

COUBLET N°34 :
Quand sount sur lou pouent d'armo
Lou mour' ant vist venir.

COUBLET N°35 :
Sept ans te l'ai vestido
Doou damas lou plus fin,

COUBLET N°36 :
Sept ans te l'ai caussado
De peou de marouquin,

COUBLET N°37 :
Sept ans te l'ai couchado
Dedins de beous draps fins ;

COUBLET N°38 :
Se sept ans l'ai gardado,
Liroun, lan fa de la lira,
Es per un de mes fils,
Lariri,
Es per un de mes fils.

COUBLET N°1 :
N'en maridon Flourènço,
Liroun, lan fa de la lira,
La flour d'aquest païs,
Lariri,
La flour d'aquest païs.

COUBLET N°2 :
La maridon tant jouino .

COUBLET N°3 :
Soun marit vai en guerro
Pèr la leissa grandi.

COUBLET N°4 :
Lou dilun l'a 'spousado
Lou dimars es parti.

COUBLET N°5 :
Au bout de sèt annado,
Lou galant .

COUBLET N°6 :
Déu pèd pico à la porto :
Flourènço .

COUBLET N°7 :
Sa maire
Flourènço es plus aqui.

COUBLET N°8 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COUPLET N°1 :
Ils marient Florence,
Liron, lan fa de la lira,
La fleur de ce pays,
Lariri,
La fleur de ce pays.

COUPLET N°2 :
Ils la marient si jeune,
Elle ne sait pas encore se vêtir.

COUPLET N°3 :
Son mari va en guerre
Pour la laisser grandir.

COUPLET N°4 :
Le lundi, il l'a épousée ;
Le mardi, il est parti.

COUPLET N°5 :
Au bout de sept années,
Le galant reviens ici.

COUPLET N°6 :
Du pied, il tape à la porte :
Florence .

COUPLET N°7 :
Sa mère sort
Florence n'es plus ici.

COUPLET N°8 :
.


[Remonter]

* Isabèu / Isabelle (ou Isabeau) :

- Présentation de cette chanson : Comptine.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Air sur un rythme de quadrille du 19e siècle.

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Eisabèu,
Tei boutèu,
Soun plen de sarriho ;
Eisabèu,
Tei boutèu,
L'a rèn de tant bèu !

As d'aigo jusqu'à la caviho,
Ma mìo, ma mìo,
Bessai ti negaras ;
Eisabèu,
Tei boutèu,
Soun plen de savèu !

Isabèu,
Ti boutèu,
Soun plen de sarriho ;
Isabèu,
Ti boutèu,
I'a rèn de tant bèu !

As d'aigo jusqu'à la caviho,
Ma mìo, ma mìo,
Bessai te negaras ;
Isabèu,
Ti boutèu,
Soun plen de savèu !

.

 

Isabelle,
Tes mollets,
Sont pleins de sciure ;
Isabelle,
Tes mollets,
Il n'y a rien de si beau !

Tu as de l'eau jusqu'à la cheville,
Ma mie, ma mie,
Peut-être tu te noieras ;
Isabelle,
Tes mollets,
Sont pleins de sablon !


[Remonter]

* Janetoun prèn sa fauciho / Jeanneton prend sa faucille :

- Présentation de cette chanson : Chanson paillarde très populaire est composée de quatrains heptasyllabiques. Elle raconte sur le mode « humoristique » la rencontre entre une jeune fille et quatre "jeunes et beaux" garçons. Également appelée "La Rirette".

- Musique : Cette chanson est issue du folklore français (savoyard ?), répertoriée par Patrice COIRAULT sous le n°2218. Elle pourrait avoir été éditée et arrangée pour la première fois par Nicolas DALAYRAC (dans son opéra comique Les Deux Petits Savoyards, créé en 1789 : « Ascouta Jeannette, Veux-tu biaux habits, larirette… »). Par la suite, elle a été attribuée, à tort, à Aristide BRUANT (qui en fut l'interprète avec succès en 1890).

- Paroles : ? Il en existe de nombreuses variantes. On trouve même des versions au Canada et en Wallonie.

Version originelle n°1 :

Janeton s'en vai aus joncs

Version originelle n°2 :

Jan Janet pren sa faucilha

Version originelle n°3 :

Jan de Janeto

Version provençale
en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Version française :

Traduction en anglais :

COUBLET N°1 :
Janeton pren sa faucilha
Larirèra, larirè-èta,
Janeton pren sa faucilha
Per anar copar de joncs. (Bis)

COUBLET N°2 :
En chamin faguèt rencòntra
(...)
De quatre juèines garçons. (Bis).

COUBLET N°3 :
Lo premier un pauc timide,
(...)
L'embraçèt sus lo menton. (Bis)

COUBLET N°4 :
Lo segond un pauc mens sage,
(...)
Li sosl'vèt son blanc jupon. (Bis)

COUBLET N°5 :
Lo tresième, un intrepide,
(...)
La vioutèt sus lo gason. (Bis)

COUBLET N°6 :
C'que faguèt lo quatrième,
(...)
N'es pas dich dins la chançon. (Bis)

COUBLET N°7 :
Ah ! Si saviatz dameisèlas,
(...)
Anariatz copar de joncs ! (Bis)

COUBLET N°1 :
Jan Janet pren sa faucilha
Jan Janet lafalarirat,
Jan Janet pren sa faucilha
E se'n vai copar la blad. (Bis)

COUBLET N°2 :
Jan demand' a sa fena
(...)
De li aduree son gostar. (Bis).

COUBLET N°3 :
Quand ven l'ora de vonz'ora
(...)
Lo gostar n'arrivava pas. (Bis)

COUBLET N°4 :
Jan Janet pren sa faucilha,
(...)
E s'entòrna a l'ostau. (Bis)

COUBLET N°5 :
Tròva la pòrta sarraa,
(...)
Coma far per li rintrar ? (Bis)

COUBLET N°6 :
Passa per la chatonèira,
(...)
Aqui ont' passon los chats. (Bis)

COUBLET N°7 :
Tròva sa fèna coèijaa,
(...)
Embé mossur lo curat. (Bis)

COUBLET N°8 :
Jan Janet pren sa
(...)
E se'n vai copar lo blad. (Bis)

COUBLET N°9 :
Au bot de vuèt o nòu mèi,
(...)
Neissèt un pechon curat. (Bis)

COUBLET N°10 :
Lo menon a la messa,
(...)
Per veir' chantar son papá. (Bis)

COUBLET N°11 :
Quand lo curat prechava,
(...)
Lo pechot crièt papà. (Bis)

COUBLET N°1 :
Jan de Janeto prenguè sa serpeto
Rioun pioun pioun tra la la,
Jan de Janeto prenguè sa serpeto
E anè faire un fagot de boua. (Bis)

COUBLET N°2 :
En partènt diguè-r-à sa feno
(...)
Lou dejuna m'adurra au boua. (Bis).

COUBLET N°3 :
Quand arrivè vers la nòu ouro
(...)
Lou dejuna n'arrivavo pas. (Bis)

COUBLET N°4 :
Jan de Janeto reprènguè sa serpeto
(...)
E soun fagot dessus lou bras. (Bis)

COUBLET N°5 :
En-t-arrivènt trouvè sa feno
(...)
Dedins lou bras d'un avoucat. (Bis)

COUBLET N°6 :
N'en passè darrié la pouarto
(...)
N'en prenguè 'no triquè de bouas. (Bis)

COUBLET N°7 :
N'en piquè d'abord sur sa feno
(...)
De tèms en tèms sus l'avoucat. (Bis)

COUBLET N°8 :
Au diable empouarte touto lei feno
(...)
Enca mai lous avoucat. (Bis)

COUBLET N°9 :
Que vous fan pourta de bano
(...)
Trèi fèi lounjo coumo lou bras. (Bis)

COUBLET N°1 :
Janetoun prèn sa fauciho,
Larireto larire-eto,
Janetoun prèn sa fauciho
Pèr ana coupa de jonc. (Bis)

COUBLET N°2 :
En camin faguè rescontro,
Larireto larire-eto,
En camin faguè rescontro
De quatre jouine garçoun. (Bis).

COUBLET N°3 :
Lou proumié un pau timide,
(...)
L'embrassè sus lou mentoun. (Bis)

COUBLET N°4 :
Lou segound un pau mens sage,
(...)
Ié sousl'vè soun blanc jupoun. (Bis)

COUBLET N°5 :
Lou tresèn, un intrepide,
(...)
La vioutè sus lou gasoun. (Bis)

COUBLET N°6 :
C' que faguè lou quatrième,
(...)
N'es pas di dins la cansoun. (Bis)

COUBLET N°7 :
Ah ! Se savias damisello,
(...)
Anarias coupa de jonc ! (Bis)

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Jeanneton prend sa faucille,
La rirette, la rirette,
Jeanneton prend sa faucille,
Pour aller couper du jonc. (Bis)

COUPLET N°2 :
En chemin, elle rencontre,
La rirette, la rirette,
En chemin, elle rencontre
Quatre jeunes et beaux garçons. (Bis)

COUPLET N°3 :
Le premier, un peu timide,
La rirette, la rirette,
Le premier, un peu timide,
Lui caressa le menton. (Bis)

COUPLET N°4 :
Le deuxième, un peu moins sage,
La rirette, la rirette,
Le deuxième, un peu moins sage,
La jeta sur le gazon. (Bis)

COUPLET N°5 :
Le troisième, encore moins sage,
La rirette, la rirette,
Le troisième, encore moins sage,
Lui souleva le jupon. (Bis)

COUPLET N°6 :
Ce que fit le quatrième,
La rirette, la rirette,
Ce que fit le quatrième,
N'est pas dit dans la chanson. (Bis)

COUPLET N°7 :
Mais pour le savoir mesdames,
La rirette, la rirette,
Mais pour le savoir mesdames,
Allez donc couper du jonc ! (Bis)

COUPLET N°8 : (Optionnel)
La morale de cette histoire,
La rirette, la rirette,
La morale de cette histoire,
C'est qu'il n'y a plus de jonc. (Bis)

COUPLET N°9 : (Optionnel)
La morale de cette histoire,
La rirette, la rirette,
La morale de cette histoire,
C'est qu' les hommes sont des cochons. (Bis)

COUPLET N°10 : (Optionnel)
La morale de cette morale,
La rirette, la rirette,
La morale de cette morale,
C'est qu' les femmes aiment les cochons. (Bis)

COUPLET N°11 : (Optionnel)
La morale de ces morales,
La rirette, la rirette,
La morale de ces morales,
C'est qu' ça fait des p'tits cochons... (Bis)

COUPLET N°12 : (Optionnel)
La morale de ces morales,
La rirette, la rirette,
La morale de ces morales,
C'est qu' sur quatre y a trois couillons ! (Bis)

COUPLET N°1 :
Jeannie took her sickle,
La rirette, la rirette,
Jeannie took her sickle,
And went to cut rushes. (Bis)

COUPLET N°2 :
On the road, she met,
La rirette, la rirette,
On the road, she met
Four handsome young men. (Bis)

COUPLET N°3 :
The first one, a little shy,
La rirette, la rirette,
The first one, a little shy,
Chucked her under the chin. (Bis)

COUPLET N°4 :
The second, a little bolder,
La rirette, la rirette,
The second, a little bolder,
Laid her down upon the grass. (Bis)

COUPLET N°5 :
The third, even bolder still,
La rirette, la rirette,
The third, even bolder still,
Lifted up her petticoat. (Bis)

COUPLET N°6 :
What the fourth one did,
La rirette, la rirette,
What the fourth one did,
This song does not say! (Bis)

COUPLET N°7 :
But if you knew, ladies,
La rirette, la rirette,
But if you knew, ladies ,
You'd cut rushes everey day! (Bis)

 

 

COUPLET N°9 : (Optionnel)
The moral of this story,
La rirette, la rirette,
The moral of this story,
Is that men are pigs. (Bis)

COUPLET N°10 : (Optionnel)
And the moral of this moral,
La rirette, la rirette,
And the moral of this moral,
Is that women like 'em that way! (Bis)

COUPLET N°11 : (Optionnel)
The moral of these morals is,
La rirette, la rirette,
The moral of these morals is:
There'll be little pigs someday! (Bis)

Discographie / Enregistrements :
- M.


[Remonter]

* La bello Margoutoun / La belle petite Margot :

- Présentation de cette chanson : Pauvre petite Margot ! Il existe une autre fin, plus tragique, où la femme est rouée de coups et portée mourante dans son lit.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
La bello Margoutoun
Bouen matin s'es levado,
La bello Margoutoun
Bouen matin s'es levado.

COUBLET N°2 : (Bis)
A pres soun broc d'argent
A l'aigo n'es anado ;

COUBLET N°3 : (Bis)
Quand n'es istad' oou pous
A vis l'aigo troublado ;

COUBLET N°4 : (Bis)
Sur un pichot banquet
Elo s'es assetado ;

COUBLET N°5 : (Bis)
D'aquit n'a vis venir
Tres chivaliers d'armado.

COUBLET N°6 : (Bis)
Se lou premier a dich :
O la jolie femme !

COUBLET N°7 : (Bis)
Se lou segound a dich :
Sieguesso lo ma mio !

COUBLET N°8 : (Bis)
Se lou dernier a dich :
Couchario ben em' elo !

COUBLET N°9 : (Bis)
Soun couquin de marit
Qu'es darnier la bastido,

COUBLET N°10 : (Bis)
Qu'a ’ntendu les prepaus
Tenguts à Margarido,

COUBLET N°11 : (Bis)
N'es anat derabar
Tres bletos d'aumarino

COUBLET N°12 : (Bis)
Et n'en a tant foutut
Dessus sa paur' esquino

COUBLET N°13 : (Bis)
Que Goutoun n'a restat
Mai de siei mes chagrino
Que Goutoun n'a restat
Mai de siei mes chagrino.

COUBLET N°1 :
La bello Margoutoun
Bon matin s'es levado.

A pres soun broc d'argent,
À l'aigo n'es anado.

COUBLET N°2 :
Quand n'es estado au pous,
A vis l'aigo troublado ;

Sus un pichot banquet,
Elo s'es assetado.

COUBLET N°3 :
D'aqui, n'a vis veni
Tres chivalié d'armado.


Se lou premier a di :
"Oh la jolie femme !"

COUBLET N°4 :
Se lou segound a di :
"Sieguesse lou ma mìo !"

Se lou darnié a di :
"Couchariéu bèn em' èlo !"

COUBLET N°5 :
Soun couquin de marit
Qu'es darrié la bastido,

Qu'a ’ntendu li prepaus
Tengu à Margarido.

COUBLET N°6 :
N'es ana deraba
Tres bleto d'aumarino.

E n'en a tant foutu
Dessus sa pauro esquino.

COUBLET N°7 :
Que Goutoun n'a resta
Mai de sièis mes chagrino
Que Goutoun n'a resta
Mai de sièis mes chagrino.

COBLET N°1 :
La bèla Margoton
Bon matin s'es levada.

COBLET N°2 : (Bis)
.

COBLET N°3 : (Bis)
.

COBLET N°4 : (Bis)
.

COBLET N°5 : (Bis)
.

COBLET N°6 : (Bis)
.

COBLET N°7 : (Bis)
.

COBLET N°8 : (Bis)
.

COUPLET N°1 :
La belle petite Margot,
De bon matin s'est levée.

COUPLET N°2 : (Bis)
Elle a pris son brot d'argent,
À l'eau elle est allée.

COUPLET N°3 : (Bis)
Quand elle a été au puits,
Elle a vu l'eau troublée.

COUPLET N°4 : (Bis)
Sur un petit banc,
Elle s'est assise.

COUPLET N°5 : (Bis)
D'ici elle a vu venir
Trois chevalier de l'armée.

COUPLET N°6 : (Bis)
Si le premier a dit :
"Oh la jolie femme !"

COUPLET N°7 : (Bis)
Si le deuxième a dit :
"Soyez ma mie !"

COUPLET N°8 : (Bis)
Si le dernier a dit :
"Je coucherais bien avec elle !"

COUPLET N°9 : (Bis)
Son coquin de mari
Qui est derrière la bastide,

COUPLET N°10 : (Bis)
Qui a entendu les propos
Tenus à Marguerite,

COUPLET N°11 : (Bis)
Est allé
Trois .

COUPLET N°12 : (Bis)
Et il lui en a tant fichu
Sur son pauvre dos,

COUPLET N°13 : (Bis)
Que Margot en est restée
Plus de six mois chagrinée.

Discographie / Enregistrement :
- CD "Amada" par Renat SETTE (Ed. Tronos Digital, 2017)


[Remonter]

* La counversioun de Santo Madaleno / La conversion de Sainte Madeleine :

- Présentation de cette chanson : Chanson religieuse.

- Paroles : .

- Musique : .

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
- Santo Marto, anas-ié
E digas-ié (Bis)
Qu'à la glèiso ès arriva
Un grand prechur
Que voudrié touca soun amo
Emai soun cor.

COUBLET N°2 :
E Santo Marto s'en vai
Sorre trouva, (Bis)
E ié dis : ma bono sor,
Ma caro sor,
Vous farié-ti gau d'entèndre
Un grand prechur.

COUBLET N°3 :
Madaleno Madeloun
Ié dis que noun, (Bis)
Qu'estimo bèn mai li danso,
E li vióuloun
Qu'entèndre predicanço,
Emai sermoun.

COUBLET N°4 :
Pièi Santo Marto s'en vai
Jèsu trouva, (Bis)
E ié dis : moun bon Jèsu,
O dous Sauvaire,
Rèn de ço qu'es dóu bon Diéu
Tento ma sorre.

COUBLET N°5 :
- Santo Marto, anas-ié
E digas-ié (Bis)
Qu'à la glèiso es arriba
Tres bèu cadet
Que desirarien la vèire
Enca 'no fes.

COUBLET N°6 :
Santo Marto dounc s'en vai
Sa sor trouva, (Bis)
E ié dis : ma bono sor,
I'a tres cadet
Que desirarien vous vèire
Enca 'no fes.

COUBLET N°7 :
Madeloun n'a pas manca
De se para, (Bis)
De se metre si daururo
Si bago d'or,
Touto meno de beluro
Dessus soun cors.

COUBLET N°8 :
Quand la Madaleno intrè
Jèsu prechè (Bis)
Prediquè tant sus lou vice,
Sus lou pecat,
Que soun cor emai soun amo
Eu i'a touca.

COUBLET N°9 :
Quand lou sermoun es fini,
Elo a sourti : (Bis)
Desfai sa cabeladuro
En souspirant,
En se derrabant si perlo
E si diamant.

COUBLET N°10 :
Tres cadet ié van après :
Damo qu'avès ? (Bis)
- Gentilome, bèu cadet,
Leissos-m' esta,
La vanita d'aquest mounde
Iéu vau quita.

COUBLET N°11 :
Iéu m'en vau dins uno baumo,
Souto un bouissoun, (Bis)
M'en vau manja de racino
E de cardoun
Perfin d'espia li fauto
De Madeloun.

COUBLET N°1 :
- Santo Marto, anas-ié
E digas-ié (Bis)
Qu'à la glèiso es arriba
Un grand prechour
Que voudrié touca soun amo
Emai soun cor.

COUBLET N°2 :
E Santo Marto s'en vai
Sorre trouba, (Bis)
E ié dis : ma bono sorr',
Ma caro sorr',
Vous farié-ti gau d'entèndre
Un grand prechour.

COUBLET N°3 :
Madaleno Madeloun
Ié dis que noun, (Bis)
Qu'estimo bèn mai li danso,
E li vióuloun
Qu'entèndre predicanço,
Emai sermoun.

COUBLET N°4 :
Pièi, Santo Marto s'en vai
Jèsu trouba, (Bis)
E ié dis : "Moun bon Jèsu,
O dous sauvaire,
Rèn de ço qu'es dóu bon Diéu
Tento ma sorre.

COUBLET N°5 :
- Santo Marto, anas-ié
E digas-ié (Bis)
Qu'à la glèiso soun arriba
Tres bèu cadet
Que desirarien la vèire
Enca 'no fes."

COUBLET N°6 :
Santo Marto dounc s'en vai
Sa sor trouba, (Bis)
E ié dis : "Ma bono sorr',
I'a tres cadet
Que desirarien vous vèire
Enca 'no fes."

COUBLET N°7 :
Madeloun n'a pas manca
De se para, (Bis)
De se metre si daururo
Si bago d'or,
Touto meno de beluro
Dessus soun cors.

COUBLET N°8 :
Quand la Madaleno intrè,
Jèsu prechè, (Bis)
Prediquè tant sus lou vice,
Sus lou pecat,
Que soun cor emai soun amo
Eu i'a touca.

COUBLET N°9 :
Quand lou sermoun es fini,
Elo a sourti : (Bis)
Desfai sa cabeladuro
En souspirant,
En se derrabant si perlo
E si diamant.

COUBLET N°10 :
Tres cadet ié van après :
"Damo qu'avès ? (Bis)
- Gentilome, bèu cadet,
Leissas-m' esta,
La vanita d'aquest mounde
Iéu vau quita."

COUBLET N°11 :
Iéu m'en vau dins uno baumo,
Souto un bouissoun, (Bis)
M'en vau manja de racino
E de cardoun
Perfin d'espia li fauto
De Madeloun.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COBLET N°9 :
.

COBLET N°10 :
.

COBLET N°11 :
.

COUPLET N°1 :
- Sainte Marthe, allez-y
Et dites-y (Bis)
Qu'à l'église est arrivé
Un grand prêcheur
Qui voudrait toucher son âme
Et aussi son coeur.

COUPLET N°2 :
Et Sainte Marthe s'en va
Trouver sa soeur, (Bis)
Et lui dit : "Ma bonne soeur,
Ma chère soeur,
Vous ferait-il plaisir d'entendre
Un grand prêcheur ?"

