<< Page précédente

COLLECTAGE

Page toujours en construction Merci de revenir plus tard ...

Définitions :

Le collectage est ... transcrire par écrit, sur partition, ou enregistrer, filmé, ... des anciens, d'après leur mémoire orale ...

Faire un collectage, c'est avant tout beaucoup de psychologie, de pédagogie, de savoir-faire et de compétences techniques ...

PS : Le concept d'oeuvre "close" n'existe pratiquement pas !

 

Classement :

Afin de répertorier les chants, les musiques, ..., d'un collectage, il convient bien sûr de trouver une classification adaptée. Nous vous proposons donc de voir les différents types existants : pour le chant, la musique de danse, ...

 

Historique du collectage : L'observation des musiques extra-européennes est ancienne et commence dès la Renaissance avec les grands navigateurs. Quant à l'étude des musiques traditionnelles européennes, elle est plus récentes ; seulement depuis le 17ème siècle ... Mais l'ethnomusicologie ne prend réellement forme qu'au 19ème siècle ...


[Remonter]

Noms de célèbres collecteurs :

PAYS
NOM
EPOQUE
COMMENTAIRE, LIVRE
ALBANIE D. et E. STOCKMANN et W. FIEDLER
Albanische Volksmusik : Gesänge der Camen, Berlin, 1965.
ALLEMAGNE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
AUTRICHE L. SCHMIDT
Historische Volkslieder aus österreich vom 15 bis zum 19 Jahrhundert, Vienne, 1971
BELGIQUE F.J. de HEN
Folk Instruments of Belgium, GSJ, XXV (1972), XXVI (1973).
BULGARIE  
 
 
 
 
 
 
 
CROATIE  
 
 
 
DANEMARK  
 
 
 
 
 
 
 
ESPAGNE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FINLANDE  
 
 
 
 
 
 
 
FRANCE GENERAL F.R. CHATEAUBRIAND
(1768 à 1848)
s'initie aux chants traditionnels.
BRETAGNE  
 
DRÔME Jean-Louis RAMEL, P.MAZELIER, Jean-Bernard et Thibaut PLANTEVIN
 
PROVENCE Jean-Bernard et Thibaut PLANTEVIN
 
   
 
GRANDE BRETAGNE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
GRÈCE  
 
 
 
HONGRIE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ITALIE Alfredo ANELLI
Chants populaires
 
 
 
 
 
 
LITUANIE + PAYS BALTES  
 
 
 
 
 
NORVÈGE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
POLOGNE A. CZEKANOWSKA
Polish Folk Music, Londres, 1990.
S. OLEDSKI
Polske instrumeni ludowe (Instruments populaires polonais), Krakow, 1978.
PORTUGAL  
 
 
 
 
 
ROUMANIE  
 
 
 
 
 
RUSSIE  
 
 
 
 
 
SLOVAQUIE Bela BARTOK
(1881 à 1945)
Slovenske ludove piesne (Chants populaires slovaques), Bratislava, 1959.
SUÈDE  
 
 
 
 
 
 
 
SUISSE B. GEISER
Die Volksmusikinstrumente der Schweiz, Leipzig, 1881.
TCHECO-MORAVIE  
 
 
 
 
 
UKRAINE Clément KVITKA
(1880 à 1953)
Chants populaires ukrainiens (deux volumes)


[Remonter]

Synthèse des musiques du monde :

+ A noter : On constate que dans tous les pays, les musiciens traditionnels savent exploiter les matériaux dont ils disposent pour fabriquer toutes sortes d'instruments et imaginerdes techniques originales pour les faire sonner.

PS : On a attribué le terme de "haute culture" aux grandes civilisations qui connaissent la notation musicale. Remarquons alors que la musique populaire de Provence ou de l'Inde sont presque les seules à avoir toujours été apprise aussi bien de manière orale que de manière écrite ...

L'acculturation : La conservation des musiques traditionnelles, dans les sociétés archaïques, ne tient souvent plus qu'à la survivance des structures sociales ainsi qu'à la mémoire de quelques musiciens ...

Mots clefs : Tonique/dominante, cycle des quintes, pentatonique, polyphonie/monodie, polyrythmie, modalité, structure, hiérarchie, respiration, temps, culture, mélodie, ornementation, ...

Contact :


[Remonter]

<< Page précédente

© PLANTEVIN.