<< Page précédente

MUSIQUE : LES TAMBOURINAIRES

Un tambourinaire est un joueur
de galoubet/tambourin,
instrument traditionnel de la Provence.

 

Tout au long de l'histoire de la musique provençale,
de célèbres tambourinaires se sont succédés.

Loris BOURRELLY

Nous vous présentons ici les plus connus,
ceux qui ont marqué l'histoire,
la pédagogie, l'organologie,
ou le répertoire de leur instrument.

Par ordre alphabétique :

Autrefois

François et Pascal
ARNAUD

Joseph
BŒUF

Antoine-Pascal
BONNEFOY

Marcel
BOSQUI

Tistet
BUISSON

Bernardin
CAMOIN

Jean-Joseph
CHATEAUMINOIS

Marius
FABRE

Jean-Louis
GRAS

Maurice
MARECHAL

MICHEL

Alexis
MOUREN

René
NAZET

Marius et Joseph
SICARD

Félix
THÉRIC

François
VIDAL

+ Sans oublier : Joseph-Noël CARBONEL, Henri CAROSIO, Les CHEVALIER, Louis GUIGONNET, Paul RUAT, Jehan et Loik, etc... qui ont oeuvré également pour la sauvegarde et le développement du galoubet-tambourin.

Aujourd'hui

Gaël
ASCASO

Sylvain
BEAUDREY

Sébastien
BOURRELLY

Alain
BRAVAY

Sylvain
BRÉTÉCHÉ

Patrice
CONTE

Jean
COUTAREL

André
GABRIEL

Jean-François
GEROLD

Jean-Baptiste
GIAI

Maurice et Pierre
GUIS

Éric
IGLÉSIAS

Alain
JOURDAN

Nicolas
KLUTCHNIKOFF

Jan-Nouvé
MABELLY

Henri
MAQUET

Benjamin
MELIA

Jean-Pierre
MIAULE

Miquéu
MONTANARO

Les soeurs jumelles
Virginie et Élodie OUBRÉ

Claude
NERI

Thibaut
PLANTEVIN

Paulin
REYNARD

Bernard
RINI

Guilhem
ROBIN

Patrick
ROUGEOT

Yves
ROUSGUISTO

Jean-Louis
TODISCO

Paul et Nicolas
ULÉRI

Rémi
VENTURE

etc ...

 

+ Sans oublier : Pascale AYMES, Bernard BALLESTER, Michel BENEDETTO, Jean-Marie CAYOL, Jean-Fernand DJIVDJIVIAN, Jean-François GARCIA, Guillaume GRATIA, Romain GLEIZE, Sylvaine LÉOUFFRE-KLUTCHNIKOFF (dit la galoubette), Olivier LYAN, Bernard PROUST, Corinne RANC-DALCANTO, Sandrine RICHARD-MULLER, Yves SESPEDES, etc... qui oeuvrent également pour la sauvegarde et le développement du galoubet-tambourin.

>>> Qui et où enseigne-t-on le galoubet-tambourin ?

JEU : QCM sur les tambourinaires

>>> + LISTE DE TOUS LES TAMBOURINAIRES connus à ce jour ... <<<

Timbre : "Le santon tambourinaire"
Timbre : "Le santon tambourinaire"


LES ANCIENS (par ordre chronologique)

Colin MUSET
(vers 1210 à 12xx?) :

Colin MUSET fut un trouvère champenois (d'origine modeste semble-t-il) né vers 1210. On connaît de lui neuf chansons rimées. Le nom de "Muset" pourrait bien être un pseudonyme inspiré du verbe "muser" = flâner, perdre son temps ou peut-être de sa fonction de poète guidé par sa "muse"…
"L'en m'apele Colin Muset,
s'ai mangié maint bon chaponet…"
(En mai)
Il aurait joué de nombreuses flûtes dont le galoubet et composé pour cet instrument. (René CLEMENCIC a enregistré cette musique au galoubet dans le disque "RENE CLEMENCIC et ses flûtes")

 

Ste Thérèse d'Avila
(28/03/1515-15/10/1582) :

Religieuse espagnole, réformatrice de l'Ordre du Carmel au XVIème siècle, sainte et docteur de l'Église. Profondément mystique, elle laisse des écrits sur son expérience spirituelle qui la font considérer comme une figure majeure de la spiritualité chrétienne.
On sait que Ste Thérèse d'Avila donnait à ses religieuses des moments de récréation et les faisait évoluer sur des airs de danse qu'elle jouait elle-même sur une flûte à trois trous et un tambourin, très proches de notre galoubet-tambourin de Provence. C'est pourquoi les tambourinaires l'ont choisie pour patronne.