COUPLET N°3 :
Madeleine Madelon
Lui dit que non, (Bis)
Qu'elle estime bien plus les danses
Et les violons
Que d'entendre
Et sermons.

COUPLET N°4 :
Puis, Sainte Marthe s'en va
Trouver Jésus, (Bis)
Et lui dit : "Mon bon Jésus,
Ô doux sauveur,
Rien de ce qui est du bon Dieu
Ne tente ma soeur.

COUPLET N°5 :
- Sainte Marthe, allez-y
Et dites-y, (Bis)
Qu'à l'église sont arrivés
Trois beaux cadets
Qui désireraient la voir
Encore une fois."

COUPLET N°6 :
Sainte Marthe s'en va donc
Trouver sa soeur, (Bis)
Et lui dit : "Ma bonne soeur,
Il y a trois cadets
Qui désireraient vous voir
Encore une fois."

COUPLET N°7 :
Madelon n'a pas manquer
De se parer, (Bis)
De se mettre ses dorures,
Ses bagues d'or,
Toutes sortes de bijoux
Sur son corps.

COUPLET N°8 :
Quand Madeleine entra,
Jésus préchait, (Bis)
P
Sur le péché,
Que son coeur et aussi son âme
Lui a touché.

COUPLET N°9 :
Quand le sermont fut fini,
Elle est sortie : (Bis)
Elle a défait sa chevelure
En soupirant,
En s'enlevant ses perles
Et ses diamants.

COUPLET N°10 :
Trois cadets y vont après :
"Dame, qu'avez-vous ? (Bis)
- Gentilhommes, beaux cadets,
Laissez-moi,
La vanité de ce monde
Moi je vais quitter."

COUPLET N°11 :
Moi je m'en vais dans une
Sous un buisson, (Bis)
Je m'en vais manger des racines
Et des cardons,
Afin d'expier les fautes
De Madelon.


[Remonter]

* La maire Antòni / La mère Antoine :

- Présentation de cette chanson : Chanson à danser, très populaire dans toute l'Occitanie. La version provençale de cette chanson de fête provient vraisemblablement de l'Auvergne et du Quercy. Elle est souvent interprétée lors des balèti en Provence.
NB : Il existe plusieurs titres possibles : "L'Antòni", "La maire Antoèna", "La mèro Antoni", ...
Et de nombreuses variantes. Par exemple, la chanson "Pauro lagramuso" que l'on trouve dans la Drôme quasiment sur la même mélodie.

- Paroles : Traditionnel ? [Télécharger les paroles]

- Musique : Rythme de danse : scottish. Traditionnel ?
Première édition connue : "Lo maïre Ontouèno" à quatre voix (Ed. Heugel, Paris, 1934) Ref. HE29909

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

 

COUBLET N°1 :
Vers la maire Antòni, i'a de bon vin blanc, pichoto !
Vers la maire Antòni, i'a de bon vin blanc.
I'a de bon vin blanc, de bon vin blanc, de gènti chato,
I'a de bon vin blanc, de bon vin blanc e de droulas. (Bis)

REFRIN :
Sauto un pau, Mioto, sauto un pau !
Deman es la fiero e anaren pèr vilo !
Sauto un pau, Mioto, sauto un pau !
Deman es la fiero e anaren dansa !

COUBLET N°2 :
Lou moulinié passo, fai peta soun fouet, pichoto !
Marìo regardo, lou quicho dóu det.
« Qu m'empachara de regarda pèr la fenèstro ?
Qu m'empachara de regarda quand passara ? » (Bis)

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
« Gardo-te pecaire, de lou regarda, pichoto !
Gardo-te pecaire, de lou regarda !
De lou regarda, lou regarda pèr la fenèstro,
De lou regarda, lou regarda quand passara. » (Bis)

COBLET N°1 :
V.

REFRIN :
Sa

COBLET N°2 :
Lo .

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Chez la mère Antoine, il y a du bon vin blanc, petite !
Chez la mère Antoine, il y a du bon vin blanc.
Il y a du bon vin blanc, de gentilles filles,
Il y a du bon vin blanc et des garçons.

REFRAIN :
Saute un peu, mignonne, saute un peu !
Demain c'est la foire et nous irons en ville !
Saute un peu, mignonne, saute un peu !
Demain c'est la foire et nous irons danser !

COUPLET N°2 :
Le meunier passe et fait claquer son fouet !
Marie le regarde, le montre du doigt.
« Qui m'empêchera de regarder par la fenêtre ?
Qui m'empêchera de regarder quand il passera ? »

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
« Garde-toi ma pauvre, de le regarder, petite,
Garde-toi peuchère, de le regarder !
De le regarder, le regarder par la fenêtre,
De le regarder, le regarder quand il passera. »

Discographie / Enregistrements :
- CD "HDQ" par Cyrille BROTTO et Guillaume LOPEZ (Ed. Camom, 2011)
- CD "Chansons traditionnelles de la Provence Vol.1" par Jean-Bernard PLANTEVIN (Ed. Croupatas, 1997)
- CD "Pachiqueli ven de nuech" par Jan-Maria CARLOTTI (Ed. Mont-Joia, Silex, 1993)


[Remonter]

* La maire Lamberto / La mère Lamberte :

- Présentation de cette chanson : Morale sur l'humilité, la vertu, la bonté et la générosité. Chanson triste à caractère religieux.
NB : La chanson "Lou cura Laudibert" (ci-dessous) de Laurent MOGNAT (1830-1883) est quasiment construite sur la même mélodie et possède un couplet commun avec "La maire Lamberto".

- Paroles : Traditionnel (collectées dans la Drôme) ou écrites par Joseph GRIVEL (1816-1888) de Crest ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Pèr fa passa nostro vèio,
Mère-Grand countès nous donc
Uno istoaro sens parèio
Que lou recit n’èi si long.
Parla-nous, Mère Lamberto
D’aquelou tèms malurous
Bien avans l’an de l’alerto
Quand vèian de loup-garou.

COUBLET N°2 :
Meina, siou bien empotento,
Me en fasènt un eiforçou,
Vous chanterèi uno coumplento
Ou uno pichoto chansou
Se vèia qu’aviou de peno ;
E que tussou pèr moumen,
Pensa qu’ai la nouananteno
E que n’ai plus qu’uno dènt !

COUBLET N°3 :
Soulio qu’ère la plus lèsto
Pèr dansa lou rigòudou
Avuro brande la tèsto
E tremble sus mou ginou.
Me dison vièio berlièiro
Pouèi plus quita la maisou
Roulou dins ta serpilièro !
Fau cracha sus lou tisou.

COUBLET N°4 :
L’i a plus de joaiousei vèio
Pèr fiala dedins l’ivèr.
Tristei soun le paure vèio
Soulei fan lou coucoumber !
Dengu crèi plus les istoaro
Que couantavon les vièio gènt.
Lèi bouanei sesoun soun rarèi
Se vé que de laid tèms…

COUBLET N°5 :
Veièm plus que de malandras
E d'après lo vielh Teston
Aurèm encar de jalandras
Sièm menaçats de pertot.
Puei dison que la famina,
L'eschapèm pas d'aquest'an.
Vaqui ce que me chagrina
Quand lo paure a gis de pan.

COUBLET N°6 :
Solié que lei gènt s’amavon
E qu’aian bien meiou cur.
Aubé plesi s’entredavon
Quand èron dins lou malur.
Mès avuro tout deilaissa ;
Malurous ‘quòu que n’a rèn,
Pèr l’urous que bien s’engraisso

Lou paure n’èi qu’un vaurèn.

COUBLET N°7 :
Meina, siesie jamai chiche
Pèr un ivèr rigourous.
Ei pas besoun d’èstre riche
Pèr douna au malurous.
Douna si qunqun reclamo
De pan au nom dau bouan Diou,
L’i a rèn que soulage l’amo
Que de fa uno bouano accioun.

COUBLET N°8 :
Pèr vousautrei juèini fiho,
Eibandiaa coume de flour
Fau mèi lou pan d’amassiho
Que lou pan dau desounour.
Diou que sap que bul dins l’oulo,
L’ounour èis un merle blanc,
Quand aquel aucèu s’envoulo,
Pouas mounta la cajo au plan.

COUBLET N°9 :
Ai bièn vegu passa d’aigo
Bièn passa de marrit tèms,
De sesou richo e pauro
Ei vegu lous Outrichien…
Paure meina pouvé crèire
Que l’an dau trèi quarterou
Uno feno faguè coueire
Un pan rèn que de vessou.

COUBLET N°10 :
Moun enfant, trainou la piancho
A moun age siou pas fouarto.
Meina moun tèms s’engaiancho !
Siou d’un bèn pichot perfouar,
Venou touto barancolo !...
E ma memouaro s’en vai.
Pouèi plus cracha la poucholo !
Me faudra pausa moun fais.

COUBLET N°11 :
Nosto pauro Grand, pichaire,
Tant fatiga que fussiò,
S’anè bouta à-n’un caire.
N’en fasiò lou boufo fiò,
En plourant nous embrassavo,
Pièi nous sarravo la man.
Veiant bien que s’ennavo,
Mouriguè lou lendeman.

COUBLET N°1 :
Pèr faire passa nosto vihado,
Maire-Grand, countès-nous dounc
Uno istòri sèns parèio
Que lou recit n'esi tant long.
Parlas-nous, Maire Lamberto,
D’aquéli tèms malurous
Bèn avans l’an de l’alerto
Quand vesian de loup-garou.

COUBLET N°2 :
Meinado, siéu bèn empoutento,
Me en fasènt un eiforçoun,
Vous chanterai uno coumplento
O uno pichoto cansoun.
Se vesias qu’aviéu de peno ;
E que tousse pèr moumèn,
Pensas qu’ai la nounanteno
E que n’ai plus qu’uno dènt !

COUBLET N°3 :
Soulio qu’ère la plus lèsto
Pèr dansa lou rigaudoun
Aro, brande la tèsto
E tremble sus moun ginous.
Me dison vièio berlieiro
Pòu plus quita l'oustau,
Roulo dins ta serpihiero !
Fau cracha sus lou tisoun.

COUBLET N°4 :
I'a plus de jouiousi vèio
Pèr fiala dedins l’ivèr.
Tristo soun li pàuri vèio ;
Souleto fan lou coucoumber !
Degun crèi plus lis istòri
Que countavon li vièio gènt.
Li boni sesoun soun raro,
Se véi que de laid tèms…

COUBLET N°5 :
Vesèn plus que de malandro
E d'après lou vièi Testoun,
Auren encar de jalandro
Sian menaça de pertout.
Pièi dison que la famino,
L'escaparen pas d'aquest'an.
Vaqui ço que me chagrino
Quand lou paure a gis de pan.

COUBLET N°6 :
Solié que li gènt s’amavon
E qu’aian bèn miéu cor.
Amé plesi s’entredavon
Quand èron dins lou malur.
Mai aro, tout deilaisso ;
Malurous ‘quéu que n’a rèn,
Pèr l’urous que bèn s’engraisso

Lou paure n’es qu’un vaurèn.

COUBLET N°7 :
Meinado, siegues jamai chiche
Pèr un ivèr rigourous.
Es pas besoun d’èstre riche
Pèr douna au malurous.
Douna si quaucun reclamo
De pan au noum dóu bon Diéu,
I'a rèn que soulage l’amo
Que de faire uno bono accioun.

COUBLET N°8 :
Pèr vous àutri jouini fiho,
Eibandiado coume de flour
Fau mièu lou pan d’amassiho
Que lou pan dóu desounour.
Diéu que saup que boui dins l’oulo,
L’ounour es un merle blanc,
Quand aquel aucèu s’envoulo,
Pos mounta la cajo au plan.

COUBLET N°9 :
Ai bèn vegu passa d’aigo
Bèn passa de marrit tèms,
De sesoun richo o pauro,
Es vengu lis Autrian…
Paure meinado pouvès crèire
Que l’an dóu tres quarteroun
Uno feno faguè coueire
Un pan rèn que de vessoun.

COUBLET N°10 :
Moun enfant, traine la plancho
À moun age, siéu pas forto.
Meinado, moun tèms s’engaiancho !
Siéu d’un bèn pichot perfor,
Vene touto barancolo !...
E ma memòri s’en vai.
Pòu plus cracha la poucholo !
Me faudra pausa moun fais.

COUBLET N°11 :
Nosto pauro grand, pecaire,
Tant fatigado que fussié,
S’anè bouta à-n’un caire.
N’en fasié lou boufo fiò,
En plourant nous embrassavo,
Pièi nous sarravo la man.
Vesiant bèn que s’enanavo,
Mouriguè lou lendeman.

COBLET N°1 :
Per far passar nòstra velha,
Maire-grand, contètz-nos dònc
Una istòria sens parelha
Que lo recit ne’n sies lòng.
Parlètz-nos, maire Lamberta,
D’aquelos temps malurós
Ben avant l’an de l’alerta
Que veiàn de lops-garons.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Pour bien passer notre veillée,
Gran-Mère, racontez-nous donc
Une histoire sans pareille
Dont le récit est si lon.
Parlez-nous, mère Lamberte,
De ces temps malheureux
Bien avant les temps de l'alerte,
Quand nous voyions des loups-garous.

COUPLET N°2 :
Enfant, je suis très impotente ;
Mais en faisant un petit effort,
Je vous chanterai une complainte
Ou une petite chanson.
Si vous voyez que j'ai de la peine
Et que je tousse par moment,
Pensez que j'ai la nonantaine
Et que je n'ai plus qu'une dent !

COUPLET N°3 :
J'étais la plus leste
Pour danser le rigaudon ;
Maintenant, je balance la tête
Et tremble sur mes genoux.
On dit que je suis une vieille délaissée,
Je ne peux plus quitter la maison,
Pliée dans la serpillère,
Il me faut cracher sur les tisons.

COUPLET N°4 :
il n'y a plus de femme âgée joyeuse
Qui file pendant l'hiver.
Tristes sont les pauvres vieilles ;
Elles restent prostrées !
Plus personne ne croit les histoires
Que leur contaient les vieilles gens.
Les bonnes saisons sont rares,
On ne voit que de laids temps...

COUPLET N°5 :
On ne voit plus que des maladies
Et d'après le vieux Teston,
Nous aurons encore des gelées ;
Nous sommes menacées de partout.
Puis on dit que la famine,
On n'y échappera pas cette année ;
Voici ce qui me chagrine
Quand la pauvre n'a pas de pain.

COUPLET N°6 :
Les gens s'aimaient
Et avaient meilleur coeur.
Avec plaisir il s'entraidaient
Quand ils étaient dans le malheur.
Maintenant, chacun délaisse
Le malheureux qui n'a rien.
Pour celui qui est heureux et s'engraisse bien,
Le pauvre n'est qu'un vaurien.

COUPLET N°7 :
Enfants, ne soyez pas chiches
Par un hiver rigoureux ;
Pas besoin d'être riche
Pour donner aux malheureux.
Donner si quelqu'un réclame
Du pain au nom du bon Dieu,
Rien de tel pour soulager l'âme
Que de faire une bonne action.

COUPLET N°8 :
Pour vous jeunes filles,
Épanouies comme des fleurs,
Mieux vaut le pain que l'on a raclé
Que le pain du déshonneur.
Pour Dieu qui sait ce qui bout dans la marmite,
L'honneur est un merle blanc ;
Quand cet oiseau s'envole,
Tu peux monter la cage au grenier.

COUPLET N°9 :
J'ai vu souffler le vent,
Passer beaucoup de mauvais temps,
Des saisons riches ou pauvres,
Sont venus les Autrichiens,
Pauvres enfants vous pouvez croire
Que l'année du trois quarts (1793),
Une femme fit cuire
Un pain rien que de vesce.

COUPLET N°10 :
Mes enfants, je traîne la planche
À mon âge, je ne suis pas forte,
Enfants, mon temps se réduit,
Je ne peux plus faire d'effort,
Je deviens complètement inactive !...
Et ma mémoire s'en va.
Je ne peux plus avoir d'enfant !
Il me faudra poser mon fardeau.

COUPLET N°11 :
Notre pauvre grand-mère, peuchère,
Aussi fatiguée qu'elle fût,
Alla se mettre dans un coin.
Pelotonnée près du feu,
En pleurant, elle nous embrassait.
Puis nous serrait la main,
Voyant bien qu'elle s'en allait ;
Elle mourut le lendemain.


[Remonter]

* La Margarideto / La petite Marguerite :

- Présentation de cette chanson : Chanson à tiroir, où l'on fait la description anatomique d'une jeune fille.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Ah, lo jòri pènon,
Qu’a nòstra Margarideta.
Ah, lo jòri pènon,
Qu’a nòstra Margariton.
Pè petiton, Margarideta,
Pè petiton, Margariton.

COUBLET N°2 :
Ah, lo jòri chambon,
Qu’a nòstra Margarideta.
Ah, lo jòri chambon,
Qu’a nòstra Margariton.
Chamba longèta, Pè petiton, Margarideta,
Pè petiton, Margariton.

COUBLET N°3 :
Ah, lo jòri ginol,
Qu’a nòstra Margarideta ;
Ah, lo jòri ginol,
Qu’a nòstra Margariton.
Ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°4 :
Ah, lo jòri cueisson,
Qu’a nòstra Margarideta…
(...)
Cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°5 :
Ah, lo jòri chinchon,
(...)
Chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°6 :
Ah, lo jòri p'tit cuòu,
(...)
Cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°7 :
Ah, lo jòri ventron,
(...)
Ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°8 :
Ah, l'estomac chaudon,
(...)
Estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°9 :
Ah, lei jòri jòris possons,
(...)
Possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°10 :
Ah, lo jòri còlon,
(...)
Còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°11 :
Ah, lo jòri menton,
(...)
Menton forchut, còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°12 :
Ah, lo jòri barjon,
(...)
Barja gormanda, menton forchut, còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°13 :
Ah, lo jòri nason,
(...)
Nas tabassiaire, barja gormanda, menton forchut, còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°14 :
Ah, lei jòris uelhs doçs,
(...)
Uelhs d'amoeirosa, nas tabassiaire, barja gormanda, menton forchut, còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°15 :
Ah, lo jòri front rond,
(...)
Front rondet, uelhs d'amoeirosa, nas tabassiaire, barja gormanda, menton forchut, còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°16 :
Ah, lei jòris chavèus,
(...)
Chavèu frisaire, front rondet, uelhs d'amoeirosa, nas tabassiaire, barja gormanda, menton forchut, còl de nigauda, possas laidas, estomac chaudet, ventre coflard, cuòu de peteraire, chinchon rosset, cuèissa blanchèta, ginol rondet, chamba longeta, pè petiton, Margariton.

COUBLET N°1 :
Lo jòri pè petiton,
Qu’a nòstra Margarideta.
Lo jòri pè petiton,
Qu’a nòstra Margariton.
Pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°2 :
Vaqui lo jòri penon,
Qu’a nòstra Margarideta.
Vaqui lo jòri penon,
Qu’a nòstra Margaridon.
Jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°3 :
La jòria chamba longeta,
Qu’a nòstra Margarideta ;
La jòria chamba longeta,
Qu’a nòstra Margaridon.
Chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°4 :
Lo jòri janolh rondet,
Qu’a nòstra Margarideta…
(...)
Janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°5 :
La jòria cuèissa blancheta,
(...)
Cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°6 :
Lo ji ventre gobelut,
(...)
Ventre gobelut, cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°7 :
Lo jòri estomac que gaunha,
(...)
Estomac que gaunha, ventre gobelut, cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°8 :
Los jòri tetons ponchut,
(...)
Tetons ponchut, estomac que gaunha, ventre gobelut, cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°9 :
Lo jòri còl de cigònha,
(...)
Còl de cigònha, tetons ponchut, estomac que gaunha, ventre gobelut, cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°10 :
Lo jòri menton forchut,
(...)
Menton ponchut, còl de cigònha, tetons ponchut, estomac que gaunha, ventre gobelut, cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°11 :
Lo jòri nas tabassiaire,
Qu’a nòstra Margarideta.
Lou poulit nas tabassiaire,
Qu’a nòstra Margaridon.
Nas tabassiaire, menton forchut, còl de cigònha, tetons ponchut, estomac que gaunha, ventre gobelut, cuèissa blancheta, janolh rondelet, chamba longeta, jòri penon, pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°1 :
Lou poulit pèd petitoun
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit pèd petitoun
Qu’a nosto Margaritoun.
Pè petiton, Margaridon.

COUBLET N°2 :
Vaqui lou poulit penoun
Qu’a nosto Margarideto ;
Vaqui lou poulit penoun
Qu’a nosto Margarinoun.
Poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°3 :
La jolio cambo loungeto
Qu’a nosto Margarideto ;
La jolio cambo loungeto
Qu’a nosto Margarigeto.
Cambo loungeto, poulit penoun, pè petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°4 :
Lou poulit geinoun roundet
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit geinoun roundet
Qu’a nosto Margaridet.
(...), poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°5 :
La jolio couisso blancheto
Qu’a nosto Margarideto ;
La jolio couisso blancheto
Qu’a nosto Margaricheto.
(...), poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°6 :
Lou poulit vèntre goubelu
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit vèntre goubelu
Qu’a nosto Margarilu.
(...), poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°7 :
Lou poulit estoumac que gaugno
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit estoumac que gaugno
Qu’a nosto Margarigaugno.
(...), poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°8 :
Li poulit tetoun pounchu
Qu’a nosto Margarideto ;
Li poulit tetoun pounchu
Qu’a nosto Margarichu.
(...), poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°9 :
Lou poulit còu de cigogno
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit còu de cigogno
Qu’a nosto Margarigogno.
(...), poulit penoun, pèd petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°10 :
Lou poulit mentoun fourchu
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit mentoun fourchu
Qu’a nosto Margarichu.
Mentoun forchu, còu de cigougno, tetoun pounchu, estoumac que gaugno, vèntre goubelu, couisso blancheto, geinoun rondelet, cambo loungeto, poulit penoun, pè petitoun, Margaridoun.