 

François et Pascal ARNAUD
(fin XVIIIè-12/02/1795) :

 

Père (fin XVIIIème siècle-12/02/1795), et fils (début XIXème siècle)
Tambourinaires marseillais et facteurs d'instruments, ils ont composé chacun plusieurs pièces pour galoubet-tambourin ...

 

Famille BICAY
(1730 à 1860)

 

- Pierre (?)
- Jean-Baptiste (1733-09/03/1788)
- Joseph (02/01/1767-?) ; Jean-André (1769-?) ; et Jean (25/06/1775-08/05/1855)
- Jean-André (04/11/1792-?)

Prononcer "Biscail", "propheseur de temps Bourin à Sainte-Marthe" à Marseille

 

La dynastie des MICHEL
(1750 à 1860)

 

- Louis-Pascal MICHEL (1737 - 1816)
- François MICHEL (08/11/1760 - 07/07/1831)
- Gaspard MICHEL (25/05/1786 - 07/03/1872)

Originaires de La Fare les Oliviers (13), ces tambourinaires étaient aussi luthiers et compositeurs...

 

Jean-Joseph CHATEAUMINOIS
(30/08/1744-09/12/1812)

 

Jean-Joseph (dit Alphonse) CHATEAUMINOIS (30/08/1744 - 09/12/1812 ou 1819)

Tambourinaire aixois, auteur d'une méthode vers 1810. Il donna des leçons particulières, des concerts, vente d'instruments de musique. S'installe à Paris vers 1777. Artiste du "Théâtre du Vaudeville" (1792 à 1801)...

 

Antoine-Pascal BONNEFOY
(02/04/1820-1905)

 

Né à Forcalquier le 02/04/1820, Antoine-Pascal BONNEFOY a toujours habité Aix-en-Provence.
Il jouait du cornet à pistons, dirigeait la fanfare des pompiers aixois et pratiquait en même temps l'art du flageolet (galoubet). Vers 1865, il se consacre véritablement au galoubet-tambourin et se met à composer de nombreuses pièces dont la célèbre fantaisie "Le tambourin de Chicaloun"... Il fabriqua aussi quelques galoubets en recherchant la meilleure justesse possible ; et il lui arrivait de réparer de temps en temps des tambourins. Il aimait jouer avec des peaux très minces.
Infirme les derniers mois de sa vie, le bon père BONNEFOY s'éteint en 1905, laissant derrière lui une foule de partitions écrites avec art pour le galoubet-tambourin ...
Son fils fut également tambourinaire.

 

Bernardin CAMOIN
(1823-1895)

 

Tambourinaire d'Aubagne et professeur de tambourin, chef de choeur, chef d'orchestre et organiste...

 

Philippe-Jacques (dit Tistet) BUISSON
(12/11/1833-1882)

Tistet BUISSON

Tambourinaire et chef de musique dracennois (De Draguignan), "Tistet" BUISSON a notamment composé "Lou tiou tiou" (variation chromatique sur un pas redoublé imitant l'onomatopée du chant du rossignol ; "morceau où l'empreinte de la musique militaire et les influences des sociétés musicales orphéoniques se manifestent sur la pratique des tambourinaires du XIXème siècle. Un style qui bénéficie toujours d'un ascendant très fort sur de nombreux musiciens provençaux actuels.")

 

François VIDAL (cadet?) :

 

Auteur de "Lou tambourin"en 1864 à la demande de Frédéric MISTRAL...    

Marius SICARD :
(1855-1927)

Marius SICARD enfant (collection André GABRIEL)

Le nom "SICARD" vient d'Allemagne "Sick Hart?", il n'existe en Provence qu'une seule famille répartie de Marseille à Vallauris, arrivée au 15ème siècle par le couloir rhôdanien...

Père de Joseph, il était d'Aubagne, Auteur de "L'école du tambourin" méthode nouvelle...

Bibliographie :

  • L'écho du tambourin n°20 (2008)
(Liens : Musée de Chateau-Gombert, Pichoto Camargo, ...)

Joseph SICARD :
(07/02/1885-1927)

 

Joseph-Marie-Charles SICARD est né à Aubagne le 07/02/1885. Il jouait avec son frère Martin à l'Escolo de la Mar.

(Liens : Escolo de la Mar, ...)

Joseph BŒUF
(1861-1927)

20ème siècle. Luthier et tambourinaire de Marseille (né à Bras). il fut initié au galoubet par son oncle dit Cambo de Bouès ; il était également
clarinettiste. Menuisier de profession, il s'installe en 1888 à Marseille. Il était également première clarinette de la Musique Municipale de Marseille. Virtuose, il remporta plusieurs prix de concours de tambourinaires. Joseph BOEUF crée en 1889 les Tambourinaires Marseillais, puis en 1913 les Cigaloun Tambourinaire avec Alexis MOUREN et Joseph SICARD, qui quitteront le groupe pour refonder les Tambourinaire de Santo Estello en 1921. (Les rapports entre BOEUF et MOUREN, d'abord amicaux, deviendront alors particulièrement tendus.)
C'est un des premiers à utiliser l'aide de la machine (toupie ...) pour construire, sculpter ses tambourins. Il a aussi inventé un nouveau système de galoubet avec les trois trous sur le dessus (dit galoubet Bœuf), où chaque trou était séparé en deux parties afin de faciliter les demi-trous > mais le résultat était assez faux, dommage ! Il a également composé quelques morceaux de musique pour galoubet-tambourin (Par exemple : "Prouvènço fantaisie et valse", ...)

(Liens : Wiki, ...)

Alexis MOUREN
(16/05/1873-1950)

Né le 16/05/1873 à Marseille, mort en 1950, chocolatier marseillais, riche et célèbre, flûtiste diplômé, tambourinaire (élève de QUEYREL et GARDON), compositeur, arrangeur, lauréat de nombreux concours...
Il collectionnait les tambourins et les documents liés à la musique provençale. Il rassembla aussi des cahiers de tambourinaires. Une grande partie de sa collection fut léguée à Maurice MARECHAL. Elle est aujourd'hui conservée par Maurice GUIS et est constituée de cahiers et feuilles séparées où figurent ses propres compositions.
Inventeur d'un modèle de tambourin démontable (à partir de lattes de bureau).

(Anecdote)

Félix THÉRIC :
(07/12/1872-29/05/1972)

Félix THÉRIC a enseigné au Conservatoire d'Aix-en-Provence, Place de Verdun, entre-deux-guerres...

 

Marius FABRE
(1909-1999)

Marius FABRE

XXème siècle, tambourinaire, professeur et fabricant de galoubets et tambourins

Né à Barjols en 1909, Marius FABRE a réalisé son premier galoubet en 1924, guidé par son seul instinct et sa connaissance du bois. Sa carrière aura donc été la plus longue de l'histoire la lutherie provençale.
Son modèle de galoubet en si, ton de Saint-Barnabé, fait actuellement référence. En ce qui concerne le diapason à 432 Hz Marius FABRE nous a confié qu'à l'époque où il a mis au point son premier instrument une certaine confusion régnait dans les groupes de tambourinaires. Plusieurs, tel Marius FAYARD à Arles ou Ludovic LAZARE à Marseille, jouaient à des diapasons qui leur étaient personnels. Il a donc choisi un instrument de Ferdinand BAIN qu'il jugeait satisfaisant et s'en est servi d'étalon jusqu'à nos jours. Il se trouve que ce galoubet était sensiblement plus bas que ceux des GRASSET, LONG ou BARTHALLOT tous très proches de 440 Hz, on l'a vu. Les instruments de Marius FABRE, déjà très répandus avant la guerre, ayant été pratiquement les seuls sur le marché depuis 1940 jusqu'à ces dernières années, le ton de saint Barnabé s'est fixé à ce diapason de 432 Hz universellement admis par les tambourinaires jusqu'à une époque assez récente, Marius FABRE avait renoncé à fabriquer des galoubets dans d'autres tonalités et ne livrait que des instruments en un seul corps. Le galoubet en si bémol, "t d'Aubagne", était semble-t-il abandonné depuis la disparition des émules de Marius SICARD et le modèle en si donnait toute satisfaction sur le plan de la sonorité. Les tambourinaires ne jouant qu'entre eux au sein des groupes, le besoin d'autres tonalités ne se faisait que très rarement sentir. Dans quelques circonstances exceptionnelles, par exemple pour solo avec orgue ou pour jouer avec orchestre, comme dans la messe de la Nativité d'Henri TOMASI, il lui était demandé quelques galoubets en ut. Cependant, sur les instances de Maurice MARÉCHAL puis pour les Musiciens de Provence, il se remit dans les années 1970 à la fabrication de galoubets en ut et en ré. Ces deux derniers instruments sont particulièrement utiles car ils permettent de faire entendre les tonalités de sol et do majeur. Il réalisa même des galoubets plus graves, en sol. Parallèlement, il a repris la fabrication des instruments en deux corps parfois avec deux pieds, l'un à 432 Hz, l'autre à 440 Hz.
Marius FABRE a donné à ses galoubets une forme de bec qui lui est personnelle (deux cônes inversés) et constitue en quelque sorte une seconde signature. Pour le reste son tournage et classique : petit pavillon arrondi doublé d'une moulure, virole de maintien à deux moulures, bloc de maintien très légèrement évasé vers le bas. Dans les instruments en deux corps le tenon est placé sur la tète. À noter que le tournage, non standardisé, peut révéler quelques variations dans l'épaisseur de l'instrument.