COUBLET N°11 :
Lou poulit nas tabassiaire
Qu’a nosto Margarideto ;
Lou poulit nas tabassiaire
Qu’a nosto Margarissiaire.
Nas tabassiaire, mentoun forchu, còu de cigougno, tetoun pounchu, estoumac que gaugno, vèntre goubelu, couisso blancheto, geinoun rondelet, cambo loungeto, poulit penoun, pè petitoun, Margaridoun.

COUPLET N°1 :
Le joli petit pied
Qu'a notre petite Marguerite ;
Le joli petit pied
Qu'a notre petite Marguerite.
Petit pied, Marguerite.

COUPLET N°2 :
Voici le joli talon
Qu'a notre petite Marguerite ;
Voici le joli talon
Qu'a notre petite Margueriton.
Joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°3 :
La jolie jambe pas très longue
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°4 :
Le joli genou rond
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°5 :
La jolie cuisse blanche
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°6 :
Le joli ventre galbé
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Ventre galbé, cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°7 :
Le joli estomac joufflu
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Estomac joufflu, ventre galbé, cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°8 :
Les jolis tétons pointus
(...)
Tétons pointus, estomac joufflu, ventre galbé, cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°9 :
Le joli col de cigogne
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Col de cigogne, tétons pointus, estomac joufflu, ventre galbé, cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°10 :
Le joli menton fourchu
Qu'a notre petite Marguerite ;
(...)
Menton fourchu, col de cigogne, tétons pointus, estomac joufflu, ventre galbé, cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.

COUPLET N°11 :
Le joli nez à tabac
Qu'a notre petite Marguerite ;
Le joli nez à tabac
Qu'a notre petite Marguerita ;
Nez à tabac, menton fourchu, col de cigogne, tétons pointus, estomac joufflu, ventre galbé, cuisse blanche, genou rond, jambe pas très longue, joli talon, petit pied, Marguerite.


[Remonter]

* La tanto Genevièvo de vers Auceloun / La tante Geneviève près d'Aucelon :

- Présentation de cette chanson : Chant à danser, un des rigaudons le plus connus de la Drôme provençale (village d'Aucelon).

- Paroles : Traditionnel ?
NB : Il existe plusieurs variantes où la musique est la même : "Les garçons de Chalançon", "Les 14 filles d'Establet", "Lou rigaudoun d'Establèu / Le rigaudon d'Establet", "La tanto Geneviero", "La maire Vitorina", ...

- Musique : Traditionnel ?
NB : Il existe plusieurs variantes où le texte est construit de la même manière : "Lo paire Monier deves Aucelon" ,"Lo curat d'Aucelou pissava còntra un boeisson", "Las filhas dès Laret Avers / Les filles de Larret Avers", "Les fihas devès Treminis / Les filles de Tréminis", ...

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Traduction en français :

Ma tanto Genevivo de Vers d’Aucelou
Tout en batènt soun bure petè soun platou.

Lou bure se remasso,
Lou platèu se petasso
Creion tout foutu
I’aguè rèn de perdu.

Ma tanto Genevièvo de vès Aucelou
En batènt soun bure espacè soun peirou.

Lou bure se remasso,
Lou peirou se petasso
Lou creien tout perdu
I’aguè rèn de foutu.

Ma tanto Genevivo de vers Auceloun,
Tout en batènt soun bure, petè soun platèu.

Lou bure se ramasso,
Lou platèu se petasso ;
Creion tout foutu,
I’aguè rèn de perdu.

Ma tante Geneviève près d'Aucelon,
Tout en battant son beurre, cassa son plateau.

Le beurre se ramasse,
Le plateau se répare ;
On croyait tout foutu,
Il n'y a rien de perdu.

Version originelle n°3 :

Traduction en français :

Quatorge fiho devers Establèu
Courien tóuti après lou meme aucèu.
Eici li nostro fan pas coumo acò
Chascuno t’atrapo lou siéu dóu cop.

Quatorze filles près d’Establet
Couraient toutes après le même oiseau.
Ici les notres ne font pas ainsi
Chacune t’attrape le sien d’un coup.

Discographie / Enregistrement :
- CD "Estialou" par Jean-Bernard PLANTEVIN (Ed. Croupatas, 2002)


[Remonter]

* La tanto Noemi / La tante Noémie :

- Présentation de cette chanson : Chanson sur le thème du galant abandonné par sa maîtresse, qui décrit l'opposition entre le monde paysan de la campagne, du sens du devoir, de la vertu, et celui de la ville plus frivole et intéressé.

- Musique : Traditionnel ou composée par Gatien ALMORIC (1858-1945) à Chabrillan (dans la Drôme) ?

- Paroles : Écrites par Gatien ALMORIC (1858-1945) à Chabrillan (dans la Drôme).

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

REFRIN :
Partiguèr'un jorn de vès mi
Quitant mon paire, quitant ma maire,
Partiguèr'un jorn de vès mi,
Quitant la tanta Noémi.

COUBLET N°1 :
Pas maladrech, gis de vergonha,
L'èr deilurat e deigordit
Pro savant per far ma besonha
Aissament donc si me sió dich
Lo baluchon darrier l'eichina
Grosilhant un tifau de pan
Bevant un còp de jus de tina
Per me donar mai d'eibalanc.

AU REFRIN

COUBLET N°2 :
M'èro dich dessús questa tèrra
Lo bonur devèm lo cherchar
Perqué grovar dins la misèra
Quand l'òm pòt bien se'n empachar.
Adiu lichet, adiu araira,
Adiu dalhon, adiu rastel.
Faudriá ben pas saupre que faire
Per restar dins un tau pastel.

E partiguèro de vès mi...
AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Arrivat puèi dedins la vila
M'èro avis qu'èro 'n paradis.
L'òm se li fai pas tròp de bila,
Aqui l'òm tròva lèu d'amics.
D'amics èis aisat de ne'n faire
Se ne'n semond e d'en pertot
Fan tots de lor melhs per vos plaire
Tant avètz dins lo saqueton !

N'avié aduch un pau d' vès mi...
AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Tots los mestiers qu'a faugut faire
Los ai tots fachs sens m'enrichir,
Dumpèi aquòu d'escobiehaire
Jusqu'à n'quòu d'arapa-chin.
Lo vèpre ai pastat la gandosa
Restrossat en jusqu'aus genolhs,
L'òbra n'èra pas melicosa,
Mès un bòn bogre èi pas renós.

Adonc, èro luènch de vès mi...
AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Mai m'arrivèt 'na deifalhença
Dedins aquelos còntra-tèmps ;
Avió fach una coneissença,
Bravona e que n'èro content,
Qu'un bèu jorn poeiriá m'esposar,
Mès quand me manquèt la monina
Pst... s'ensauvèt d'un autre latz.

Adonc, èro luench de vès mi...
AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Vaqui donc coma dins la vila
Las gents comprènon la vertuá,
Vont èi ma campanha tranquila
Vont èi la mia qu'ai perduá ?
M'en vau reprendre mon araire,
Mon dalhon daubé mon rastèu,
Travalharai mon petit caire,
Bòn Dieu perdonatz me sioplai.

Reveno donc tornar de vès mi...
AU REFRIN

REFRIN :
Partiguère un jour de vers me
Quitant moun paire, quitant ma maire,
Partiguère un jour de vers me,
Quitant la tanto Nouemìo.

COUBLET N°1 :
Pas maladre, ges de vergougno,
L'èr deilura e desgourdi,
Proun savènt pèr faire ma besougno,
Aissament dounc se me siéu di :
Lou baluchoun darrié l'eichino,
Grousihant un tifau de pan,
Bevant un còp de jus de tino
Pèr me douna mai d'eibalan...

AU REFRIN

COUBLET N°2 :
M'ère di dessus questo terro,
Lou bonur, deven lou cerca
Perqué grouvo dins la misero
Quand l'ome pau bèn s'en empacha.
Adiéu lichet, adiéu araire,
Adiéu daioun, adiéu rastèu.
Faudrié bèn pas saupre que faire
Pèr resta dins un tau pastèu.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Ariva pièi dedins la vilo
M'èro avis qu'ère 'n paradis.
L'ome se ié fai pas trop de bilo,
Aqui l'ome trobo lèu d'ami.
D'ami, ess eisa de n'en faire
Se n'en semond e d'en pertout
Fan tout de soun miéu pèr vous plaire
Tant aves dins lou saquetoun !

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Tóuti li mestié qu'a faugu faire
Li ai tous fa sèns m'enrichi,
Dempièi aquéu d'escoubihaire
Jusqu'à n'quéu d'arapo-chin.
Lou vespre, ai pasta la gandouso
Restroussa enjusqu'i ginous,
L'obro n'èro pas melicouso,
Mai un bon bougre es pas renous.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Mai m'arrivè 'no desfaienço
Dedins aqueli contro-tèms ;
Aviéu fach uno couneissenço,
Bravouno e que n'èro countènt,
Qu'un bèu jour proumerié m'espousa,
Mai quand me manquèt la mounino
Pst... s'ensauvèt d'un autre las.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Vaqui dounc coume dins la vilo,
Li gènt coumprenon la vertu.
Vount es ma campagno tranquilo ?
Vount es la mio qu'ai perdudo ?
M'en vau reprendre moun araire,
Moun daioun amé moun rastèu.
Travaiarai moun pichot caire ;
Bon Diéu, perdounas-me siouplai.

AU REFRIN

REFRIN :
.

COBLET N°1 :
.

AU REFRIN

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COBLET N°5 :
.

AU REFRIN

COBLET N°6 :
.

AU REFRIN

REFRAIN :
Je partis un jour de chez moi
Quittant mon père, quittant ma mère,
Je partis un jour de chez moi
Quittant ma tante Noémie.

COUPLET N°1 :
Pas maladroit, aucune honte,
L'air déluré et dégourdi,
Assez savant pour faire ma besogne,
Justement un jour, je me suis dit :
Le baluchon derrière le dos,
Rongeant un morceau de pain,
Buvant un coup de jus de la cuve
Pour me donner plus d'entrain...

AU REFRAIN

COUPLET N°2 :
Je m'étais dit sur cette terre,
Le bonheur, nous devons le chercher.
Pourquoi moisir dans la misère,
Quand on peut bien s'en empêcher ?
Adieu bêche, adieu charrue,
Adieu petite faux, adieu râteau.
Il ne faudrait pas bien savoir que faire
Pour rester dans un tel pétrin.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
Puis arrivé dans la ville,
Je pensais que j'étais au paradis.
On ne s'y fait pas trop de bile,
Ici, on trouve vite des amis.
Des amis, c'est facile d'en faire,
Il s'en présente, et partout
Ils font tous de leur mieux pour vous plaire
Tant que vous avez quelque chose dans votre petit sac.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
Tout les métiers qu'il a fallu faire,
Je les ai tous fait sans m'enrichir.
Depuis celui de balayeur
Jusqu'à celui d'attrape-chien.
Le soir, j'ai pétri la pâte,
Retroussé jusqu'aux genoux ?
L'oeuvre n'était pas mielleuse
mais un bon bougre n'est pas hargneux.

AU REFRAIN

COUPLET N°5 :
En plus, il m'arriva une défaillance :
Dans ce contretemps,
J'avais fait une connaissance,
Gentille, et j'étais content.
Et elle m'avait promis, la coquine,
Qu'un beau jour elle pourrait m'épouser.
Mais quand l'argent manqua
Psst... elle se sauva d'un autre côté.

AU REFRAIN

COUPLET N°6 :
Voilà donc comment dans la ville,
Les gens comprennent la vertu.
Où est ma campagne tranquille ?
Où est la copine que j'ai perdue ?
Je m'en vais reprendre ma charrue,
Ma faux et mon râteau.
Je travaillerai mon petit coin ;
Bon Dieu, pardonnez-moi, s'il vous plaît.

AU REFRAIN


[Remonter]

* Liseto / Lisette :

- Présentation de cette chanson : Trois galants accostent une jeune fille...

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°1 :
Madamisello Liseto
S’en vai proumena.
Madamisello Liseto
S’en vai proumena (Bis)
La-la-la,
S’en vai proumena.

COUBLET N°2 :
E tres galant d’Alemagno
La volon rauba.
Se ié dison l’un à l’autre
« Coume poudrian fa ? » (Simile)

COUBLET N°3 :
E s’en van de porto en porto
L’oumòrno demandant.
Liseto tant caritablo
I douno un pan blanc. (Simile)

COUBLET N°4 :
Lou galant que pren l’oumòrno
Li reten la man.
E la prenon e la mounton
Sus un chivau blanc. (Simile)

COUBLET N°5 :
Lou galant que la menavo
Vai tout en cantant.
Lou chivau que la pourtavo
Vai tout en sautant. (Simile)

COUBLET N°6 :
Madamisello Liseto
Vai tout en plourant.
Plouro d’èstre derraubado
Pèr un triste amant. (Simile)

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COUPLET N°1 :
Mademoiselle Lisette
S'en va promener.
Mademoiselle Lisette
S'en va promener (Bis)
La-la-la,
S'en va promener.

COUPLET N°2 :
Et trois galants d'Allemange
Voulaient la dérober.
Ils se disent l'un à l'autre :
"Comment pourrions-nous faire ?". (Simile)

COUPLET N°3 :
Et ils s'en vont de porte en porte
Demandant l'aumône.
Lisette si charitable
Leur donne un pain blanc. (Simile)

COUPLET N°4 :
Le galant qui prend l'aumône
Lui retient la main.
Et ils la prennent et la montent
Sur un cheval blanc. (Simile)

COUPLET N°5 :
Le galant qui la menait
Va tout en chantant.
Le cheval qui la portait
Va tout en sautant. (Simile)

COUPLET N°6 :
Mademoiselle Lisette
Va tout en pleurant.
Elle pleure d'avoir été dérobée
Par un triste amant. (Simile)

Discographie / Enregistrement :
- CD "Chansons traditionnelles de la Provence Vol.1" par Jean-Bernard PLANTEVIN (Ed. Croupatas, 1997)


[Remonter]

* Louisoun / Louison :

- Présentation de cette chanson : Que ne ferait-on pas pour la beauté de la belle Louison...

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
N'es la belo Louisoun
Que disoun qu'es tant belo.

COUBLET N°2 :
Elo per sa beoutat
Es istat deraubeio.

COUBLET N°3 :
Par quatr' ou cinq dragouns
Que venien de l'armeio.

COUBLET N°4 :
Lou plus jouine des tres
Aqueou l'a deraubeio.

COUBLET N°5 :
La mounto sur grisoun
Sur la blanc' haqueneio.

COUBLET N°6 :
La meno autant luench
Cinquanto-doues journeios.

COUBLET N°7 :
D'eiça nen vei venir
Lou laquai de soun pero.

COUBLET N°8 :
Ah ! digo dounc, laquai,
Que fan dins nouestro terro ?

COUBLET N°9 :
Per vous, belo Louisoun,
L'y ant toujours grand guerro.

COUBLET N°10 :
Guerro l'y agoun plus
Que iou siou marideio.

COUBLET N°11 :
Se marideio siatz
Dounetz-ma la livreio.

COUBLET N°12 :
Sept canos de ribans
L'y a mes à soun espeio.

COUBLET N°13 :
Adiou, belo Louisoun,
Que dir' à vouestre pero ?

COUBLET N°14 :
Que me petito sur
La tengoun pas tant belo.

COUBLET N°15 :
Que iou per ma beoutat
Siou istat deraubeio.

COUBLET N°1 :
N'es la bello Louisoun
Que dison qu'es tant bello.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COUBLET N°9 :
.

COUBLET N°10 :
.

COUBLET N°11 :
.

COUBLET N°12 :
.

COUBLET N°13 :
.

COUBLET N°14 :
.

COUBLET N°15 :
Que iéu pèr ma bèuta,
Siéu ista .

COBLET N°1 :
N'es la bèla Loison,
Que dison qu'es tant bèla .

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COBLET N°9 :
.

COBLET N°10 :
.

COBLET N°11 :
.

COBLET N°12 :
.

COBLET N°13 :
.

COBLET N°14 :
.

COBLET N°15 :
.

COUPLET N°1 :
C'est la belle Louison
Dont on dit qu'elle est si belle.

COUPLET N°2 :
Elle, par sa beauté,
A été dérobée...

COUPLET N°3 :
Par quatre ou cinq dragons
Qui viennent de l'armée.

COUPLET N°4 :
Le plus jeune des trois,
Celui qui l'a dérobée...

COUPLET N°5 :
La monte sur
Sur la .

COUPLET N°6 :
il la mène aussi loin
Cinquante deux journées.

COUPLET N°7 :
De là
Le laquais de son père.

COUPLET N°8 :
Ah ! Dis donc, laquais,
Que .

COUPLET N°9 :
Pour vous, belle Louison,
I .

COUPLET N°10 :
Guerre
Car moi je suis mariée.

COUPLET N°11 :
Si vous êtes mariée,
Donnez-moi la .

COUPLET N°12 :
Sept morceaux de rubans,
Il lui a mis à son épée.

COUPLET N°13 :
Adieu, belle Louison,
Que dire à votre père ?

COUPLET N°14 :
Que
La .

COUPLET N°15 :
Que moi pour ma beauté,
J'ai été dérobée.

Discographie / Enregistrement :
- CD "Amada" par Renat SETTE (Ed. Tronos Digital, 2017)


[Remonter]

* Lou maridage de la bello Nanoun / Le mariage de la belle Nanon :

- Présentation de cette chanson : Chanson d'amour.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Pèr te metre en meinage
Dises, bello Nanoun
Qu'es trop lèu à toun age
Iéu me sèmblo que noun.

REFRIN :
En jougant dóu flajoulet
En jougant dóu fla
Dóu jou, dóu let,
Dóu flajoulet.

COUBLET N°2 :
Siés gènto damisello
Iéu sarai pas jalous
Quand faras la veissello
Tirarai d'aigo au pous.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Pèr faire la tambouio
E gaubeja l'oustau
Dises qu'acò t'embouio,
Mignoto, que m'enchau.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Pèr faire l'óumeleto
Se metren dous, qu'as pòu.
Tu faras fiò, pouleto
E iéu batrai lis iòu.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Em'uno aigo-boulido
Emé moun pan soulet
Iéu sarai, ô poulido
Countènt e risoulet.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Pièi dins nosto chambreto
Dins noste bon lié blanc
s'endourmiren mignoto
E tout en s'embrassant.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Pèr te metre en meinage,
Dises, bello Nanoun,
Qu'es trop lèu à toun age ;
Iéu me sèmblo que noun.

REFRIN :
En jougant dóu flajoulet,
En jougant dóu fla,
Dóu jou, dóu let,
Dóu flajoulet.

COUBLET N°2 :
Siés gènto damisello,
Iéu sarai pas jalous
Quand faras la veissello,
Tirarai d'aigo au pous.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Pèr faire la tambouio
E gaubeja l'oustau,
Dises qu'acò t'embouio,
Mignoto, que m'enchau.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Pèr faire l'óumeleto,
Se metren dous, qu'as pòu.
Tu faras fiò, pouleto,
E iéu batrai lis iòu.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Em' uno aigo-boulido
Emé moun pan soulet,
Iéu sarai, ô poulido,
Countènt e risoulet.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Pièi dins nosto chambreto
Dins noste bon lié blanc,
S'endourmiren, mignoto,
E tout en s'embrassant...

AU REFRIN

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Pour te mettre en ménage,
Tu dis, belle Nanon,
Qu'il est trop tôt à ton âge ;
Moi il me semble que non.

REFRAIN :
En jouant du flageolet,
En jouant du fla,
Du jo, du let,
Du flageolet.

COUPLET N°2 :
Tu es une gente demoiselle,
Moi je ne serai pas jaloux
Quand tu feras la vaisselle,
Je .

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
Pour faire la .

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
Pour faire l'omelette,
N .

AU REFRAIN

COUPLET N°5 :
Avec un bouillon à l'aïl,
Avec mon .

AU REFRAIN

COUPLET N°6 :
Puis dans notre chambre,
Dans notre bon lit blanc,
Nous nous endormirons, mignonne,
Et tout en s'embrassant...

AU REFRAIN


[Remonter]

* Lou secrèt de Roso / Le secret de Rose :

- Présentation de cette chanson : C'est la chanson de la fête des bouviers d'Auriples. Cette fête ancestrale se pratique encore à Loriol et Montoison dans la Drôme, pendant le repos hivernal. On prépare des chars fleuris et on élit pour un an, un roi, ses dauphins et des barons. Ce texte aborde le thème de l'abandon.

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ?

Version originelle :

Lo secret de Ròsa

Version provençale en graphie mistralienne :

Lou secrèt de Roso

Version en graphie classique :

 

Traduction en français :

Le secret de Rose

COUBLET N°1 :
Quand la bisa de mai aura florìs lo rìu
Bela Ròsa de flors remplirèm ton fandilh
Ne’n farèm de boquets frais coma las amors
Que dempuèi dos ans ne'n fasèm tots los jorns
En te mirant dins l’aiga la treboles pas
Veirés coma sias jòlias Ròsa, vai te mento pas.

REFRIN :
Aiga clara bisa doça
Merle bavard
Lo secret de Ròsa
Te contarai plus tard.