Quant à la sonorité des galoubets Fabre, elle est devenue "classique". Bien que le facteur distingue dans sa production des instruments plus ou moins "durs" ou "doux", souvent conçus en fonction du musicien et de sa pratique, le son ne tombe jamais dans la mièvrerie. Il a souvent utilisé des matériaux traditionnels, mais également quelques essences exotiques plus rares. La plupart de ses instruments sont ornementés (baguage du bec et du pavillon).
Enfin, Marius FABRE a procédé à diverses reconstitutions d'instruments disparus : pour les Musiciens de Provence lles Schwiegel soprano et basse décrites par PRAETORIUS, pour le Concert Champêtre le galoubet "en dièses" décrit par LEMARCHAND, sans oublier des instruments qui sortent du cadre de cette évocation de ce facteur tels que trompette marine du XVIème siècle, psaltérion, rebec, trompette en bois médiévale.

(Liens : Musée de Chateau-Gombert, Vidéo INA, ...)

Marcel BOSQUI
(1911-15/08/2003)

"Adiéu-sias Moussu Marcèu !"

Auteur de plusieurs livres dont le célèbre livre bleu "Pèr canta tóutis ensèn" ... (PS : Tonalités écrites pour être accompagné par un galoubet).

Né en 1911, vauclusien de naissance (Manosque), Marcel BOSQUI a vécu à Manosque, à Paris, à Avignon, pour finalement finir sa vie, en compagnie de sa femme Mireille, dans la petit village de Ferrassière.
Professeur de mathématiques et de provençal, c'était aussi un musicien polyvalent : galoubet-tambourin, guitare, accordéon, toun-toun et chanteur.

"0 moun païs,
0 ma tant poulido Prouvènço,
0 moun Manosco
Qu'as assousta ma primo jouvènço,
Degun poudra me li derraba,
Me li derraba."

Bibliographie :

  • Noto sus Pau Jacquet, Maiano en Prouvènço (Lou Flouregian n° 29)
  • Articles que Marcel a écrit dans "Les Nouvelles de Provence" :
    • A moun ami Enri Avousten (Lou Flouregian n° 30 - Li Nouvello de Prouvènço n° 45)
    • Li barcatraio, Li remèdi : Lou calabrun de l'escolo (Li Nouvello de Prouvènço n° 39)
    • Lou troubaire Jaufre Rudel (Li Nouvello de Prouvènço n° 40)
    • Lou cascadaire (Li Nouvello de Prouvènço n° 41)
    • Santo Pedagougìo, Avèn tira la rèsso emé Jan-Bernat Plantevin ! (Li Nouvello de Prouvènço n° 43)
    • Andriéu Gabriel lou mèstre (Li Nouvello de Prouvènço n° 44)
    • Ar Mor (La Mar), Gui Bonnet canto Trenet en lengo d'O, Dins li gorgo dóu Verdoun (Li Nouvello de Prouvènço n° 45)
  • "Pèr canta tóutis ensèn" de Marcèu Bòsqui et Jan-Marìo Vuitteney (Parlaren en Vaucluso, 1997)
(Liens : Li Nouvello de Prouvènço)

René NAZET :

 

XXème siècle, auteur de méthode pour galoubet, a fait partie de l'ensemble "Les Musiciens de Provence". Il a aussi fondé le fameux stage de Ceillac...  

Maurice MARÉCHAL
(17/11/1934-18/12/2014)

Maurice MARECHAL   
Maurice MARECHAL

Écoute :

Biographie :

Né à Marseille. Marseillais, fils d'enseignant, voisin d'Alexis MOUREN, enseignant en physique-chimie au lycée Thiers de Marseille, Maurice MARÉCHAL débute le galoubet-tambourin en 1948. Témoin de la pratique des principaux tambourinaires de l'entre-deux guerres, il a partagé son expérience et sa pratique avec un grand nombre de tambourinaires reconnus actuellement. Co-fondateur de la Commission du tambourin de la Fédération Folklorique Méditerrannéenne (FFM), de l'Ordre des Tambourinaires, des Musiciens de Provence, du Comité de Défense du Tambourin Provençal et membre de l'Académie du Tambourin, il a également composé plus de 200 airs... À l'origine de la première méthode en vue de faire évoluer le répertoire du galoubet-tambourin (1964)... C'est lui qui a détenu la plus grosse bibliothèque de revues, méthodes, partitions, ... (plus de 3000 pièces environ) sur cet instrument (aujourd'hui léguée à Maurice GUIS). Il a fait partie de l'ensemble "Les Musiciens de Provence".

Ami de Charles CASTAING et de la famille d'Alexis MOUREN, Maurice MARÉCHAL reçoit un héritage "spirituel" et matériel de ces deux grands tambourinaires. Conscient de la nécessité de sauvegarder tout ce patrimoine musical, il récupère d'autres archives auprès des descendants de tambourinaires connus. Il rassemble ainsi plus de 3000 pièces (actuellement conservées par Maurice GUIS pour les manuscrits, chez Rémi VENTURE pour les documents divers, et à la médiathèque d'Arles pour les méthodes anciennes).

Caractéristiques de son jeu : Traditionnel

Discographie :

  • Les musiciens de Provence (Vol. 1, 2, 3, 4) (Disques ARION)

Liens : Wiki, Ensemble musical provençal, Académie du tambourin, Pichoto camargo, ACFM ARCAM, Universita, ...

+ TRADITIONNEL / POPULAIRE / SAVANT :
René CLEMENCIC (1928-), compositeur, chef d'orchestre, flûtiste virtuose, claveciniste, organiste, musicologue, philosophe, écrivain et collectionneur, a enregistré des oeuvres datant du Moyen-Âge au galoubet.
Au 18ème siècle, LEMARCHAND et CHÂTEAUMINOIS sont les premiers tambourinaires à jouer à l'Opéra de Paris.
Au 19ème siècle, les instruments traditionnels sont remplacés par des instruments classiques, de l'orchestre symphonique (ex. flûte piccolo dans l'Arlésienne de G.BIZET.)
Parallèlement, le jeu virtuose du galoubet se développe grâce à plusieurs concours > On peut citer quelques virtuoses du galoubet : Philémon BOYER, Philippe BUISSON dit "Tistet", Joseph ESPANET dit "Canàri", ...
Il faudra ensuite attendre la fin du XXème siècle, pour qu'André GABRIEL y retourne en jouant "Les Indes Galantes" de RAMEAU à l'Opéra Garnier.

+ TAMBOURINAIRES CÉLÈBRES ÉTRANGERS :
Morris PIPERS (anglais), Poul OXBRO


[Remonter]


Gaël ASCASO
(Né le 18/01/1983 à Aubagne, 13)

Gaël ASCASO (le matin !)

Écoute :

Biographie :

Étudiant à Aix-en-Provence.

Gaël ASCASO est né à Aubagne en 1983. Il commence le Galoubet-Tambourin à l'âge de 10 ans. D'abord dans un groupe folklorique d'Auriol, puis élève d'André GABRIEL au conservatoire de Marseille. Il réussi son 3ème degré en 1996. C'est donc le plus jeune tambourinaire à réussir le 3ème degré (moins de 14 ans !)