COUBLET N°2 :
Irèm sot lo grand sauze per faire lo serment
De nos amar totjorn Ròsa, bien fòlament
De nos amar queste an bien mai que l'an passat
De nos amar encar quand aurèm trepassat
De nos amar aici de nos amar ’lamont
De nos amar Bòn Dìu a perdre la rason.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
A l'ombra près d'un riu sus lo gazon florit
Sot l'aubre preferat qu'ensèm avèm chausit
L'auja daus amoeiròs nos versaró de sòm
Que dengus n'auriò encara durmit d'aussis boans
Vène Ròsa vène t'atteindos liò de temps
Savei bèn que sèns tu poei pas èsser contènt.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Mas Ròsa venguèt plus coma ne'n fila tant
Ròsa avià filat a l'iage de vint ans
(Sens me dire adiussiatz)
A la vila au covent la faguèron cherchar
Mas de Ròsa plus ges a poire desnichar
E lo paure galant confit coma un perus
Tremossèt tot l’estìu l’ivern fuguèt fotut.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Quand la biso de mai aura flourìs lou rìéu,
Bello Roso, de flour rempliren toun fandi ;
N'en faren de bouquet frai coume lis amour
Que dempièi dous an n'en fasèn tout lou jour.
En te mirant dins l’aigo la treboles pas,
Veirés coume sias poulido Roso, vai te mente pas.

REFRIN :
Aigo claro biso douço
Merle bavard
Lou secrèt de Roso
Te countarai plus tard.

COUBLET N°2 :
Iren sout lou grand sauze pèr faire lou serment
De nous ama toujour Roso, bèn folament
De nous ama 'queste an, bèn mai que l'an passa
De nous ama encar, quand auren trepassa
De nous ama eici, de nous ama ’lamount
De nous ama bon Diéu, à perdre la resoun.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
À l'oumbro près d'un riéu sus lou gazoun flouri,
Sout l'aubre prefera qu'ensèn avèn chausi,
L'aujo dis amourous nous versaró de sòm
Que degun n'aurié encaro dourmi d'aussi bon.
Vène Roso, vène t'atteinde liò de tèms
Sabe bèn que sèns tu pode pas èstre countènt.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Mai Roso venguè plus coume n'en filo tant ;
Roso avié fila à l'age de vint an,
(Sèns me dire adiussias)
À la vilo au couvent, la faguèron cerca ;
Mai de Roso, plus ges à poudé desnicha ;
E lou paure galant confit coume uno pero
Tremoussè tout l’estìéu l’ivèr fuguèt foutu.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Quand la bise de mai aura refleuri le ruisseau,
Belle Rose, de fleurs, je remplirai ton tablier ;
Nous en ferons des bouquets jolis comme les amours
Qui depuis deux ans en faisaient tous les jours.
En te mirant dans l'eau, ne la trouble pas,
Tu verras comme tu es jolie Rose, je ne te mens pas.

REFRAIN :
Eau claire, brise douce,
Merle bavard,
Le secret de Rose,
Je te le conterai plus tard.

COUPLET N°2 :
Nous irons sous le grand saule pour faire le serment
De nous aimer toujours, Rose, bien fiollement,
De nous aimer cette année bien plus que l'an passé,
De nous aimer aussi quand nous aurons trépassé,
De nous aimer ici, de nous aimer là-haut,
De nous aimer bon Dieu à perdre la raison.
.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
À l'ombre, près d'un ruisseau, sur le gazon fleuri,
Sous l'arbre préféré qu'ensemble nous avons choisi,
L'auge des amoureux nous versera des sommeils
Dont personne encore n'aurait dormi d'aussi bons.
Viens Rose, viens je t'attends depuis longtemps ;
Tu sais bien que sans toi je ne peux pas être content.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
Mais Rose ne vint pas comme il en file tant ;
Rose avait filé à l'âge de vingt ans,
À la ville au couvent, on la fit chercher ;
Mais de Rose, plus aucune à pouvoir dénicher ;
Et le pauvre amoureux, confit comme une poire,
Trémoussa tout l'été, l'hiver fut foutu.

AU REFRAIN


[Remonter]

* Margot recasso acò / Margot rechasse cela :

- Présentation de cette chanson : Jeu chanté : les enfants chantent en se lançant la balle.

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ?

Version originelle /
provençale en graphie mistralienne:

Margot recasso acò

Version en graphie classique :

Margot recaça aquo

Traduction en français :

Margot attrappe ça !

Margot recasso acò
Dins toun faudau
Que i'a de pocho.
Margot recasso acò
Dins toun faudau
Que i'a de trau.

Margòt recaç' acò
Dins ton faudau
Que i'a de pòchas.
Margot recaç' acò
Dins ton faudau
Que i'a de traucs.

Margot, attrape cela (la balle)
Dans ton tablier
Qui a des poches ;
Margot, attrape ça
Dans ton tablier
Qui a des trous.


[Remonter]

* Marìo Madaleno / Marie Madeleine :

- Présentation de cette chanson : Chanson religieuse sur la pécheresse Marie de Magdala, première témoin de la résurrection de Jésus. Cf. sanctuaire de la Sainte-Baume.
+ Pour en savoir plus...
NB : Il existe une autre chanson traditionnelle du même nom.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Sur le même air que "Sant Alèssi".
NB : D'ailleurs, il y a également des similitudes dans les paroles donc ce doit être le même auteur qui a écrit ces deux chansons.

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Marìo Madaleno,
La pauro pecairis,
S'en vai de porto en porto
Cerca Diéu Jèsu-Crist.

COUBLET N°2 :
Passo à-n-uno capello
Jèsu i'èro dedins,
Dóu pèd pico à la porto
Jèsu, venès durbi.

COUBLET N°3 :
Sant Jan dis à Sant Pèire :
Regardo quau es aqui ;
Es Marìo Madaleno,
La pauro pecairis.

COUBLET N°4 :
- Marìo Madaleno,
Eici que vènes fai ?
- Segnour Diéu, moun bon paire,
Me vène counfessa.

COUBLET N°5 :
- Ah ! digo, Madaleno,
Ah ! digo ti pecat ;
- N'ai tant fa e fa faire
Li pourriéu pas noumbra.

COUBLET N°6 :
La terro que me porto
Me déurié plus pourta,
E mounte siéu nascudo
Se déurié prefounda.

COUBLET N°7 :
Sèt an souto la baumo
Te faudra 'na resta.
Au bout de sèt annado
Jèsu-Crist i'a passa.

COUBLET N°8 :
- Marìo Madaleno,
De que tu n'as viscu ?
- De racino sóuvajo
E n'ai pas sèmpre agu.

COUBLET N°9 :
- Marìo Madaleno,
De queto aigo as begu ?
Es d'aigo treboulado
E n'ai pas sèmpre agu.

COUBLET N°10 :
Segnour Diéu, moun bon paire,
Mi man voudriéu lava ;
Jèsu pico à la roco,
D'aigo n'en a raia.

COUBLET N°11 :
Ai ! bello man blanqueto,
Blanco coume lou la ;
Fresco coume la roso,
Qu'au t'a vist e te vèi !

COUBLET N°12 :
- Marìo Madaleno,
Tournes dins lou pecat,
Sèt an as resta'n baumo,
Sèt an ié tournaras.

COUBLET N°13 :
- Segnour Diéu, moun bon paire,
Coume pourrai i'esta ?
- Ta sorre Santo Marto
T'anara counsoula.

COUBLET N°14 :
La blanco couloumbeto
Te pourtara à dina,
E lis aucèu que piton
T'anaran abéura.

COUBLET N°15 :
- Segnour Diéu, moun bon paire,
Me ié fès pu tourna,
De mi pàuri lagremo
Li man me lavarai.

COUBLET N°16 :
De mi pàuri lagremo
Li pèd vous lavarai,
Di chivu de ma tèsto
Vous lis eissugarai.

COUBLET N°1 :
Marìo-Madaleno,
La pauro pecairis,
S'en vai de porto en porto
Cerca Diéu Jèsu-Crist.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COUBLET N°9 :
.

COUBLET N°10 :
.

COUBLET N°11 :
.

COUBLET N°12 :
.

COUBLET N°13 :
.

COUBLET N°14 :
.

COUBLET N°15 :
.

COUBLET N°16 :
.

COBLET N°1 :
Maria-Magdalena,
La paura .

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COBLET N°9 :
.

COBLET N°10 :
.

COBLET N°11 :
.

COBLET N°12 :
.

COBLET N°13 :
.

COBLET N°14 :
.

COBLET N°15 :
.

COBLET N°16 :
.

COUPLET N°1 :
Maire-Madeleine,
La pauvre pécheresse,
S'en va de porte en porte
Chercher Dieu Jésus-Christ.

COUPLET N°2 :
Elle passe devant une chapelle ;
Jésus y était dedans ;
Du pied elle tape à la porte :
"Jésus, venez ouvrir."

COUPLET N°3 :
Saint Jean dit à Saint Pierre :
"Regarde qui est ici ;
C'est Marie Madeleine,
La pauvre pécheresse."

COUPLET N°4 :
- Marie Madeleine,
Que viens-tu faire ici ?
- Seigneur Dieu, mon bon père,
Je viens me confesser.

COUPLET N°5 :
- Ah ! Dis, Madeleine,
Ah ! Dis tes péchés ;
- J'en ai tant fait et fait faire,
Je ne pourrais pas les compter.

COUPLET N°6 :
La terre qui me porte
Ne devrait plus me porter,
Et où je suis née,
Devrait m'engloutir.

COUPLET N°7 :
Sept ans sous la grotte,
Il te faudra y rester.
Au bout de sept années,
Jésus-Christ y est passé.

COUPLET N°8 :
- Maire Madeleine,
De quoi toi tu as vécu ?
- De racines sauvages
Et je n'en ai pas toujours eu.

COUPLET N°9 :
- Maire Madeleine,
De quelle eau as-tu bu ?
C'est de l'eau trouble
Et je n'en ai pas toujours eu.

COUPLET N°10 :
Seigneur Dieu, mon bon père,
Je voudrais laver mes mains ;
Jésus tape à la roche,
De l'eau il en a jailli.

COUPLET N°11 :
Ah ! Bello main blanche,
Blanche comme le lait ;
Fraîche comme la rose,
Q .

COUPLET N°12 :
- Maire Madeleine,
Retourne dans le péché,
Sept ans tu es restée dans la grotte,
Sept ans tu y retourneras.

COUPLET N°13 :
- Seigneur Dieu, mon bon père,
Comment pourrai-je
- Ta soeur Sainte Marthe,
Ira te consoler.

COUPLET N°14 :
La blanche petite colombe
Te portera à dîner,
Et les oiseaux qui
Iront t'abreuver.

COUPLET N°15 :
- Seigneur Dieu, mon bon père,
Ne m'y fais plus retourner,
De mes pauvres larmes
Je me laverai les mains.

COUPLET N°16 :
De mes pauvres larmes,
Je vous laverai les pieds,
Des cheveux de ma tête
Je vous les essuierai.


[Remonter]

* Miansoun / Mianson :

- Présentation de cette chanson : Romance piémontaise qui serait originaire de Provence. Elle daterait du 13e siècle.

- Paroles : Traditionnel ? (Collectées par Costantino NIGRA vers 1858).

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Miansoun, freno gentil,
Presto-me les anneous d'or fin.

COUBLET N°2 :
Miansoun senso mau pensar
Ses tres anneous d'or a prestat.

COUBLET N°3 :
S'en vai trouvar un argentier :
Fetz-me leou tres anneous pariers,

COUBLET N°4 :
Fetz-me les pichols et mignouns
Coum' aqueles de Miansoun.

COUBLET N°5 :
Quand les anneous fougueroun fachs,
A Miansoun les a tournals,

COUBLET N°6 :
Li a dich : te, fremo gentil,
Que voues mandar à toun marit ?

COUBLET N°7 :
A moun marit li mande iou
Que sa fremo na sa 'n beou fiou.

COUBLET N°8 :
Doou plus luench que la vist venir
Li a dich : que fan à moun pays ?

- L'y vai tout ben à foun pays,
L'y vai tout mau à toun lougis,

L'y a ta fremo qu'a fa 'n beou fiou
Que n'en es plus leou miou que liou,

Se voues pas me creire i aquit
V’aquit ses tres anveolis d'or fin.

D'aquit s'en parte courroucal,
Touto la puech a galoupat.

Degun, degun la vist vemir
Que sa mero qu'es au jardin.

- Hai ! Miansoan, fremo gentil,
Ai vist venir lou liou marit,

Que ven pas coum'un hom' amat,
Mai coum'un bomme courroucal,

Presento li l'enfant au bras
Que beleou lou rejonira.

Li presento l'enfant au bras
Des escariers lou fai vourar.

- Hai ! moun maril, que dounc avetz
Que n'avetz tuat l'enfant doou bres ?

- Ah ! taiso-le, que dins l'instant
Te n'en vau faire tout autant :

Et la prend par ses chevux blounds
L'estaqu'à la coue de grisoun,

Et par carriero, par cantoun
Raio lou sang de Miansoun.

Quand l'aguet proun fach tirassar,
Dedins soun liech la fai pourtar :

Ah! Miansoun, fremo gentil,
Ounle sount les anneous d'or fin ?

- Prenetz les claus à moun couissin,
Durbe z lou coffre, sount dedins.

N'a pas virat un tour ou dous
Que les anneous lusoun partout.

- Oh ! Miansoun, fremo gentil,
Que pourriou far per te garir ?

Tuarai poulas, gaus, et capouns
Per n'en garir ma Miansoun.

- Oh ! noun, vouere pas garir, iou,
Parcequ'as escrachat moun fiou.

- Pregarem Diou et sant Andriou
Que lou mouert redevengue viou.

Mai sant Andriou a respoundut
Que l'enfant mouert revendrie plus.

Alors soun espas' a tirat
Dedins lou couer se l'es plantad'.

Helas ! grand Diou ! que cop mourtau,
Veire tres corps dedins un trau !

COUBLET N°9 :
.

COUBLET N°1 :
.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COUPLET N°1 :
Mianson, gentille femme,
Prête-moi les anneaux d'or fin.

COUPLET N°2 :
Mianson .

COUPLET N°3 :
.

COUPLET N°4 :
.

COUPLET N°5 :
.

COUPLET N°6 :
.

COUPLET N°7 :
.

COUPLET N°8 :
.


[Remonter]

* Roumanço de Cloutildo / La romance de Clotilde :

- Présentation de cette chanson : Thème du mari cruel. Chanson dure et grossière.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Roumanço de Cloutildo

Version provençale en graphie mistralienne :

La roumanço de Cloutildo

Version en graphie classique :

La romança de Clotilda

Traduction en français :

La romance de Clotilde

COUBLET N°1 :
N'en sount tres fraires, (Bis)
N'ant qu'uno souer' à maridar. (Bis)

COUBLET N°2 :
L'ant maridado,
Cinquanto legos luenc d'eici.

COUBLET N°3 :
Li ant douna 'n homme,
Lou plus mechant d'aqueou pays.

COUBLET N°4 :
L'a tant batudo,
Em' un bastoun de vert-bouisset.

COUBLET N°5 :
Soun sang li couero
Jusqu'au bout de ses blancs talouns.

COUBLET N°6 :
Et lou li paro
Em' uno tasso de loutoun :

COUBLET N°7 :
Tenetz, salopo,
V'aquit lou vin que n'en beuretz.

COUBLET N°8 :
Moun ami Pierre,
Buvetz lou vous, iou n'ai pas set.

COUBLET N°9 :
Ai 'no camiso,
Iou la voudriou anar lavar ?

COUBLET N°10 :
Anetz, salopo,
Avisetz-vous de trop restar !

COUBLET N°11 :
Doou temps que lavo
Tres cavaliers n'a vist venir.

COUBLET N°12 :
Que li ressemboun,
Ses tres fraires dedins Paris.

COUBLET N°13 :
Ello s'entouerno,
N'en ven avertir soun marit :

COUBLET N°14 :
Moun ami Pierre,
Tres cavaliers n'ai vist venir.

COUBLET N°15 :
Que me ressembloun,
Mes tres fraires dedins Paris.

COUBLET N°16 :
Ma mio Jeanno,
Prenetz les claus de moun casteou.

COUBLET N°17 :
V'anaretz mettre
Tout ce que n'avetz de plus beou.

COUBLET N°18 :
N'en pren l'escoubo
Elo s'es mess' à escoubar.

COUBLET N°19 :
Doou temps qu'escoubo,
Ses tres fraires sount arrivats :

COUBLET N°20 :
Digits, servanto,
Ount'es la damo doou casteou ?

COUBLET N°21 :
Siou la servanto
Eme la damo doou casteou.

COUBLET N°22 :
Ma souere Jeanno
Ount' a passat vouestro beoutat ?

COUBLET N°23 :
Les cops de vergnos,
Les cops de bastoun I ant levad' !

COUBLET N°24 :
Ma boueno souere,
Ount' es anat vouestre marit ?

COUBLET N°25 :
Es ana 'n casso
Ses tres chins blancs n'en sount aquit.

COUBLET N°26 :
Ma boueno souere,
Dounetz-nous toutes vouestres claus.

COUBLET N°27 :
Clavoun, desclavoun,
A la plus hauti l'ant trouvat.

COUBLET N°28 :
Lou premier qu'intro
Mar se l'a pas augear toucar.

COUBLET N°29 :
Lou segound qu'intro
Mai se n'a pas mai augear far.

COUBLET N°30 :
Lou darnier qu'intro
Em' un poignard l'a poignardat.

COUBLET N°31 :
Moun fraire Antoino,
Aguetz pietat de ses enfants.

COUBLET N°32 :
Prendrem les mendres
Et vous laissarem lou plus grand..

COUBLET N°33 :
Et la filheto
La metram dedins un couvent.

COUBLET N°1 :
N'en soun tres fraire, (Bis)
N'an qu'uno sorre à marida. (Bis)

COUBLET N°2 :
L'an maridado,
Cinquanto lego liuen d'eici.

COUBLET N°3 :
I'an douna 'n ome,
Lou plus meichant d'aquéu païs.

COUBLET N°4 :
L'a tant batudo,
Em' un bastoun de vert-bouisset.

COUBLET N°5 :
Soun sang ié couero
Jusqu'au bout de si blanc taloun.

COUBLET N°6 :
E lou .

COUBLET N°7 :
T.

COUBLET N°8 :
Moun ami Pèire,
B .

COUBLET N°9 :
Ai 'no camiso,
Iéu la voudriéu ana lava ?

COUBLET N°10 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Il sont trois frères,
Ils n'ont qu'une soeur à marier.

COUPLET N°2 :
Ils l'ont mariée,
À cinquante lieux, loin d'ici.

COUPLET N°3 :
Ils lui ont donné un homme,
Le plus méchant de ce pays.

COUPLET N°4 :
Il l'a tant battue,
Avec un bâton de .

COUPLET N°5 :
Son sang
Jusqu'au bout de ses talons blancs.

COUPLET N°6 :
Et
Avec une .

COUPLET N°7 :
T
Voici le vin .

COUPLET N°8 :
Mon ami Pierre,
B .

COUPLET N°9 :
J'ai une chemise,
Moi je voudrais aller la laver ?

COUPLET N°10 :
.

Discographie / Enregistrements :
- CD "Vertigo" par A Fil de Ciel (Ed. 2010)
- CD "Polyphonies marseillaises" par Gacha Empega (Ed. L'empreinte digitale, 1998)
- CD "Cantar : Chants traditionnels de Provence" par René SETTE et Pierre BONNET (Ed. L'empreinte digitale, 1997)


[Remonter]

* Santo Margarido / Sainte Marguerite :

- Présentation de cette chanson : Chant religieux qui raconte l'histoire de sainte Marguerite.

- Paroles : Traditionnel ?
NB : Il existe aussi une variante où Margarido a quatorze ans et garde ses moutons blancs.

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Margarid' à l'agi de sept ans
Avie ni pero ni parents,
Avie que sa mero nourriço
Margarid' en istent petito.

COUBLET N°2 :
Lou fiou doou rei ven à passar
La bargeiret' a saludat :
- lou te salude, bargeireto
Voudries estre moun espouseið ?

COUBLET N°3 :
Siou l'espoudo de Jesus-Christ
Que sur la crous ant fach mourir,
A Jesus-Christ ai fach proumesso
Que seriou toujours sa mestresso.

COUBLET N°4 :
Margarido me voues p'amar,
lou te farai martyrisar,
lou te farai boulhir dins l'ori
Aqui passaras precatori.

COUBLET N°5 :
Prince, toutes vouestres tourments
Me faran souffrir qu'un moument,
Mai doou ciel la glori benido
Per iou jamai sera senido.

COUBLET N°6 :
Au peiroou la van presentar
Et l'ori s'es tout escampat,
L'ori courrie dins la carriero
Autant que l'aig' à la riviero.

COUBLET N°7 :
Ben plus belo qu'auparavant
Souert' un crucifix à la man,
Lou dragoun crebo par l'esquino
V'aqui la santo qu'es garido.

COUBLET N°8 :
Alors d'amount doou Paradis
Un'angi descend' et li di :
Margarido cantem ta glori
Car as rem pourtat la victori.

COUBLET N°9 :
Qu aqueou sant ouresoun saura
Tous les divendres lou dira,
Lou dira 'n grando souvenenço
Per les pauros fremos enceintos.

COUBLET N°1 :
Margarido à l'age de sèt an
Avié ni paire ni parènt,
Avié que sa maire nourriço
Margarido en estènt pichoto.

COUBLET N°2 :
Lou fiéu dóu rèi vèn à passa
La bergeireto a saluda.
- Iéu te salude, bergeireto,
Voudriés èstre moun espouseto ?

COUBLET N°3 :
- Siéu l'espouso de Jèsu-Crist
Que sus la crous an fa mouri ;
A Jèsu-Crist ai fa proumesso
Que sariéu sèmpre sa mestresso.

COUBLET N°4 :
- Margarido me vos pa'ama,
Iéu te farai martirisa,
Iéu te farai bouli dins l'òli
Aqui passaras precatòri.

COUBLET N°5 :
- Prince, tóuti vòsti tourment
Me faran sóufri qu'un moumen,
Mai dóu cèu la glòri benido
Pèr iéu jamai sara finido.

COUBLET N°6 :
Au peiròu la van presenta
E l'òli s'es tout escampa,
L'òli courrié dins la carriero
Autant que l'aigo à la ribiero.

COUBLET N°7 :
Bèn pu bello que peravans
Sort un crucifis à la man.
Lou dragoun crebo pèr l'esquino
Vaqui la santo qu'es garido.

COUBLET N°8 :
Alor d'amount dóu paradis
Un ange descènd e ié dis :
Margarido cantèn ta glòri
Car as bèn gagna la vitòri.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COUPLET N°1 :
Marguerite, à l'âge de sept ans,
N'avait ni père ni parents,
Elle n'avait que sa mère nourrice ;
Marguerite en étant petite.

COUPLET N°2 :
Le fils du roi vient à passer ;
Il a salué la petite bergère.
- Moi je te salue, petite bergère,
Voudrais-tu être ma petite épouse ?

COUPLET N°3 :
- Je suis l'épouse de Jésus-Crhist
Qui sur la croix ils ont fait mourir ;
À Jésus-Christ, j'ai fait promesse
Que je serais toujours sa maîtresse.

COUPLET N°4 :
- Marguerite, tu ne veux pas m'aimer,
Moi je te ferai martyriser,
Moi je te ferai bouillir dans l'huile (d'olives) ;
Ici tu passeras ton purgatoire.

COUPLET N°5 :
- Prince, tous vos tourments
Ne me feront souffrir qu'un moment,
Mais du ciel la gloire bénie
Pour moi jamais ne sera finie.

COUPLET N°6 :
Au chaudron, ils vont la présenter
Et l'huile s'est tout répandue,
L'huile courait dans la rue
Autant que l'eau à la rivière.

COUPLET N°7 :
Bien plus belle qu'auparavant,
Elle sort un crucifix à la main.
Le dragon crève par le dos ;
Voici la sainte qui est guérie.

COUPLET N°8 :
Alors de là-haut, du paradis,
Un ange descend et lui dit :
"Marguerite, nous chantons ta gloire
Car tu as bien gagné la victoire."

COUBLET N°9 :
Qui saura cette sainte oraison,
Tous les vendredis la dira,
La dira en grand souvenir
Pour les pauvres femmes enceintes.


[Remonter]

* Tanto Jano / Tante Jeanne :

- Présentation de cette chanson : .

- Paroles : Traditionnel ? On trouve également des viariantes sous divers titres : "Tanto Ribaudello", "Tanto Marinjano", "Coumaire Petugo", ...

- Musique : Sur l'air de la chanson niçoise "Ai un ome qu'es pichoun".

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

REFRIN :
Tanta Jana que fas davau ?
- Couàli bugada, couàli bugada
- Tanta Jana que fas davau ?
- Couàli bugada e mi càufi un pau.

COUBLET N°1 :
A passat una beluga
M'a brulat la tartaruga,
M'a sautat un belugoun,
M'a brulat lou coutihoun.

AU REFRIN

COUBLET N°2 :
Es mignoun, alert, ardit,
Pouàdi bèn dire, pouàdi bèn dire,
Es mignoun, alert, ardit,
Nuech e jour bèn degourdit.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Quoura vòu anà à la cassa
Va da cavau sus la limaça
Quouro vòu anà au festin,
Va da cavau sus lou lapin.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Se lou lapin si mete à courre,
Lou pichin ome pica dóu mourre
Se lou lapin a tròu courru,
Lou pichin ome s'es perdu.

AU REFRIN

REFRIN :
Tanto Jano que fas davau ?
- Coule bugado, coule bugado.
- Tanto Jano que fas davau ?
- Coule bugado e me càufe un pau.

COUBLET N°1 :
A passa uno belugo
M'a brula la tartarugo,
M'a sauta un belugoun,
M'a brula lou coutihoun.

AU REFRIN

COUBLET N°2 :
Es mignoun, alert, ardit,
Pode bèn dire, pode bèn dire,
Es mignoun, alert, ardit,
Nuech e jour bèn degourdi.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Quouro vòu ana à la cassa
Va de cavau sus la limaço ;
Quouro vòu ana au festin,
Va de cavau sus lou lapin.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Se lou lapin se mete à courre,
Lou pichoun ome pico dóu mourre
Se lou lapin a trop couru,
Lou pichoun ome s'es perdu.

AU REFRIN

REFRIN :
.

COBLET N°1 :
.

AU REFRIN

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

REFRAIN :
Tante Jeanne, que fais-tu en bas ?
- Je coule la lessive, je coule la lessive.
- Tante Jeanne, que fais-tu en bas ?
- Je coule la lessive et je me coiffe un peu.

COUPLET N°1 :
Une étincelle est passée,
Elle m'a brûlé la "tortue" ;
Une bluette m'a sauté dessus,
Elle m'a brûlé le jupon.

AU REFRAIN

COUPLET N°2 :
Il est mignon, alerte, hardi,
Je peux bien dire, je peux bien dire ;
Il est mignon, alerte, hardi,
Nuit et jour bien dégourdi.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
Quand il veut aller à la chasse,
Il chevauche un escargot ;
Quand il veut aller à la fête,
Il chevauche un lapin.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
Si le lapin a trop couru,
Le petit homme tombe par terre la tête la première ;
Si le lapin a trop couru,
Le petit mari s'est perdu.

AU REFRAIN


[Remonter]


II) Les prénoms masculins :

* Ai, ai, ai, de Janet au grand Jan / Aïe, aïe, aïe, de Jeannot au grand Jean :

- Présentation de cette chanson : Chant à danser : farandole, sur un rythme ternaire rapide. Cette petite chanson parle de deux musiciens : le percussionniste (qui doit battre la grosse caisse) et le joueur de fifre.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Ai, ai, ai, de Janet au grand Jan
Fau que la bate, fau que la bate,

Ai, ai, ai, de Janet au grand Jan,
Fau que la bate jusqu’à deman.

COUBLET N°2 :
Ai, ai, ai, de Jan-Pèire de niue,
Fau que la fifre, fau que la fifre,

Ai, ai, ai, de Jan-Pèire de niue,
Fau que la fifre touto la niue.

COUBLET N°1 :
Ai, ai, ai, de Janet au grand Jan
Fau que la bate, fau que la bate,

Ai, ai, ai, de Janet au grand Jan,
Fau que la bate jusqu’à deman.

COUBLET N°2 :
Ai, ai, ai, de Jan-Pèire de niue,
Fau que la fifre, fau que la fifre,

Ai, ai, ai, de Jan-Pèire de niue,
Fau que la fifre touto la niue.

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COBLET N°2 :
.

COUPLET N°1 :
Aïe, aïe, aïe, de Jeannot au grand Jean,
Il faut qu'il la batte, il faut qu'il la batte,

Aïe, aïe, aïe, de Jeannot au grand Jean,
Il faut qu'il la batte jusqu'à demain.

COUPLET N°2 :
Aïe, aïe, aïe, de Jean-Pierre de nuit,
Il faut qu'il la fifre, il faut qu'il la fifre,

Aïe, aïe, aïe, de Jean-Pierre de nuit,
Il faut qu'il la fifre toute la nuit.

Discographie / Enregistrement :
- CD "Estialou" par Jean-Bernard PLANTEVIN (Ed. Croupatas, 2002)


[Remonter]

* Bergeireto de mèstre Andriéu / Petit bergère de maître André :

- Présentation de cette chanson : Chanson humoristique sur l'adultère...

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Bargiereto de mestr' Andre
Bargiereto de mestr' Andre
S'en vai au bouesc touto soureto, (Bis)

REFRIN :
Fa liroun, lira de larireto,
Fa liroun, lira de lalira.

COUBLET N°2 :
Mai soun mestre li vai après :
Mestre, s' ensin me poursuivetz
Iou lou dirai à la mestresso. (Bis)

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
- Vai ! mangearas lou bouen pan blanc (Bis)
Et la mestresso la segueto ;

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Tu n'en beuras lou bouen vin blanc (Bis)
Et la mestresso la trempeto ;

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Tu coucharas au bouen liech blanc (Bis)
Et la mestress' à la palheto .

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Mai quand n'en ven lou bout de l'an
La mestress' aguet un enfant,
La bargiereto doues filhetos.

AU REFRIN

COUBLET N°7 :
S'en vai trouvar lou varlet Jean : (Bis)
- Fau espousar la bargiereto.

AU REFRIN

COUBLET N°8 :
- La bargieret' espousarai (Bis)
Se me dounetz la bastideto.

AU REFRIN

COUBLET N°9 :
- La bastideto te darai
Mai que tu pouertes les banetos.

AU REFRIN

COUBLET N°10 :
- Les banetos iou pourtarai,
Les banetos iou pourtarai,
Mai que traucoun pas ma barreto. (Bis)

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Bergeireto de mèstre Andriéu,
Bergeireto de mèstre Andriéu
S'en vai au bos touto souleto. (Bis)

REFRIN :
Fa liroun, lira de larireto,
Fa liroun, lira de lalira.

COUBLET N°2 :
Mai soun mèstre ié vai après :
"Mèstre, s'ansin me poursuivès,
Iéu lou dirai à la mestresso." (Bis)

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
- Vai ! Manjaras lou bon pan blanc .

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Petite bergère de maître André,
Petite bergère de maître André
S'en va au bois toute seule. (Bis)

REFRAIN :
Fa liron, lira de larireto,
Fa liron, lira de lalira.

COUPLET N°2 :
Mais son maître lui va après :
"Maître, si ainsi vous me poursuivez,
Moi je le dirai à la maîtresse."

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
- Va ! Tu mangeras le bon pain blanc
Et la maîtresse la .

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
Tu en boiras le bon vin blanc
Et la maîtresse la .

AU REFRAIN

COUPLET N°5 :
Tu coucheras au bon lit blanc
Et la maîtresse à la paille.

AU REFRAIN

COUPLET N°6 :
Mais quand vint le jour de l'an,
La maîtresse eut un enfant,
La petite bergère deux fillettes.

AU REFRAIN

COUPLET N°7 :
Il s'en va trouver le valet Jean :
- Il faut épouser la petite bergère."

AU REFRAIN

COUPLET N°8 :
- La petite bergère j'épouserai
Si vous me donnez la petite bastide.

AU REFRAIN

COUPLET N°9 :
- La petite bastide je te donnerai
Mais que tu portes les cornes.

AU REFRAIN

COUPLET N°10 :
- Les cornes, moi, je porterai,
Les cornes, moi, je porterai,
Mais . (Bis)

AU REFRAIN


[Remonter]

* De bon matin, lou grand Piare / De bon matin, le grand Pierre :

- Présentation de cette chanson : Un prétendant arrive au domicile d'une jeune fille et son frère la détourne de la messe pour qu'ils se rencontrent. Selon les versions, le paysan peut être aussi trompé par le curé.

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ?
Il existe de plusieurs versions : "De bon matin, lo petit Pièrr'se lèva", "De bon matin Piare se leve" (avec un refrain), ... On trouve également cette chanson dans les Cévennes.

Version originelle :

Version n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
De bòn matin lo grand Piare se leva (Bis)
Pren son chapèu sus lo costat,
Vès la Mion lai fau anar. (Bis)

COUBLET N°2 :
Bònjorn bèu-paire, bònjorn bòna-maire,
Que lo bònjorn vos sies donat,
E la Mion, ont èi viraa ?

COUBLET N°3 :
Mès la Mion èis anaa a la messa,
A la messa vès Santa Crotz,
Dins un moment revendrà pro.

COUBLET N°4 :
Per qui, per qui, poèriam la mandar querre ?
Son fraire Loïs èi bòn garçon,
Fariá tres bien la comission.

COUBLET N°5 :
Tot en intrant dedins la granda glèisa,
Pren l’aiga beniá en se sinhent,
“A, la Mion ! Anèm nos en !”

COUBLET N°6 :
De que li a, a la meison que pressa ?
Ton amic Piare èis arrivat,
De mariatge vòu mai parlar.

COUBLET N°7 :
Adusèm lèu, aquí sus la taura
De bòn vin blanc, de saucisson,
Per regalar quèu bòn garçon.

COUBLET N°8 :
Mès sieu pas vengut aicí per beure,
Nimai per beure, ni per minjar,
De mariatge fau parlar.

COUBLET N°9 :
Mès la Mion èis encar tròp jueineta,
Fasètz l’amor en atendant,
Que la Mion aie sos vint ans !

COUBLET N°10 :
Tant fai l’amor que vòu plus o faire,
Tot garç que fai l’amor longtemps,
Risca ben de perdre son temps.

COBLET N°1 :
De bon matin, Piare se leve
Per s'an alar per travailla.

REFRIN :
Mi vole pas me fachar,
Mi me facharei pas.

COBLET N°2 :
Quand vendrà vés las uit ouras,
Tu m'adurés mon dejeunà.

COBLET N°3 :
(...).

 

COBLET N°7 :
Mi prendrou pas une autre fenno
Qu'amesse tant lou curas.

COUBLET N°1 :
De bon matin lou grand Piare se levo (Bis)
Prèn soun capèu sus lou cousta,
Vers la Marioun ié fau ana. (Bis)

COUBLET N°2 :
Bonjour bèu-paire, bonjour bòno-maire,
Que lou bonjour vous siés douna,
E la Mioun, ount es virado ?

COUBLET N°3 :
Mai la Mioun èis anado à la messo,
À la messo vers Santo Crous,
Dins un moumèn revendra pro.

COUBLET N°4 :
Pèr qui, pèr qui, pourian la manda querre ?
Soun fraire Louis es bon garçoun,
Farié tres bèn la coumissioun.

COUBLET N°5 :
Tout en intrant dedins la grando glèiso,
Prèn l’aigo benido en se signèn,
“Ah, la Mioun ! Anen-nous en !”

COUBLET N°6 :
De que i'a, à la meisoun que presso ?
Toun ami Piare es arriba,
De maridage vòu mai parla.

COUBLET N°7 :
Adusèn lèu, aquí sus la taulo
De bon vin blanc, de saucissoun,
Pèr regala ‘quéu bon garçoun.

COUBLET N°8 :
Mai siéu pas vengut eicí pèr bèure,
Nimai pèr bèure, ni pèr manja,
De maridage fau parla.

COUBLET N°9 :
Mai la Mioun es encar trop jouineto,
Fasès l’amour en atendant,
Que la Mioun ague si vint an !

COUBLET N°10 :
Tant fai l’amour que vòu plus la faire,
Tout garç que fai l’amour long-tèms,
Risco bèn de perdre soun tèms.

COUPLET N°1 :
De bon matin, le grand Pierre se lève
Prend son chapeau sur le côté,
Vers (la) Marie il faut aller.

COUPLET N°2 :
Bonjour beau-père, bonjour bonne-mère,
Que le bonjour vous soit donné ;
Et (la) Marie, où elle est tournée ?

COUPLET N°3 :
Mais (la) Marie est allée à la messe,
À la messe de Sainte Croix,
Dans un moment elle reviendra bien.

COUPLET N°3 :
Par qui, par qui, pourrions-nous la faire chercher ?
Son frère Louis est bon garçon,
Il fera très bien la commission.

COUPLET N°3 :
Tout en entrant dans la grande église,
Il prend l'eau bénite en se signant,
"Ah, (la) Marie, allons-nous-en !"

COUPLET N°3 :
Qu'est-ce qu'il y a à la maison qui presse ?
Ton ami Pierre est arrivé,
De mariage il veut parler.

COUPLET N°7 :
Apportons vite là sur la table
Du bon vin blanc, du saucisson
Pour régaler ce bon garçon.

COUPLET N°8 :
Mais je ne suis pas venu ici pour boire ;
Ni pour boire ni pour manger,
De mariage il faut parler.

COUPLET N°9 :
Mais (la) Marie est encore trop jeunette
Faites la cour en attendant,
Que la Marie aie ses vingt ans.

COUPLET N°10 :
Tant il fait la cour qu’il ne veut plus la faire,
Tout gars qui fait la cour longtemps,
Risque bien de perdre son temps.


[Remonter]

* Iéu emé Jan / Moi avec Jean :

- Présentation de cette chanson : Cette chanson presque surréaliste, se moque des conventions morales sur un ton humoristique, sans doute pour mieux les mettre en valeur et les respecter. Elle s’interprétait dans des moments où l’on se laissait aller volontiers à la dérision comme le dit Simon MÈGE : “Chantado dins li vihado, quand tuavon lou caiou, quand bevien un cop”.

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Iéu emé Jan, sian doui coulego
Que se quiten jamai d’un pas.
Avèn agu fa cènt trento lego
O mai se sian pas disputa.

COUBLET N°2 :
Vaqui qu’avèn fa uno mìo
Uno pichoto Vintarino
E pièi l’avèn espousa.
Alor lou jour dóu mariage

COUBLET N°3 :
Lou mère, lou secretère demandèron :
“Qunt èi que pren la Vintarino ?”
Quau que pren la Vintarino
(Es iéu emé Jan e Jan oumé iéu !) (Bis).

COUBLET N°4 :
E pièi dins trento siei semano
La Vintarino fa un petit.
Alor, zou mai ! à la merio
Pèr lou faire descleira.

COUBLET N°5 :
Alor lou mère, lou secretère demandèron :
“Qu ei lou père d’aquéu marrit ?”
Lou père d’aquéu marrit
(Es iéu emé Jan e Jan emé iéu !) (Bis)

COUBLET N°1 :
Iéu emé Jan, sian dous coulego
Que se quiten jamai d’un pas.
Avèn agu fa cènt trento lego
O mai se sian pas disputa.

COUBLET N°2 :
Vaqui qu’avèn fa uno mìo,
Uno pichoto Vintarino ;
E pièi l’avèn espousa(do).
Alor lou jour dóu maridage,

COUBLET N°3 :
Lou conse, lou secretaire demandèron :
“Qunt es que prèn la Vintarino ?”
- Qu que prèn la Vintarino,
Es iéu emé Jan e Jan emé iéu ! (Bis).

COUBLET N°4 :
E pièi dins trento sièis semano,
La Vintarino fa un pichot.
Alor, zóu mai ! À la merìo
Pèr lou faire desclara.

COUBLET N°5 :
Alor lou conse, lou secretaire demandèron :
“Qu es lou paire d’aquéu marrit ?”
- Lou paire d’aquéu marrit
Es iéu emé Jan e Jan emé iéu ! (Bis)

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COUPLET N°1 :
Moi avec Jean, nous sommes deux collègues
Qui ne nous quittons jamais d'un pas.
Nous avons eu fait cent trente lieues
Ou plus mais nous ne nous sommes pas disputés.

COUPLET N°2 :
Voilà que nous nous sommes fait une amie,
Une petite Victorine ;
Et puis nous l'avons épousée.
Alors le jour du mariage, .

COUPLET N°3 :
Le maire, le secrétaire demandèrent :
"Qui est celui qui prend la Victorine ?"
- Celui prend la Victorine,
C'est moi avec Jean et Jean avec moi ! (Bis)

COUPLET N°4 :
Et puis dans trente six semaines,
La Victorine fait un petit.
Alors, encore une fois ! À la mairie
Pour le faire déclarer.

COUPLET N°5 :
Alors le maire, le secrétaire demandèrent :
"Qui est le père de ce bougre ?
- Le père de ce bougre,
C'est moi avec Jean et Jean avec moi !


[Remonter]

* Jan Antounin / Jean Antonin :

- Présentation de cette chanson : Noël populaire à Nice.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Jan Antounin, pren ta flahuta
E iéu prendrai lou tambourin.
Anèn en aquella cahuta
Adourà aquèu bèu Bambin.
Andrèn toucà l’aubada
En aquell’ acouchada.
S’es acouchada d’un bèu fièu
Que si souona l’Enfan de Dièu.

COUBLET N°2 :
Coura siguèron à la pouòrta
Accoumencèron de picà.
San Jousé mé sa longa barba
Souòrte per li faire taisà :
« Ah ! Taisa-vous, grapanta,
Faguès pas tant duranta,
Que lou pichoun es à durmì,
E noun faguès pas tant de bruit. ».

COUBLET N°3 :
Lou pichoun que noun pens’ au vici,
Lou pichoun que noun pens’ à mau,
N’a mourdut lou det de sa maire,
Pensa li faire gès de mau.
L’Enfant si bout’ à rire,
La Vierge à sourire
E San Jòusé, plèn de bountà,
Risia d’un autre coustà.

COUBLET N°4 :
Die-mi, Moussù de la gleia,
Se la miéu vous v’agrada pas.
Se moun avous es pas tròu clara
Es perqu’ai manjat de nougà.
N’en sièu ja las de dire,
La messa si va dire,
N’en sièu ja las de cantà,
E lou nouvé es acabà.

COUBLET N°1 :
Jan Antounin, prèn ta flahuto
E iéu prendrai lou tambourin.
Anen en aquelo cahuto
Adoura aquéu bèu bambin.
Anaren touca l’aubado
En aquelo acouchado.
S’es acouchado d’un bèu fiéu
Que ié dison l’enfant de Diéu.

COUBLET N°2 :
Quouro siguèron à la porto,
A .

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Jean-Antonin, prends ta flûte
Et je prendrai le tambourin.
Allons dans cette cahute
Adorer ce beau bambin.
Nous irons chanter l’aubade
À cette accouchée.
Elle a accouché d’un beau fils
Qu’on appelle l’enfant de Dieu.