Gaël ASCASO a souvent fait partie des tournées du groupe La Capouliero de Martigues. En 2004, il est à l'origine d'un groupe de hard-rock intégrant un galoubet-tambourin dans l'équipe, puis a joué avec le groupe Tchanelas & Lafkadio. Dès 2005, il joue parfois avec le chanteur Jean-Bernard PLANTEVIN. Ses diverses expériences lui ont permis de pratiquer le galoubet-tambourin dans de nombreux styles différents...

Compositeur : il a composé plusieurs pièces pour galoubet-tambourin : une gigue désormais très célèbre grâce à la Capouliero de Martigues, que l'on peut entendre à chaque Festival fin juillet.

Il a également donné quelques cours de galoubet-tambourin à Aix-en-Provence (13).

Caractéristiques de son jeu : Clair, virtuose, décontracté, jolies ornementations, ...

Discographie :

Liens : , ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04 42
Adresse :
13100 Aix-en-Provence (FRANCE)


[Remonter]


Sylvain BEAUDREY
(Né le 18/01/1987 à Fréjus 06)

Sylvain BEAUDREY

Écoute :

Biographie :

(Partie en construction... Bientôt).

Professeur d'éducation musicale et chant choral à Fréjus...

Membre de l'Académie du Tambourin d'Aix-en-Provence.

Avec son frère, il fonde le Duo Flourensivan (guitare et galoubet-tambourin).

Discographie :

Liens : Duo FlourenSivan, YouTube, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
Tel : 00 33 (0)/ Fax : 00 33 (0)
Adresse :
(FRANCE)


[Remonter]


Sébastien BOURRELLY
(Né le 29/03/1966 à Aix-en-Provence, 13)

Sébastien et son fils Tristan

Écoute :

Biographie :

Santonnier de métier, tambourinaire par passion ...

Sébastien BOURRELLY est né à Aix-en-Provence le 29 Mars 1966. Il commence le Galoubet-Tambourin à l'âge de douze ans en entrant dans un groupe folklorique provençal (Lei Farandoulaire sestian). Un an après, il entre au Conservatoire National de Musique d'Aix-en-Provence dans la classe de Galoubet-Tambourin de Maurice GUIS. Ses études musicales s'achèvent par un premier Prix de Conservatoire en Juin 1986. Tout au long de ses années d'études, il joue également dans plusieurs groupes folkloriques, se produisant aussi bien en France qu'à l'étranger.

Parallèlement à cela, il fait partie de différents ensembles musicaux, tels que l'Académie du Tambourin d'Aix, l'ensemble de Tambourinaires de l'école de musique de Rousset, dont il est le professeur depuis 1990, ainsi que Les Gabian (Tambourinaires des Alpes), dont il est le président. Il accompagne également parfois le chanteur Jean-Bernard PLANTEVIN et a joué avec de nombreux autres musiciens (Carlos NUNEZ, ...) Il a réussi le DE de musiques traditionnelles en 2004.

Sa passion pour la musique l'a amené à pratiquer de nombreux instruments tels que le piano, le saxophone, la trompette, la flûte irlandaise et l'accordéon diatonique. Son intérêt s'est porté également sur les nouvelles technologies comme le synthétiseur, la M.A.O (musique assistée par ordinateur), dont il se sert pour ses arrangements et compositions, mélangeant ainsi instruments traditionnels et actuels.

Enfin, il a monté un duo tambourin provençal / guitare classique : le duo ACORIA, avec lequel il se produit désormais et où il peut enfin exprimer tout son art créatif ! De même avec Terrae Incognita groupe créé en 2005.

Aujourd'hui, il met au point avec l'aide d'un ingénieur de l'IRCAM de Paris, un "galoubet électroacoustique" ...

Depuis l'année scolaire 2004-2005, il est devenu professeur de flûtet-tambourin (à mi-temps avec Jean-Baptiste GIAI) à l'école nationale de musique "Darius MILHAUD" d'Aix-en-Provence (13).

2006 : Auteur d'une méthode pour débuter le galoubet-tambourin.

En 2011, il fonde le trio "Mél'Ange" (galoubet, accordéon, danse) : inspiration Provence-Bulgarie, baroque, classique, traditionnel et contemporain (avec Maya MINHEVA et Cécilia NÉGRO).