COUPLET N°2 :
Quand ils furent à la porte,
Ils commencèrent à frapper.
Saint Joseph avec sa longue barbe
Sort pour les faire taire :
« Ah ! Taisez-vous, drôles,
Ne faites pas tant de tapage,
Que le petit est en train de dormir,
Et ne faites pas tant de bruit. ».

COUPLET N°3 :
Le petit qui ne pense pas au vice,
Le petit qui ne pense pas à mal,
A mordu le doigt de sa mère,
Pensant ne lui faire point de mal.
L’enfant se met à rire,
La Vierge à sourire
Et saint Joseph, plein de bonté,
Riait de l’autre côté.

COUPLET N°4 :
Dites-moi, messieurs de l’église,
Si ma voix ne vous plaît pas.
Si ma voix n’est pas trop claire,
C’est parce que j’ai mangé du nougat.
Je suis déjà làs de dire,
La messe va se dire,
Je suis déjà las de chanter,
Et le noël est terminé.

Discographie / Enregistrement :
- CD "Caléna" par Lou Corou de Berra ()


[Remonter]

* Jan de la Rèula / Jean de la Réole :

- Présentation de cette chanson : Ronde mimée et chantée, originaire de Gascogne, de la Réole, près d'Agen.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Joan de la Reula, mon amic,
Que n'as ta femna mal cofada !
Balha la me, prèsta la me,
La te tornarai cofada.

REFRIN :
Balha la me, prèsta la me,
La te tornarai al se.

COUBLET N°2 :
Joan de la Reula, mon amic,
Que n'as ta femna mal pintiada !
Balha la me, prèsta la me,
La te tornarai pintiada.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Joan de la Reula, mon amic,
Que n'as ta femna mal lavada !
Balha la me, prèsta la me,
La te tornarai lavada.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Joan de la Reula, mon amic,
Que n'as ta femna mal cauçada !
Balha la me, prèsta la me,
La te tornarai cauçada.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Joan de la Reula, mon amic,
Que n'as ta femna mal aimada !
Balha la me, prèsta la me,
La te tornarai aimada.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Jan de la Rèulo, moun ami,
Que n'as ta femo mau couifado !
Baio-la me, prèsto-la me,
La tournarai couifado.

REFRIN :
Baio-la me, prèsto-la me,
La te tournarai au sèr.

COUBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
Joan de la Riula mon amic
Ai que ta femna es mal cofada
Baila-me-la, la cofarai
A tota ora, a tota ora
Baila-me-la, la cofarai
A tota ora quand l’aurai.

COBLET N°2 :
Joan de la Ribas es aribat
Amb una carga de flaütas
Quant las vendètz, quinze denièrs
Son traucadas, son traucadas
Quant las vendètz, quinze denièrs
Son traucadas, causissètz.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Jean de la Réole, mon ami,
Pourquoi as-tu ta femme mal coiffée ?
Donne-la-moi, prête-la moi,
Je te la retournerai coiffée.

REFRAIN :
Donne-la moi, prête-la moi,
Je te la retournerai au soir.

COUPLET N°2 :
maquillée.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
lavée.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
chaussée.

AU REFRAIN

COUPLET N°5 :
aimée.

AU REFRAIN

Discographie / Enregistrement :
- Disque 33T "" par Perlinpinpin (Ed. ).


[Remonter]

* Jan de Nivello / Jean de Nivelles :

- Présentation de cette chanson : Jean de Nivelles est le nom d'un personnage symbolique de la ville de Nivelles en Belgique. Il s'agit avant tout d'un automate en laiton de de la collégiale Sainte-Gertrude, nommé ainsi en rapport au nom d'un baron du Moyen-Âge qui refusa de se battre aux côtés du roi de France Louis XI. Cette chanson daterait donc du 15è siècle ?
En 1792, les soldats provençaux ayant entendu chanter cette chanson la rapportèrent dans le sud de la France...

- Paroles : 15è siècle ? 1465 ? (En tous cas avant 1752, cf. Abbé ROUX)

- Musique : 15è siècle ? Sur l'air de "Cadet Rousselle".
NB : Il existe une variante plus moderne créée par Mbraia.

Version originelle :

Jan de Nivello

Version provençale en graphie mistralienne :

Jan de Nivello

Version en graphie classique :

Joan de Nivèla

Traduction en français :

Jean de Nivelles

COUBLET N°1 :
Jean de Nivello n'avie 'n chin
Que lou mandavo tirar de vin,
Et li derrabet la canello,

REFRIN :
Leissetz passar Jean de Nivello,
Mai, mai, mai cependant
Jean de Nivell' es bouen enfant.

COUBLET N°2 :
Jean de Nivello n'avie 'n gau
Qu'eme sa couo escoubavo l'houstau
De sa pato fasie 'scudelo.

COUBLET N°3 :
Jean de Nivello n'avie 'n pouerc
Que lou mandavo cercar de bouesc
Et li adusie ni trounc ni 'stello .

COUBLET N°4 :
Jean de Nivello n'avie 'n buou
Qu'avie les banos sur lou cuou
Et la couo dessus la cervelo.

COUBLET N°5 :
Jean de Nivello n'avie 'n cat
Que lou mandavo cercar ses bas
Et li rouiget la semelo.

COUBLET N°6 :
Jean de Nivell' avie 'n agneou
Saup pas s'es mascl' ou s'es femeou
(???...).

COUBLET N°7 :
Jean de Nivell' a tres chivaux
L'un es borni, l'autr' es maraut,
L'autre poou pas pourtar la sello.

COUBLET N°8 :
Jean de Nivell' a tres enfants
L'un es bourreou, l'autr' es sargeant
Et l'autr' escapat de galero.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Jan de Nivello avié un chin (Bis)
Que lou mandavo tira de vin, (Bis)
E ié derrabè la canello.

REFRIN :
Leissas passa Jan de Nivello,
Mai, mai, mai dins acò,
Jan de Nivello es bon pichot.

COUBLET N°2 :
Jan de Nivello avié un gau (Bis)
Qu'emé sa co 'scoubavo l'oustau (Bis)
De sa pato fasié 'scudello.

COUBLET N°3 :
Jan de Nivello avié un porc (Bis)
Que lou mandavo cerca de bos (Bis)
E i'adusié ni trounc ni estello.

COUBLET N°4 :
Jan de Nivello avié 'n biòu
Qu'avié li bano sus lou quiéu
E la coua dessus la cervello.

COUBLET N°5 :
Jan de Nivello avié un cat (Bis)
Que mandavo cerca si debas (Bis)
E ié rousiguè la semello.

COUBLET N°6 :
Jan de Nivello avié 'n agnèu,
Saup pas s'es mascl'o s'es femello,
???.

COUBLET N°7 :
Jan de Nivello a tres chivau (Bis)
L'un es borgne e l'autre es malaut (Bis)
L'autre noun pòu pourta la sello.

COUBLET N°8 :
Jan de Nivello a tres enfant (Bis)
L'un es bourrèu, l'autre es sarjant (Bis)
E l'autre escapa de galèro.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
Joan de Nivèla aviá un chin (Bis)
Que lo mandava tirar de vin (Bis)
E li derrabèt la canèla .

REFRIN :
Laissatz passar Joan de Nivèla
Mai mai mai dins aquò
Joan de Nivèla es bòn pichòt.

COBLET N°2 :
Joan de Nivèla aviá un gau (Bis)
Qu'ambé sa coa'scobava l'ostau (Bis)
De sa pata fasiá'scudèla.

COBLET N°3 :
Joan de Nivèla aviá un pòrc (Bis)
Que lo mandava cercar de bòsc (Bis)
E li adusiá ni tronc ni'stèla.

COBLET N°4 :
Joan de Nivèla aviá 'n
Q
E la ...

COBLET N°5 :
Joan de Nivèla aviá un cat (Bis)
Que lo mandava cercar sei debàs (Bis)
E li rosiguèt la semèla.

COBLET N°6 :
Joan de Nivèla aviá 'n
S
(???) ...

COBLET N°7 :
Joan de Nivèla a tres chivaus (Bis)
Un es bòrni l'autre es malaut (Bis)
L'autre non pòu portar sèla.

COBLET N°8 :
Joan de Nivèla a tres enfants (Bis)
Un es borrèu l'autre es serjant (Bis)
E l'autre escapat de galèra.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Jean de Nivelles avait un chien (Bis)
Qu'il envoyait tirer du vin, (Bis)
Et il y dérobait le robinet.

REFRAIN :
Laissez passer Jean de Nivelles,
Mais, mais, mais cependant,
Jean de Nivelles est bon enfant.

COUPLET N°2 :
Jean de Nivelles avait un coq (Bis)
Qui balayait la maison avec sa queue (Bis)
Et avec sa patte, les assiettes.

COUPLET N°3 :
Jean de Nivelles avait un porc, (Bis)
Il l'envoyait chercher du bois, (Bis)
Mais il ne rapportait ni tronc ni buches.

COUPLET N°4 :
Jean de Nivelles avait un boeuf
Qui avait les cornes sur le cul
Et la queue dessus la cervelle.

COUPLET N°5 :
Jean de Nivelles avait un chat, (Bis)
Il l'envoyait chercher ses chaussettes, (Bis)
Il lui rongeait la semelle.

COUPLET N°6 :
Jean de Nivelles avait un agneau,
Il ne sait pas si c'est un mâle ou une femmelle,
???.

COUPLET N°7 :
Jean de Nivelles a trois chevaux, (Bis)
L'un est borgne, l'autre est malade, (Bis)
Et l'autre ne peut pas porter la selle.

COUPLET N°8 :
Jean de Nivelles a trois enfants, (Bis)
L'un est bourreau, l'autre sergent, (Bis)
Et l'autre échappé des galères.

AU REFRAIN

Discographie / Enregistrement :
- CD "Ton bal !" par Mbraia (Ed. Sirventès, 2020)


[Remonter]

* Jan Dindoun / Jean Dindon :

- Présentation de cette chanson : .

- Paroles : Traditionnel ?
NB : Il existe de multiples versions avec divers titres : "Jan pren sa serpeto", "Jan-Jan", "Jan-Janet", "Jan n'en pren sa poudadouiro", "Jan Jan Jan pren la fouicilha", "Jan Petejan", "Jan pilhe sa pousseta", ...

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

 

COUBLET N°1 :
Jan Dindoun prèn sa serpeto
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Jan Dindoun prèn sa serpeto,
E s’en vai coupa de blad. (Bis)

COUBLET N°2 :
Au bout de vuech à nòu ouro
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Au bout de vuech à nòu ouro
Espero enca lou dina. (Bis)

COUBLET N°3 :
Jan-Jan-Jan prèn sa serpeto
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Jan-Jan-Jan prèn sa serpeto
E s’entourno à soun oustau. (Bis)

COUBLET N°4 :
Troubo la porto sarrado
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Trobo la porto sarrado
E saup plus d’ounte rintra. (Bis
)

COUBLET N°5 :
Passo pèr la catouniero
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Passo pèr la catouniero
E vaqui coume es rintra. (Bis)

COUBLET N°6 :
Troubo sa femo couchado
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Troubo sa femo couchado
Amé moussu l’avoucat. (Bis)

+ COUBLET N°7 :
Vaqui ço que fan li femo
Ròu-tòu-tòu, digo-li, digo-lou ;
Quand si ome ié soun pas
E se ié fan counseia. (Bis)

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
.

COUPLET N°2 :
.

COUPLET N°3 :
.

COUPLET N°4 :
.

Discographie / Enregistrement :
- CD "Chansons traditionnelles de la Provence Vol.1" par Jean-Bernard PLANTEVIN (Ed. Croupatas, 1997)


[Remonter]

* Jan dóu Porc / Jean qui est mort :

- Présentation de cette chanson : Cette comptine est utilisée soit en berceuse, soit pour faire rire l'enfant en lui chatouillant la main à la fin.

- Paroles : Traditionnel ? Publiées pour la première fois en 1880.

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Traduction en français :

Quau es mort ?
Jan dóu Porc.
Quau lou plouro ?
Lou Rèi Mouro.
Quau lou canto ?
La calandro.
Quau lou ris ?
La perdris.
Quau lou balo ?
Sa cavalo.
Quau n'en viro à brand ?
Lou quiéu de la sartan.
Quau n'en porto dòu ?
Lou quiéu dóu peiròu.

Qui es mouort ?
Jan de Couorp.
Qui l'enterra ?
Jan de guerra.
Qui fai lou cros ?
Es lou plus gros.
Qui n'en chanta ?
Sa servanta.
Qui n'en ploura ?
Ei sa souorre.
Qui n'en ris ?
Soun troi de chin.

Qui est mort ?
Jean du Porc.
Qui le pleure ?
Le roi maure.
Qui le chante ?
L'alouette.
Qui en rit ?
La perdrix.
Qui le danse ?
Sa jument.
Qui sonne les cloches ?
Le cul de la poêle.
Qui en porte le deuil ?
Le cul du chaudron.


[Remonter]

* Jan Janoun vai à la vigno / Jean Janon va à la vigne :

- Présentation de cette chanson : Chanson iriginaire d'Ardèche.
Autre titre : "Piarron se'n vai a la vinha"

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Jan Janon vai a la vinha,
A la vinha lavorar, (Bis)
Pren sa piocha sus l'eipanla
E sa vèsta sos lo braç.

REFRIN :
S' volian pas faschar
E se faschèran pas.

COUBLET N°2 :
A comandat a sa femna
D'adure lo deijunar. (Bis)
Las vut oras èran passaas,
Lo deijunar venié pas.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Jan Janon repren sa pelha
E se .

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
- Ta sopa ei dins l'armoara,
N'i a vut jorns que l'ai .

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Lo culhièr ei sos la tabla,
Baissa-te per .

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
- Femna, vèrsa-me a beure,
A te perdonarèi tot !
- Lo .

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Piarron se'n vai a la vinhan,
A la vinha travalhar. (Bis)
Quand venguèt sus las dètz oras,
Que se sopa veniá pas,

REFRIN :
S' volian pas faschar
Mai se faschèran pas.

COUBLET N°2 :
Piarron ne'n pausèt sa bèiça
Et se'n vai a la maison. (Bis)
N .

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Jan Janoun vai à la vigno,
À la vigno lavoura, (Bis)
Prèn sa piocho sus l'espalo
E sa vèsto sout lou bras.

REFRIN :
S

COUBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
S

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Jean Janon va à la vigne,
À la vigne labourer. (Bis)
Il prend sa pioche sur l'épaule
Et sa veste sous le bras.

REFRAIN :
Si
Et ne se .

COUPLET N°2 :
Il a commandé à sa femme
D'amener le déjeuner.
Les huit heures étaient passées,
Le déjeuner ne venait pas.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
Jean Janon reprend sa pelle
Et se .

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
- Ta soupe est dans l'armoire,
Il y a huit jours que je l'ai .

AU REFRAIN

COUPLET N°5 :
.

AU REFRAIN

COUPLET N°6 :
- Femme, verse-moi à boire
Et je te pardonnerai tout ! .

AU REFRAIN


[Remonter]

* Janoun / Jeannot :

- Présentation de cette chanson : Refrain très enlevé qui incite à la danse. Pourquoi faire danser les chèvres ? Il s’agit peut-être d’une parodie burlesque des montreurs d’ours. Janoun est un personnage typique de conte. Autres titres : "Siéu de la pousterlo" ou "Rinquinquint".
NB : Le Rinquinqin est aussi un apéritif à la pêche.

- Paroles : Traditionnel ? (Collectées dans la Drôme)

- Musique : Traditionnel ? Il existe deux mélodies possible, ternaires.

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version originelle n°3 :

Version originelle n°4 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Traduction en français :

Quand ère pichoun
M’apelavon Janoun
Gardave les chabros
Au pèd d’un bouissoun.
Mas chabros voulien pas dansa
Preniéu ma fluto e les fasiéu dansa.

Siéu de la Pousterlo
M’apelon Janou
Gardave mei chabro
Lou long d’un bouissoun.
Mei chabro chaumavon
Prenguère moun fifre, li faguère dansa !

Sio dès la Posterla,
M’apèle Janon ;
Gardavo mas chabras
Au pè d’un boèisson.
Las chabras ròumiavan, vorian pas minjar ;
Prenguère mon fifre, las faguèro dançar !

Rinquinquint
Gardavo mas chabras
Rinquinquint
Las gardavo vès Quint.
Rinquinquint
Vorian pas minjar
Rinquinquint
Prenguère mon fifre,
Rinquinquint
Las faguère dançar ;
Rinquinquint
Vorian pas dançar,
Rinquinquint
Las fotère dedins !

Quand ère pichot,
M’apelavon Janoun ;
Gardave li cabro
Au pèd d’un bouissoun.
Mi cabro voulien pas dansa,
Preniéu ma fluto e li fasiéu dansa.

Quand j'étais petit,
On m’appelait Jeannot ;
Je gardais les chèvres
Au pied d’un buisson.
Mes chèvres ne voulaient pas danser,
Je prenais ma flûte et je les faisais danser.


[Remonter]

* Jan patata / Jean la culbute :

- Présentation de cette chanson : Comptine ironique.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Air sur un rythme ternaire.

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Jan patata
Tèsta de piata
Mourre de rata
Cuou de pignata !

Jan patato,
Tèsto de piato,
Mourre de rato,
Quiéu de pignoto !

.

 

Jean la culbute,
Tête de marmouset,
Gueule de rat,
Cul de marmite !


[Remonter]

* Jan Pepin / Jean Pépin :

- Présentation de cette chanson : Comptine ironique.

- Paroles : Traditionnel ? Il existe de nombreuses petites variantes sous divers titres : "Jan Pountin", "Jan Pin-Pin", "Trau dóu cuou", ...

- Musique : .

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Jan Pepin gardavo lei cabro.
Jan Pepin gardavo lei chin
Tóutei lei fremo que passavon
Jan Pepin leis embrassavo !

Jan Pepin gardavo li cabro.
Jan Pepin gardavo li chin.
Tóuti li femo que passavon,
Jan Pepin lis embrassavo !

.

 

Jean Pépin gardait les chèvres.
Jean Pépin gardait les chiens.
Toutes les femmes qui passaient,
Jean Pépin les embrassait !


[Remonter]

* Jan Petejan / Jean PèteJean :

- Présentation de cette chanson : Comptine ironique.

- Paroles : Traditionnel ? Il existe de nombreuses petites variantes.

- Musique : Sur un air de marche.

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Jan, Peto Jan,
Counfesso lei mounino,
Toumbo de cuou,
Si roumpe leis esquino.

Jan Petegan
Va garda lei cabro
Jan Petegan
Lei cabro s'en van.

Jan Cago-blanc
Counfesso li mounino,
Toumbo dóu cèu,
Se copo lis esquino,
Quau vòu de sang
Qu'apare la sartan !
Quau n'a pas proun
Qu'apare un cournudoun !
Quau n'a de rèsto,
L'escampe à la fenèstro !
Quau n'aura trop
Que nègue sis esclop !
Quau n'en vòu gin
Que cope lou toupin !

Jan, Petejan,
Counfesso li mounino,
Toumbo de quiéu,
Se roumpe lis esquino.

Jan Petejan
Va garda li cabro ;
Jan Petejan,
Li cabro s'en van.

Jan Cago-blanc
Counfesso li mounino,
Toumbo dóu cèu,
Se copo lis esquino,
Quau vòu de sang
Qu'apare la sartan !
Quau n'a pas proun
Qu'apare un cournudoun !
Quau n'a de rèsto,
L'escampe à la fenèstro !
Quau n'aura trop
Que nègue sis esclop !
Quau n'en vòu gin
Que cope lou toupin !

.

 

Jean, pète Jean,
Confesse les guenons,
Il tombe sur le derrière,
Se casse le dos.

Jean, pète Jean,
Va garder les chèvres ;
Jean, pète Jean,
Les chèvres s'en vont.

Jean, qui chie blanc,
Confesse les guenons,
Tombe du ciel,
Se brise le dos,
Que celui qui veut du sang
Tende sa poêle !
Que celui qui n'en a pas assez
Présente un baquet en bois.
Que celui qui en a suffisamment
Le jette par la fenêtre !
Que celui qui en aura trop
Noie ses sabots !
Que celui qui n'en veut pas
Casse le pot en terre !


[Remonter]

* Jan Pichoun / Petit Jean :

- Présentation de cette chanson : .

- Paroles : Traditionnel ? (Publié en 1864 par Damase ARBAUD).

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Jean Pichoun vai dins un jardin
A chivau dessus un garri
A la guerr' es limacouns,
Jean Pichoun !
N'en dariatz pa’ ’n coou de poung.

COUBLET N°2 :
Ai cridat : vesins, vesinos,
Estremetz vouestres gallinos,
Li pitarien lou mentoun;
Ai ! moun marit qu'es pichoun.

COUBLET N°3 :
De miech pan de telo griso
Iou n'ai fach douge camisos,
M'en a resta' 'n mouceloun
Que n'ai fach soun cravatoun.

COUBLET N°4 :
D'un quart de pan de sargeto
N'ai fach culot' et vesteto,
M'en a resta' 'n mouceloun
Que n'ai fach soun coursetoun.

COUBLET N°5 :
D'un' agulho despouncheio
N'en ai fach sabr' et espeio,
M'en a resta' 'n mouceloun
Que n'ai fach soun couteloun.

COUBLET N°6 :
D'uno gruelho d'avelano
loy n'en ai fach sa cabano,
M'en a resta''n mouceloun
Que n'ai fach lou teoulissoun.

COUBLET N°7 :
D'uno mitat d'alumeto
Iou n'ai fach sa cadiereto,
M'en a resta' 'n mouceloun
Que n'ai fach soun banquetoun.

COUBLET N°8 :
D'uno testo de sardino
Eou n'en soupo, eou n'en dino,
M'en a resta' 'n mouceloun
Que n'ai fach soun goustadoun.

COUBLET N°9 :
Quand la mouert, senso mysteri,
Lou mandar' au camenteri,
De la mitat d'un gueiroun,
Jean Pichoun !
N'en farai soun lansoouroun.

COUBLET N°1 :
Jan Pichoun vai dins un jardin,
À chivau dessus un gàrri
À la guerro es limacoun,
Jan Pichoun !
N'en .

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COUBLET N°9 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COBLET N°9 :
.

COUPLET N°1 :
Petit Jean va dans un jardin,
À cheval sur un rat,
À la guerre
Petit Jean !
N .

COUPLET N°2 :
J'ai crié : "Voisins, voisines,
E
L
A .

COUPLET N°3 :
D
Moi j'en ai fait douze chemises,
Il m'en est resté un morceau
Q .

COUPLET N°4 :
D'un quart de pain
J'en ai fait culotte et veste,
Il m'en est resté un petit morceau
Q .

COUPLET N°5 :
D'une aiguille
J'en ai fait sabre et épée,
Il m'en est resté un petit morceau
Q .

COUPLET N°6 :
D'une
M
Il m'en est resté un petit morceau
Q .

COUPLET N°7 :
D'une moitié d'allumette,
Moi j'en ai fait sa petite chaise,
Il m'en est resté un petit morceau
Q .

COUPLET N°8 :
D'une tête de sardine,
L
Il m'en est resté un petit morceau
Q .

COUPLET N°9 :
Quand la mort, sans mystère,
L'envoie au cimetière,
De la moitié
Petit Jean !
J .


[Remonter]

* Jan se voudrié marida / Jean voudrait se marier :

- Présentation de cette chanson : Le mariage et l'argent.

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Jan-Jan Jan se vouriò maria
Cènt escu ié vourien douna.
Uno tino pleno de farino
Un linçòu plèn de sòu.

Jan-Jan-Jan se voudrié marida,
Cènt escu ié voulien douna ;
Uno tino pleno de farino,
Un linçòu plen de sòu.

COBLET N°1 :
.

Jean-Jean-Jean voudrait se marier,
Cent écus on voulait lui donner ;
Une cuve pleine de farine,
Un drap plein de sous.


[Remonter]

* Jóusè pico dóu pèd / Joseph tape du pied :

- Présentation de cette chanson : Comptine ironique.

- Paroles : Traditionnel ? Il existe de nombreuses petites variantes.

- Musique : .

Version originelle en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Jóusè pico dóu pèd
La sabato pleno de rato
Lou sabatoun plen de ratoun !

Jóusè
Pico dóu pèd
La sabato,
Quiéu de pato,
Li soulié de marrouquin
Doubla de péu de lapin
Glin ! Glin ! Glin !

.

Joseph tape du pied,
La savate pleine de souris,
Le petit soulier plein de souriceaux !

Joseph
Frappe du pied,
La savate,
Cul de chiffon
Les souliers de maroquinier
Doublés de peau de lapin !
Glin ! Glin ! Glin !


[Remonter]

* L'Antòni / L'Antoine :

- Présentation de cette chanson : Chanson populaire, sur le mariage. Une jeune fille est impatiente de se marier avec Antoine. Sa mère lui répond que la famille est pauvre mais qu'importe, la jeune fille se débrouillera, l'amour est plus fort, elle trouvera toujours une solution pour épouser son Antoine.
NB : Ne pas confondre avec "La Maire Antòni" qui est une danse qui n'a rien à voir.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis d'argent per te dounar.
- Qu'es aquot d'argent ? Qu'appeletz d'argent ?
Empruntarem nouestres parents.

REFRIN :
L'Antòni !
Lou vòri !
Maridetz-me per aquest an,
Iou pouede plus esperar tant.

COUBLET N°2 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis de pan per te dounar.
- Qu'es aquot de pan ? Qu'appeletz de pan ?
Les bourangiers coueioun tout l'an.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis d'habits per te dounar.
- Qu'es aquot d'habits ? Qu'appeletz d'habits ?
Empruntarem nouestres amis.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis d'anneou per te dounar.
- Qu'es aquot d'anneou ? Qu'appeletz d'anneou ?
Desceouclarem nouestre veisseou.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis de crouchet per te dounar.
- Qu'es aquo' 'n crouchet ? Qu'appeletz 'n crouchet ?
Me prendrai un couble d'alhet.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis de crous per te dounar.
- Qu'es aquot de crous ? Qu'appeletz de crous ?
S'embrassarem ben toutes dous.

AU REFRIN

COUBLET N°7 :
Ma filho te voues maridar,
Avem gis de liech per te dounar.
- Qu'es aquot de liech ? Qu'appeletz de liech ?
Coucharem long des escariers.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges d'argènt pèr te douna.
- Qu'es acò d'argènt ? Qu'apelas d'argènt ?
Empruntaren nòsti parènt.

REFRIN :
L'Antòni !
Lou vole !
Maridas-me pèr aquest an,
Iéu pode plus espera tant !

COUBLET N°2 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges de pan pèr te douna.
- Qu'es acò de pan ? Qu'apelas de pan ?
Li boulangié coueion tout l'an.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges d'abit pèr te douna.
- Qu'es acò d'abit ? Qu'apelas d'abit ?
Empruntaren nòsti ami.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges d'anèu pèr te douna.
- Qu'es acò d'anèu ? Qu'apelas d'anèu ?
Descèuclaren nòsti veissèu.

AU REFRIN

COUBLET N°5 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges de crouchet pèr te douna.
- Qu'es acò 'n crouchet ? Qu'apelas 'n crouchet ?
Me prendrai un couble d'aiet.

AU REFRIN

COUBLET N°6 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges de crous pèr te douna.
- Qu'es acò de crous ? Qu'apelas de crous ?
S'embrassaren bèn .

AU REFRIN

COUBLET N°7 :
Ma fiho, te vos marida,
Avèn ges de lié pèr te douna.
- Qu'es acò de lié ? Qu'apelas de lié ?
Coucharen long dis escalié.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avem pas ges d’argent per te donar !
- Qu’es aquò d’argent ? Qu’apelatz d’argent ?
Empruntarem nòstrei parents !

REFRIN :
L’Antòni,
Lo vòli !
Maridatz me per aquest an :
Ieu me pòdi pus esperar tant !

COBLET N°2 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avem pas ges de pan per te donar !
- Qu’es aquò de pan ? Qu’apelatz de pan ?
Los bolangièrs coson tot l’an !

AU REFRIN

COBLET N°3 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avem ges d’abits per te donar !
- Qu’es aquò d’abits ? Qu’apelats d’abits ?
Empruntarem nòstrei amics !

AU REFRIN

COBLET N°4 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avem ges de
- Qu’es aquò d ? Qu’apelatz d ?
D.

AU REFRIN

COBLET N°5 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avem ges de
- Qu’es aquò ? Qu’apelatz ?
M.

AU REFRIN

COBLET N°6 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avem ges de crotz per te donar !
- Qu’es aquò de crotz ? Qu’apelatz de crotz ?
S’embraçarem ben totei dos !

AU REFRIN

COBLET N°7 :
Ma filha te vòls maridar ;
Avèm pas de lièch per te donar !
- Qu’es aquò de lièch ? Qu’apelatz de lièch ?
Cocharem long dels escalièrs !

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas d'argent à te donner.
- Qu'est-ce cela l'argent ? Qu'appelez-vous de l'argent ?
Nous emprunterons à nos parents.

REFRAIN :
L'Antoine !
Je le veux !
Mariez-moi pour cette année,
Moi je ne peux plus attendre autant !

COUPLET N°2 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas de pain te donner.
- Qu'est-ce cela du pain ? Qu'appelez-vous du pain ?
Les boulangers couisent toute l'année.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas d'habits à te donner.
- Qu'est-ce cela des habits ? Qu'appelez-vous des habits ?
Nous emprunterons à nos amis.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas d'anneau à te donner.
- Qu'est-ce cela d'anneau ? Qu'appelez-vous anneau ?
Nous .

AU REFRAIN

COUPLET N°5 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas de crochets à te donner.
- Qu'est-ce cela un crochet ? Qu'appelez-vous un crochet ?
Je me prendrai un couple d.

AU REFRAIN

COUPLET N°6 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas de croix à te donner.
- Qu'est-ce cela de croix ? Qu'appelez-vous de croix ?
Nous nous embrasserons bien .

AU REFRAIN

COUPLET N°7 :
Ma fille, tu veux te marier,
Nous n'avons pas de lit à te donner.
- Qu'est-ce cela de lit ? Qu'appelez-vous de lit ?
Nous coucherons le long des escaliers.

AU REFRAIN

Discographie / Enregistrements :
- Enregistrement vidéo par Chantal TEN (Ed. La Chaîne du Verbe, 2018)
- CD "Pachiqueli ven de nuech" par Jan-Maria CARLOTTI (Ed. Silex Auvidis Naïve Believe, 1993)
- Disque 33T "Bogre de Carnaval" par Lo Teatre de la Carrièra (Ed. Ventadorn, 1978)
- Disque "Notre belle Provence" par Maurice BARD, Gabriel FARE et son orchestre (Ed. 1962)


[Remonter]

* Lou cura de Laudibert / Le curé Laudibert :

- Présentation de cette chanson : .
NB : La chanson "Lou cura Laudibert" est quasiment construite sur la même mélodie et possède un couplet commun avec "La maire Lamberto" (ci-dessus).

- Paroles : Laurent MOGNAT (1830-1883)

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Ai legit dedins un liure
Rance com'un vielh merluç,
Que vès Grana solià viure (o Lambres)
Un curat coma n'i a plus.
Aussi dins la glèisa santa
Vont barjava a cur dubert
Tot un chascun se soventa
Dau bòn curat Laudibert.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
Escotètz bien, juèinas fihas
Esbandiaas coma de flors :
Vau mèi lou pan d’amassiho
Que lou pan dau desounour.
Diou que sap que bul dins l’oulo,
L’ounour èis un merle blanc,
Quand aquel aucèu s’envoulo,
Pouas mounta la cajo au plan.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COUBLET N°9 :
.

COUBLET N°10 :
A la fin, las de mau viure,
Aït de tots los curats,
Muriguèt, nos ditz lo liure,
Animai, fuèt bien plorat.
Desempuèi los jorns de messa,
Veiètz sot los calaberts
Las vielhas gents e la jueinessa
Plànher lo bòn Laudibert.

COUBLET N°1 :
Ai legi dedins un libre
Rance coum'un vièi merlus,
Que vers Grano soulet viéure (o Lambres)
Un cura coumo n'i'a plus.
Aussi, dins la glèiso santo
Vount barjavo a cor dubert,
Tout un chascun se souvèn
Dóu bon cura Laudibert.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
Escoutas bèn jouini fiho,
Eibandiado coume de flour
Fau mièu lou pan d’amassiho
Que lou pan dóu desounour.
Diéu que saup que boui dins l’oulo,
L’ounour es un merle blanc,
Quand aquel aucèu s’envoulo,
Pos mounta la cajo au plan.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COUBLET N°9 :
.

COUBLET N°10 :
À la fin, las de mau viéure,
Aï de tous li cura,
Mouriguè, nous dis lou libre,
Animai, fuguè bèn ploura.
Desempièi li jour de messo,
Veirés sout lis calabert
Li vièii gènt e la jouinesso
Plagne lou bon Laudibert.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
J'ai lu dans un livre
Rance comme une vieille morue,
Que du côté de Grane vivait seul
Un curé comme il n'y en a plus.
Aussi, dans l'église sainte
Où il parlait à coeur ouvert,
Tout un chacun se souvient
Du bon curé Laudibert.

COUPLET N°2 :
.

COUPLET N°3 :
.

COUPLET N°4 :
.

COUPLET N°5 :
.

COUPLET N°6 :
Écoutez bien jeunes filles,
Épanouies comme des fleurs,
Mieux vaut le pain que l'on a raclé
Que le pain du déshonneur.
Pour Dieu qui sait ce qui bout dans la marmite,
L'honneur est un merle blanc ;
Quand cet oiseau s'envole,
Tu peux monter la cage au grenier..

COUPLET N°7 :
.

COUPLET N°8 :
.

COUPLET N°9 :
.

COUPLET N°10 :
À la fin, las de mal vivre,
Haï de tous les curés,
Il mourut, nous dit le livre,
Et néanmoins fut beaucoup pleuré.
Depuis, les jours de messe,
Vous verrez sous les abris,
Les gens âgés et la jeunesse
Plaindre le bon Laudibert.


[Remonter]

* Marius, te la maridon ta coumaire / Marius, on te la marie ta commère :

- Présentation de cette chanson : Texte en forme de lapalissade posé sur un air de danse (qui était interprété au violon dans la Drôme provençale).

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Mariu, Mariu,
Te la marion ta coumaire
Mariu, Mariu,
Te la marion pèr dilus.

Mariu m’a respoundu :
Se me la marion, se me la marion.
Mariu m’a respoundu
Se me la marion, l’auren plus.

Marius, Marius,
Te la maridon ta mestressa
Marius, Marius,
Maridon ta mestressa dilus !

Marius a reipondut :
Si la maridon, si la maridon,
Marius a reipondut :
Si la maridon l’aurai plus !

Marius, Marius,
Te la maridon ta mestresso
Marius, Marius,
Maridon ta mestresso dilun.

Marius a respoundu :
Se la maridon, se la maridon,
Marius a respoundu :
Se la maridon, l’aurai plus !

.

Marius, Marius,
On te la marie ta maîtresse,
Marius, Marius,
On te la marie lundi.

Marius a répondu :
"Si on la marie, si on la marie",
Marius a répondu :
"Si on la marie, je ne l’aurai plus !"


[Remonter]

* Moun ami Pioulet / Mon ami Piolet :

- Présentation de cette chanson : Chant à danser. Ce rigaudon est humoristique. Il était chanté en alternance avec la mélodie des musiciens.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle n°1 :

Version originelle n°2 :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Aie Aie Aie moun ami Piolet
Iéu pouaie plus couija sèns feno
Aie Aie Aie moun ami Piolet
Iéu pouaie plus couija soulet.

Riéu-piéu-piéu moun ami Piouret
N’en pouèi plus coueija sèns feno.
Riéu-piéu-piéu moun ami Piouret,
N’en pouei plus couija souret !

Ai, Ai, Ai, moun ami Pioulet !
Iéu pode plus coucha sèns femo
Aie Aie Aie moun ami Pioulet
Iéu pode plus coucha soulet.

 

Aïe, aïe, aïe, mon ami Piolet !
Moi je ne peux plus coucher sans femme
Aïe, aïe, aïe, mon ami Piolet !
Moi je ne peux plus coucher seul !


[Remonter]

* Pèire lou malaut / Pierre le madade :

- Présentation de cette chanson : Chanson d'amour basée sur une maladie simulée pour conquérir la coeur de la fille...

- Paroles : ? (Collectées et publiées par Damase ARBAUD en 1862)

- Musique : ? Traditionnelle.

Version originelle :

Pierre lou malado

Version provençale en graphie mistralienne :

Pèire lou malaut

Version en graphie classique :

 

Traduction en français :

Pierre le malade

COUBLET N°1 : (Bis)
Au casteou de Cavailloun
Ai ausit cantar ma mìo ;

COUBLET N°2 :
Se iou l'entende cantar
Mai noun la pouede pas veire.

COUBLET N°3 : (Bis)
M'en vau fa' fair' un veisseou
Ou tout d'or ou tout de veire,

COUBLET N°4 : (Bis)
Iou me l'y mettrai dedins,
Farai Pierre lou malado ;

COUBLET N°5 : (Bis)
Les damos de Cavailloun
Vendran veire lou malado.

COUBLET N°6 : (Bis)
L'y a que la bel' Alioun
Que soun pero l'en engardo.

COUBLET N°7 : (Bis)
- Moun pero, leissez m'anar
Veire Pierre lou malado ;

COUBLET N°8 : (Bis)
- Nani pas, belo Alioun,
Que vous serialz deraubado.

COUBLET N°9 : (Bis)
- Moun pero, leisselz m'anar
M'en vendrai eme les autros.

COUBLET N°10 : (Bis)
- Alors, ma filho Alioun
Anetz-l'y eme les autros.

COUBLET N°11 : (Bis)
En passant dins lou jardin
Remplit soun faudau de poumos.

COUBLET N°12 : (Bis)
Quand les autres s'en venien
La bel' Alioun anavo ;

COUBLET N°13 : (Bis)
De luenc que l'a vist venir
Lou veisseou la saludavo.

COUBLET N°14 : (Bis)
- Oh ! Pierre, moun bel amic,
M'ant dich qu'eriatz ben malado.

COUBLET N°15 : (Bis)
- Belo, se iou siou malaou
Es vous que n'en siatz la causo.

COUBLET N°16 : (Bis)
- Puisque malado n'en siatz
Mangeariatz pas uno poumo ?

COUBLET N°17 : (Bis)
- Pouede-ti la refusar
Se vouestro man me la douno.

COUBLET N°18 : (Bis)
N'en mangeariou meme doues
S'acot vous fasie pas peno.

COUBLET N°19 : (Bis)
Pelo uno, pelo doues
N'en pelo miejo douzeno.

COUBLET N°20 : (Bis)
En parlant, en devisant,
Toujours lou veisseou marchavo.

COUBLET N°21 : (Bis)
- Ah ! Pierre, moun bel amic
Iou me voudriou retourneio.

COUBLET N°22 : (Bis)
- Siatz cinquanto legos luenc
Doou casteou de vouestre pero.

COUBLET N°23 : (Bis)
- Ah ! moun Diou, qu'es que me diatz,
Siou dounc filho deraubeio ?

COUBLET N°24 : (Bis)
Moun pero n'avie pas tort
De me tenir renfermeio.

COUBLET N°25 : (Bis)
- Plouretz pas, belo Alioun,
Siatz pas filho deraubeio,

COUBLET N°26 : (Bis)
De Pierre vouestr' amouroux,
Siatz la richo bien eimeio.

COUBLET N°1 : (Bis)
Au castèu de Cavaioun,
Ai ausi canta ma mìo.

COUBLET N°2 : (Bis)
Se iéu l'entende canta
Mai noun la pode pas vèire.

COUBLET N°3 : (Bis)
M'en vau fa' fair' un veissèu
O tout d'or o tout de vèire,

COUBLET N°4 : (Bis)
Iéu me ié metrai dedins,
Farai Pèire lou malaut ;

COUBLET N°5 : (Bis)
Li damo de Cavaioun
Vendran vèire lou malaut.

COUBLET N°6 : (Bis)
I'a que la bello Alioun
Que soun paire l'en engardo.

COUBLET N°7 : (Bis)
- Moun paire, .

COUBLET N°8 : (Bis)
.

COUBLET N°9 : (Bis)
.

COUBLET N°10 : (Bis)
.

COUBLET N°11 : (Bis)
.

COUBLET N°12 : (Bis)
.

COUBLET N°13 : (Bis)
.

COUBLET N°14 : (Bis)
.

COUBLET N°15 : (Bis)
.

COUBLET N°16 : (Bis)
.

COUBLET N°17 : (Bis)
.

COUBLET N°18 : (Bis)
.

COUBLET N°19 : (Bis)
.

COUBLET N°20 : (Bis)
.

COUBLET N°21 : (Bis)
.

COUBLET N°22 : (Bis)
.

COUBLET N°23 : (Bis)
.

COUBLET N°24 : (Bis)
.

COUBLET N°25 : (Bis)
.

COUBLET N°26 : (Bis)
.

COUBLET N°27 : (Bis)
.

COBLET N°1 :
A .

COBLET N°2 :
S.

COUPLET N°1 : (Bis)
Au château de Cavaillon,
J'ai entendu chanter ma mie.

COUPLET N°2 : (Bis)
Moi, si je l'entends chanter,
Mais je ne peux pas la voir.

COUPLET N°3 : (Bis)
.

Discographie / Enregistrement :
- M.


[Remonter]

* Piarre la goumo / Pierre la gomme :

- Présentation de cette chanson : Comptine ironique.

- Paroles : Traditionnel ? Il en existe plusieurs petites variantes.

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Piarre la goumo,
Piarre lou testard
A vendu sa fremo
Pèr un tros de lard.

Pierre dé Lère,
Tèsto de ferre
Toucho lou mul,
Ausso lou cul.

Pèire la goumo,
Pèire lou testard
A vendu sa femo
Pèr un tros de lard.

Pèire dé Lère,
Tèsto de ferre
Toucho lou miòu,
Ausso lou quiéu.

 

Pierre la goumo,
Pierre lou testard
A vendu sa femme
Pour un morceau de lard.

Pierre de Lère,
Tête de fer
Touche le mulet,
Lève le cul.


[Remonter]

* Pierrot :

- Présentation de cette chanson : Chanson d'amour.

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Pierrot partit per l'armado,
Set and l'y a restat.
N'en laisso sa mi' à Brignollo
Que fai que plourar.

COUBLET N°2 :
Pierrot receb' uno lettro
Tout' pleno d'amours,
Mai li fai uno respondo
Tout' plemo de plours.

COUBLET N°3 :
Vai trouvar soun capitani :
Donnez-moi congé,
J'ai ma mie dans Brignolles
Morte de regre.

COUBLET N°4 :
Quand sieguet sur la mountagno
N'a ausi sounar,
N'es les clochos de Brignollo
Que souenoun de clars.

COUBLET N°5 :
Pierrot mette ginou 'n terro,
Capeou à la man,
Implourant la Santo Viergi
Sa priero fa'.

COUBLET N°6 :
Quand Pierrot arriv' à Brignollo,
A Brignoll' est intrat,
Trovo les dames de Brignollo
Sa mio pourtant.