En 2013, il fait partie du "Bélouga Quartet" composé de 4 tambourinaires (Benjamin MELIA, Sébastien BOURRELLY, Valentin CONTE et Florian MESUREUX).

Caractéristiques de son jeu : Très rythmique et sec, virtuose, jolies ornementations, ...

Discographie :

Liens : Le site perso de S. Bourrelly (l'ancien site ), Page de l'Arcade, Le site du groupe Terrae Incognita, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04 42
Adresse :
13 Trets (FRANCE)


[Remonter]


Alain BRAVAY
(Né le 16/03/1963 à Orange, 84)

Alain BRAVAY

Écoute :

Biographie :

Né dans une famille provençale de viticulteur, il est sensibilisé aux traditions et pratique le chant provençal à la chorale paroissiale du village avec son père (ténor), lors des fêtes de Noël.
En 1977, il entre au groupe folklorique "Lou Cieri" d’Orange. C'est Jean-Marie CAILLOL puis Vincent et Michel SAINTAGNE qui lui donnent les premiers rudiments de galoubet-tambourin. Il pratiquera également le fifre/tambour et le chant traditionnel au sein du groupe.
En 1984, il débute la pratique du hautbois traditionnel (répertoire provençal) sur des prototypes de hautbois en Sol reconstitués par Jean-Claude BOURRIER avec qui il collabore à la mise au point de ce nouvel instrument.
En 1989, il entre au Conservatoire NR d’Avignon dans la classe de musique traditionnelle (galoubet-tambourin) d’André GABRIEL ; il obtient alors successivement le Brevet 1er Degré de galoubet-tambourin (FFM) d'Aix-en-Provence en 1989, le 2ème en 1991 et le 3ème en 1996, puis finalement une médaille d'or en 1999. En outre, il obtient plusieurs prix lors de concours (Concours de Salins de Giraud, Prix Alphonse-Pascal Bonnefoy, Prix Capoulié Michèu). Parallèlement à sa pratique du hautbois traditionnel, il étudie le hautbois classique au conservatoire d'Avignon dans la  classe de Fabienne GARCEAU.
En 1997, il crée la classe de Musique Traditionnelle du Conservatoire d'Orange (84), puis la classe de Musique Traditionnelle de l'Ecole de Musique de Jonquières (84).
Il obtient le Diplôme d'État de professeur de musique traditionnelle à Rodez en 2004 et enseigne au conservatoire municipal d'Orange (84).

Il est, par ailleurs, le fondateur de plusieurs groupes de musique traditionnelle qu'il a dirigé de 1992 à 2014, en particulier : "Barcatraillle" (depuis 1992), l'Ensemble "Arundo" (depuis 2001), "Li Tarnagas", "Li Tavan Siblaire", "Ley Ménestrié de Provence". Aujourd'hui, il dirige encore l'Atelier de musiques traditionnelles et l'Atelier de musique ancienne du Conservatoire d'Orange.
Bien au-delà de la Provence, il a porté les musiques provençales dans le monde entier : en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Pologne, en Tchéquie, en Slovaquie, en Ukraine ou en Israël.

Également compositeur adhérent à la SACEM, il a écrit en 2002, un "aide pédagogique" intitulé "L'AJUDO" pour l'apprentissage du galoubet-tambourin, ainsi que de nombreux fascicules à caractère pédagogique, des arrangements pour galoubet et autres instruments ainsi que des compositions disponibles chez l'auteur.
En 2008, il réalise une méthode d'initiation au galoubet-tambourin (français-anglais), éditée par l'auteur Alain BRAVAY : 12 pages résument l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour bien débuter, les descriptions strictement nécessaires, les schémas indispensables pour bien comprendre, quelques morceaux à difficultés progressives pour travailler l'instrument.
En outre, il édite divers recueils d'airs et de pièces inédites pour galoubet-tambourin. Des ouvrages sur la cornemuse en Provence et sur la massette de tambourin sont également en cours d'édition.