COUBLET N°7 :
Damos que pourtatz ma mio
Leissatz-la mi voir.
Descuerbe soun blanc visagi
Doues fes l'a beisat.

COUBLET N°8 :
Lou beiso un, lou beiso dous,
Tres fes l'a beisat
La derniero fes que l'a beisado,
Pierro' a trepassat.

COUBLET N°9 :
Que diran les gens de Brignollo
D'aquestes amourous ?
Que toutes dous tant s'amavoun,
Que sount mouerts tous dous.

COUBLET N°1 :
.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COBLET N°9 :
.

COUPLET N°1 :
Pierrot partit pour l'armée,
S
N
Q .

COUPLET N°2 :
Pierrot reçoit une lettre
Toute pleine d'amour,
Mais
T .

COUPLET N°3 :
Il va trouver son capitaine :
"Donnez-moi congé,
J'ai ma mie à Brignolles
Morte de regrets."

COUPLET N°4 :
Quand
N
N
Q .

COUPLET N°5 :
Pierrot
Chapeau à la main,
Implorant la sainte vierge,
Sa prière .

COUPLET N°6 :
Quand Pierrot arrive à Brignolles,
À Brignolles est entré,
Il trouve les dames de Brignolles,
Sa mie .

COUPLET N°7 :
Dames, que
Laissez-moi la voir.
J
Deux fois .

COUPLET N°8 :
L
Trois fois
La dernière fois
Pierrot .

COUPLET N°9 :
Que diront les gens de Brignolles
De c
Q
Q .


[Remonter]

* Sant Alèssi / Saint Alexis :

- Présentation de cette chanson : Chanson religieuse. Saint Alexis (dit "L'homme de Dieu") aurait vécu au 5e siècle à Rome. Il s'agit d'un aristocrate devenu mendiant qui opte pour le dénuement total en renonçant aux biens terrestres et même à son identité, mais qui revient incognito à proximité de ses riches parents.
+ Pour en savoir plus...

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 : (Bis)
Lou baroun sant Alexi
Se voou pas maridar ;

COUBLET N°2 : (Bis)
Per oubei' à soun pero
La facho demandar,

COUBLET N°3 : (Bis)
Per oubei' à sa mero
La vougud' espousar.

COUBLET N°4 : (Bis)
Lou premier soir des noueços
'lexi fai que plourar :

COUBLET N°5 : (Bis)
– Mai que n'as-tu, Alexi
Que fas ren que plourar ?

COUBLET N°6 : (Bis)
- A Diou ai fach proumesso
Vu de virginitat.

COUBLET N°7 : (Bis)
Se n'en as fach proumesso
Per iou deou pas restar.

COUBLET N°8 : (Bis)
Alexi prend ses biassos
Soun grand viagi n'a fach.

COUBLET N°9 : (Bis)
S'en vai au sant Sepulcre
Qu'es de delà les mars.

COUBLET N°10 : (Bis)
Long doou camin rescontro
Lou marri Satanas :

COUBLET N°11 : (Bis)
Au casteou de toun pero
Ta moulher ten bourdeou,

COUBLET N°12 : (Bis)
Se tu lou voues pas creire
Te v'aquit ses anneous.

COUBLET N°13 : (Bis)
Alexi saup que faire
D'anar ou s'entournar,

COUBLET N°14 : (Bis)
Doou ciel descend', un angi
Per li venir parlar :

COUBLET N°15 : (Bis)
Veses pas qu'es lou diable
Que te voudrie tentar.

COUBLET N°16 : (Bis)
Alexi prend ses biassos
Soun grand viagi n'a fach.

COUBLET N°17 : (Bis)
Au bout de sept anneios
Alexi a retournat,

COUBLET N°18 : (Bis)
Au casteou de soun pero
N'en es vengut piquar.

COUBLET N°19 : (Bis)
Doou ped pigu' à la pouerto :
Lougeariaiz lou roumiou ?

COUBLET N°20 : (Bis)
Soun pero souert' à l'estro :
Lougem ges de roumiou.

COUBLET N°21 : (Bis)
Doou ped piqu' à la pouerto :
Lougeariatz lou roumiou ?

COUBLET N°22 : (Bis)
Sa mero souert' à l'estro :
Lougem ges de roumiou.

COUBLET N°23 : (Bis)
Doou ped piqu' à la pouerto :
Lougeariatz lou roumiou ?

COUBLET N°24 : (Bis)
Sa moulher souerl' à l'estro :
Lou lougearai ben iou,

COUBLET N°25 : (Bis)
Que sabe pas , iou pauro,
Qu me logeo lou miou.

COUBLET N°26 : (Bis)
Li ant dreissat sa coucheto
Souto les escariers,

COUBLET N°27 : (Bis)
Ounte varlets, chambrieros,
Jitoun les bourdaries.

COUBLET N°28 : (Bis)
Au bout de sept anneios
Alexi a trepassat,

COUBLET N°29 : (Bis)
Les campanos de Roumo
Se sount mess' à sounar,

COUBLET N°30 : (Bis)
Que l'y a ni cler ni evesque
Que les pousq' assourar.

COUBLET N°31 : (Bis)
Tous les gens de la villo :
Es mouert quauque corps sant,

COUBLET N°32 : (Bis)
Lou baroun sant Alexi
Bessai a trepassat.

COUBLET N°33 : (Bis)
Soun pero n'en descende
Descende les degres :

COUBLET N°34 : (Bis)
Se sies moun fiou Alexi
Agues à moi parler,

COUBLET N°35 : (Bis)
De ta belo man droite
Agues à moi toucher.

COUBLET N°36 : (Bis)
Sa mero n'en descende
Descende les degres :

COUBLET N°37 : (Bis)
Se sies moun fiou Alexi
Agues à moi parler,

COUBLET N°38 : (Bis)
De ta belo man droite
Agues à moi toucher.

COUBLET N°39 : (Bis)
Sa moulher n'en descende
Descende les degres :

COUBLET N°40 : (Bis)
Se sies moun mari’ Alexi
Agues à moi parler,

COUBLET N°41 : (Bis)
De ta belo man droite
Agues à moi toucher.

COUBLET N°42 : (Bis)
Doou coustat de sa drecho
Li trov' un mot d'escrit,

COUBLET N°43 : (Bis)
Qu'Alexi s'en anavo
Tout drech en Paradis.

COUBLET N°1 : (Bis)
Lou baroun sant Alèssi
Se vòu pas marida.

COUBLET N°2 : (Bis)
Pèr oubeï à soun paire
L'a facho demanda.

COUBLET N°3 : (Bis)
Pèr oubeï à sa maire
L'a vougudo espousa.

COUBLET N°4 : (Bis)
Lou proumié sèr di noço
Eu fai rèn que ploura.

COUBLET N°5 : (Bis)
- Mai de qu'as, bèl Alèssi
Que fas rèn que ploura ?

COUBLET N°6 : (Bis)
- A Diéu ai fa la proumesso
Vot de vierginita.

COUBLET N°7 : (Bis)
- Se n'en as fa la proumesso
Pèr iéu dèu pas resta.

COUBLET N°8 : (Bis)
Alèssi pren si biasso
Soun grand viage n'a fa.

COUBLET N°9 : (Bis)
S'en vai au sant Sepucre
Qu'es au dela di mar.

COUBLET N°10 : (Bis)
Long dóu camin rescontro
Lou marrit Satanas.

COUBLET N°11 : (Bis)
- Au castèu de toun paire
Ta mouié se tèn mau.

COUBLET N°12 : (Bis)
Se tu lou vos pas crèire,
Tè, vaqui sis anèu.

COUBLET N°13 : (Bis)
Alèssi saup que faire
D'ana vo s'entourna.

COUBLET N°14 : (Bis)
Dóu cèu descènd un ange
Pèr ié veni parla :

COUBLET N°15 : (Bis)
- Veses pas qu'es lou diable
Que te voudrié tenta.

COUBLET N°16 : (Bis)
Alèssi pren si biasso
E soun grand viage a fa.

COUBLET N°17 : (Bis)
Au bout de sèt annado
Alèssi a retourna.

COUBLET N°18 : (Bis)
Au castèu de soun paire
S'es envengu pica.

COUBLET N°19 : (Bis)
Dóu pèd pico à la porto :
- Loujarias lou roumiéu ?

COUBLET N°20 : (Bis)
Soun paire sort à l'èstro :
Loujan ges de roumiéu.

COUBLET N°21 : (Bis)
Dóu pèd pico à la porto :
- Loujarias lou roumiéu ?

COUBLET N°22 : (Bis)
Sa maire sort à l'èstro :
Lou loujarai bèn iéu.

COUBLET N°23 : (Bis)
Dóu pèd pico à la porto :
- Loujarias lou roumiéu ?

COUBLET N°24 : (Bis)
Sa mouié sort à l'estro :
Lou loujarai bèn iéu.

COUBLET N°25 : (Bis)
Que sabe pas, iéu pauro,
Quau me lojo lou miéu.

COUBLET N°26 : (Bis)
I'an dreissa sa litocho
Souto lis escalié.

COUBLET N°27 : (Bis)
Ounte, varlet, chambriero,
Jiton li bourdarié.

COUBLET N°28 : (Bis)
Au bout de sèt annado
Alèssi a trepassa.

COUBLET N°29 : (Bis)
Li campano de Roumo
Se soun messo à souna.

COUBLET N°30 : (Bis)
Que i'a clèr ni evesque
Que li posque assoula.

COUBLET N°31 : (Bis)
Toui li gènt de la vilo :
Es mort quauque cors-sant.

COUBLET N°32 : (Bis)
Lou baroun sant Alèssi
Bessai a trepassa.

COUBLET N°33 : (Bis)
Soun paire lèu descènde
Descènd lis escalié.

COUBLET N°34 : (Bis)
Se siés moun fiéu Alèssi
Digo-me-lou bèn lèu.

COUBLET N°35 : (Bis)
De ta bello man drecho
Toco-me autant lèu.

COUBLET N°36 : (Bis)
Sa maire lèu descènde :
Descènd lis escalié.

COUBLET N°37 : (Bis)
Se siés moun fiéu Alèssi
Digo-me-lou bèn lèu.

COUBLET N°38 : (Bis)
De ta bello man drecho
Toco-me autant lèu.

COUBLET N°39 : (Bis)
Sa mouié lèu descènde :
Descènd lis escalié.

COUBLET N°40 : (Bis)
Se siés moun fiéu Alèssi
Digo-me-lou bèn lèu.

COUBLET N°41 : (Bis)
De ta bello man drecho
Toco-me autant lèu.

COUBLET N°42 : (Bis)
Dóu coustat de sa drecho
Ié trobo un mot d'escri.

COUBLET N°43 : (Bis)
Qu'Alèssi s'en anavo
Tout dre(ch) en paradis.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COBLET N°9 : (Bis)
.

COBLET N°10 : (Bis)
.

COBLET N°11 : (Bis)
.

COBLET N°12 : (Bis)
.

COBLET N°13 : (Bis)
.

COBLET N°14 : (Bis)
.

COBLET N°15 : (Bis)
.

COBLET N°16 : (Bis)
.

COBLET N°17 : (Bis)
.

COBLET N°18 : (Bis)
.

COBLET N°19 : (Bis)
.

COBLET N°20 : (Bis)
.

COUBLET N°21 : (Bis)
.

COUBLET N°22 : (Bis)
.

COUBLET N°23 : (Bis)
.

COBLET N°24 : (Bis)
.

COBLET N°25 : (Bis)
.

COBLET N°26 : (Bis)
.

COBLET N°27 : (Bis)
.

COBLET N°28 : (Bis)
.

COBLET N°29 : (Bis)
.

COBLET N°30 : (Bis)
.

COBLET N°31 : (Bis)
.

COBLET N°32 : (Bis)
.

COBLET N°33 : (Bis)
.

COBLET N°34 : (Bis)
.

COBLET N°35 : (Bis)
.

COBLET N°36 : (Bis)
.

COBLET N°37 : (Bis)
.

COBLET N°38 : (Bis)
.

COBLET N°39 : (Bis)
.

COBLET N°40 : (Bis)
.

COBLET N°41 : (Bis)
.

COBLET N°42 : (Bis)
.

COBLET N°43 : (Bis)
.

COUPLET N°1 : (Bis)
Le baron saint Alexis
Ne veut pas se marier.

COUPLET N°2 : (Bis)
Pour obéir à son père,
Il l'a faite demander.

COUPLET N°3 : (Bis)
Pour obéir à sa mère,
Il l'a voulu épouser.

COUPLET N°4 : (Bis)
Le premier soir des noces,
Lui ne fait rien que pleurer.

COUPLET N°5 : (Bis)
- Mais qu'as-tu, bel Alexis,
Que tu ne fais rien que pleurer ?

COUPLET N°6 : (Bis)
- À Dieu j'ai fait la promesse,
Voeu de virginité.

COUPLET N°7 : (Bis)
- Si tu en as fait la promesse,
Pour moi .

COUPLET N°8 : (Bis)
Alexis prend ses
Son grand voyage .

COUPLET N°9 : (Bis)
Il s'en va au saint sépulcre
Qui est au delà des mars.

COUPLET N°10 : (Bis)
Le long du chemin, il rencontre
Le méchant Satanas.

COUPLET N°11 : (Bis)
- Au château de ton père,
Ta femme se tient mal.

COUPLET N°12 : (Bis)
Si tu ne veux pas le croire,
Tiens, voici ses anneaux.

COUPLET N°13 : (Bis)
Alexis ne sait pas que faire :
De continuer ou de rentrer.

COUPLET N°14 : (Bis)
Du ciel descend un ange
Pour venir lui parler.

COUPLET N°15 : (Bis)
- Tu ne vois pas que c'est lediable
Qui voudrait te tenter ?!

COUPLET N°16 : (Bis)
Alexis prend
Et son grand voyage .

COUPLET N°17 : (Bis)
Au bout de sept années,
Alexis est rentré.

COUPLET N°18 : (Bis)
Au château de son père
Il est venu taper.

COUPLET N°19 : (Bis)
Du pied, il frappe à la porte :
- Vous logeriez un pèlerin ?

COUPLET N°20 : (Bis)
Son père sort à la fenêtre :
"Nous ne logeons pas de pèlerins."

COUPLET N°21 : (Bis)
Du pied, il frappe à la porte :
- Vous logeriez un pèlerin ?

COUPLET N°22 : (Bis)
Sa mère sort à la fenêtre :
- Je le logerais bien, moi.

COUPLET N°23 : (Bis)
Du pied, il frappe à la porte :
- Vous logeriez un pèlerin ?

COUPLET N°24 : (Bis)
Sa femme sort à la fenêtre :
- Je le logerais bien, moi.

COUPLET N°25 : (Bis)
Car je ne sais pas, pauvre de moi,
Qui me loge le mieux.

COUPLET N°26 : (Bis)
Ils lui ont dressé sa couchette
Sous les escaliers.

COUPLET N°27 : (Bis)
Où, valets, femmes de chambre,
Jettent les balayures.

COUPLET N°28 : (Bis)
Au bout de sept années,
Alexis est mort.

COUPLET N°29 : (Bis)
Les cloches de Rome
Se sont mises à sonner.

COUPLET N°30 : (Bis)
Qu'il n'y a ni clerc ni évêque
Qui puisse les calmer.

COUPLET N°31 : (Bis)
Tous les gens de la ville :
"Il est mort quelque corps-saint."

COUPLET N°32 : (Bis)
Le baron saint Alexis
Peut-être est mort.

COUPLET N°33 : (Bis)
Son père vite
Descend les escaliers.

COUPLET N°34 : (Bis)
Si tu es mon fils Alexis,
Dis-moi le bien vite.

COUPLET N°35 : (Bis)
De ta belle main droite,
Touche-moi aussi vite.

COUPLET N°36 : (Bis)
Sa mère vite
Descend les escaliers.

COUPLET N°37 : (Bis)
Si tu es mon fils Alexis,
Dis-moi le bien vite.

COUPLET N°38 : (Bis)
De ta belle main droite,
Touche-moi aussi vite.

COUPLET N°39 : (Bis)
Sa femme vite
Descend les escaliers.

COUPLET N°40 : (Bis)
Si tu es mon bel Alexis,
Dis-moi le bien vite.

COUPLET N°41 : (Bis)
De ta belle main droite,
Touche-moi aussi vite.

COUPLET N°42 : (Bis)
Du côté de sa droite,
Elle y trouve un mot d'écrit.

COUPLET N°43 : (Bis)
Qu'Alexis s'en allait
Tout droit au paradis.


[Remonter]

* Tòni es mouine / Antoine est moine :

- Présentation de cette chanson : Comptine ou chansonnette qui est un mimologisme, imitation des bruits du moulin.

- Musique : Traditionnel ?

- Paroles : Traditionnel ? (Collectées dans la Drôme).

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Toane èi moane
Nas de chin,
Tartavèla dau morin.
Quand lo morin vira
Toane lo revira,
Quand lo morin mòu
Toane fai lo fòu.

OU Autre version :
Quand lo morin bat
Toane vai cagar !

Tòni es mouine
Nas de chin,
Tartavelo dóu mourin.
Quand lou moulin viro
Tòni lou reviro,
Quand lou moulin mòu,
Tòni fai lou fòu.

OU Autre version :
Quand lou moulin bat
Tòni vai caga !

..

Toine est moine,
Nez de chien,
Cliquet du moulin.
Quand le moulin tourne,
Toine le retourne ;
Quand le moulin moud,
Toine fait le fou.

OU
Quand le moulin bat,
Toine va caguer.

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

Tòni Mòri
Cueu de chin,
Tartavèla dau molin.
Quand lo molin vira
Toina se desvira,
Quand lo molin s'arrèsta
Toina quita sa vèsta.

Tòni Mòri,
Quiéu de chin,
Tartavelo dóu moulin.
Quand lou moulin viro,
Tòni se desviro ;
Quand lou moulin s'arresto,
Tòni quito sa vesto.

..

Toine MORI,
Cul de chien,
Roue du moulin.
Quand le moulin tourne,
Toine se détourne ;
Quand le moulin s'arrête,
Toine retourne sa veste.


[Remonter]

* Vitou, lou moudèle deis ome / Victor, le modèle des hommes :

- Présentation de cette chanson : Alternance avec des parties parlées, comme une mise en scène théâtrale.

- Paroles : Écrites par Félix / Fèlis Sebastian GALSERAN (27/09/1851 à Marseille - 07/08/1918 à Marseille).

- Musique : Sur l'air de "Lou bouen Dieou es un bouen diable".

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
Moun bouen Vitou, chasque matin,
En si levan pren l'alumeto,
L'abro souto d'un gros toupin
Mounte a plaça foueço busqueto.
Pensas s'acò mi fa d'efé,
Coumo n'en farieou pas louangi
Din lou lié m'adué lou café,
Vitou per sa frumo es un angi. (Bis)

COUBLET N°2 :
Pa pu leou intro lou promié,
Si despacho, mi fa la soupo .

COUBLET N°3 :
Per moun Vitou foou ren de troou,
M'adoro, ieou n'en foou de mume ;
Pouedon li veni .

COUBLET N°4 :
Fès fila lun leis fanfaroun
Que din l'oustaou farien tapagi,
Pu tar .

COUBLET N°1 :
Moun bon V
En se
L
Mounte a
Pensas .

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COUPLET N°1 :
Mon bon Victor, chaque matin,
En se levant prend l'allumette,
L
Où il a placé beaucoup de
Vous pensez que cela me fait de l'effet,
Comme je n'en ferais pas des louages
Dans le lit, il m'apporte le café,
Victor pour sa femme est un ange. (Bis)

COUPLET N°2 :
Pas plus
Se dépêche, me fait la soupe .

COUPLET N°3 :
Pour mon Victor,
Il m'adore, moi .

COUPLET N°4 :
.


[Remonter]

* L / :

- Présentation de cette chanson : .

- Paroles : Traditionnel ?

- Musique : Traditionnel ?

Version originelle :

 

Version provençale en graphie mistralienne :

 

Version en graphie classique :

 

Traduction en français :

 

COUBLET N°1 :
B.

REFRIN :
.

COUBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COUBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COUBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COBLET N°1 :
.

REFRIN :
.

COBLET N°2 :
.

AU REFRIN

COBLET N°3 :
.

AU REFRIN

COBLET N°4 :
.

AU REFRIN

COUPLET N°1 :
.

REFRAIN :
.

COUPLET N°2 :
.

AU REFRAIN

COUPLET N°3 :
.

AU REFRAIN

COUPLET N°4 :
.

AU REFRAIN

Version originelle :

Version provençale en graphie mistralienne :

Version en graphie classique :

Traduction en français :

COUBLET N°1 :
.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COUBLET N°1 :
.

COUBLET N°2 :
.

COUBLET N°3 :
.

COUBLET N°4 :
.

COUBLET N°5 :
.

COUBLET N°6 :
.

COUBLET N°7 :
.

COUBLET N°8 :
.

COBLET N°1 :
.

COBLET N°2 :
.

COBLET N°3 :
.

COBLET N°4 :
.

COBLET N°5 :
.

COBLET N°6 :
.

COBLET N°7 :
.

COBLET N°8 :
.

COUPLET N°1 :
.

COUPLET N°2 :
.

COUPLET N°3 :
.

COUPLET N°4 :
.

COUPLET N°5 :
.

COUPLET N°6 :
.

COUPLET N°7 :
.

COUPLET N°8 :
.

Discographie / Enregistrement :
- M.


[Remonter]


Liens :

Pour nous écrire : >> N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ou des informations supplémentaires afin d'améliorer cette page...


[Remonter]

<<< Liste des chansons en langue d'oc

[Sommaire Provence]

© PLANTEVIN.