En 2014, Alain BRAVAY se retire de l'association "Barcatraille" et de l'ensemble "Ley Menestrié de Provence" et crée en 2015 un nouvel ensemble : "Temps Nouvel", composé de 7 musiciens professionnels tout récemment qui propose un répertoire de musiques colorées, de Provence et de Méditerranée (Provence, Italie, Espagne principalement). Des arrangements originaux, une formation instrumentale autour de l'orgue ou du clavecin (voix, vièle kemençe, cornemuse, galoubet-tambourin, ney, flûte à bec, setar, tombak...)

Caractéristiques de son jeu : Recherche de couleur au tambourin, précision rythmique et justesse...

Discographie :

Bibliographie :

Liens : Site perso, Ensemble Temps Nouvel, Association à Sérignan, Méthode, Article presse "à la recherche des partitions perdues", YouTube, Facebook, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04 90 70 03 60
Adresse :
Pessades - Chemin du Grès 84830 SÉRIGNAN-DU-COMTAT (FRANCE)


[Remonter]


Patrice CONTE
(Né le 10/03/1955 à St Maxime-sur-Mer, 83)

Patrice CONTE

Écoute :

Biographie :

Il fonde le célèbre groupe "Mont-Joia" (Mount-Joio) en 1973 avec Jean-Marie CARLOTTI, Jean-Noël MABELLY et François DUPONT, en pleine période « folk ». Le groupe Mont-Joia a enregistré chez "Chant du monde" dans les années 70 et s'est vite fait remarquer comme un groupe à la fois original et représentatif de la Provence, bien au-delà de l'Occitanie. Le premier répertoire de Mont-Joia comptait pour moitié des airs et des chansons du trio, dont les textes étaient revus avec Léon ISNARD, le poète félibre aixois. Ils interprètent des chansons et airs de danse, souvent de tradition orale, ou musique écrite des troubadours, de Noël, de Carnaval, etc... Ils composent aussi car "La musique provençale est avant tout porteuse d'une parole actuelle, dans une société en évolution".
En janvier 1982, Mont-Joia et le groupe Bachàs (constitué en 1977, se compose de trois musiciens du Pays Niçois : Michel BIANCO, Jacques MAGNANI et Patrick VAILLANT) ont décidé de se réunir et de reprendre en le modifiant le spectacle qu'ils avaient créé à Martigues en mai 1981 : chansons du répertoire de Provence Maritime et en particulier de l'étang de Berre : airs de danses, chants de pélerinage, de fête, de travail ou d'aventure, mais aussi, et de plus en plus, musiques et chansons d'aujourd'hui. "Cançon de la Mar e deis Estanhs" restera le titre de leur spectacle, mais les chansons en seront régulièrement renouvelées.

En 1988, il obtient une médaille d'or de galoubet-tambourin à l'Ecole Nationale d'Avignon. Un an après, il est reçu au DE (Diplôme d'Etat de professeur de musique) puis en 2000 il obtient un des quatre seuls CA de musiques traditionnelles en France. Bravo Monsieur Patrice !

Aujourd'hui, Patrice CONTE est au coeur du développement des musiques traditionnelles à Mondragon (84), ainsi que du groupe Flour de Rose, un groupe folklorique de qualité qui fait un travail remarquable sur le patrimoine provençal et sur l'animation de la ville de Mondragon. Patrice CONTE est à la fois un formateur, un compositeur, un arrangeur, un musicien, un tambourinaire, qui sillonne les routes de Provence, et de Rhône-Alpes, puisqu'il a une activité qui déborde largement sur la Drôme. Directeur (depuis 2004 ?) du Conservatoire à rayonnement intercommunal de Bollène possédant un département "musiques traditionnelles", c'est aussi le principal animateur de l'association "Musiques en campagne", basée à Mondragon, qui réalise un travail de valorisation des musiques traditionnelles en milieu rural. Si ces choses se passent à Mondragon, c'est parce qu'il y a une réelle convergence dans cette petite commune, de personnes désireuses de travailler tout au long de l'année, et c'est ce qui la différencie de beaucoup d'autres communes provençales qui se limite à une action estivale. Mondragon, tout au long de l'année, travaille sur une action de fond sur les musiques traditionnelles et la musique en général.

Son fonds comporte environ 650 partitions originelles et originales ...

Il est sûrement un des meilleurs interprètes d'aujourd'hui.

Aujourd'hui, son fils Valentin continue sur les traces de son père...

Caractéristiques de son jeu : Son très souple et très léger, joli vibrato, justesse et beaucoup de nuances ...

Discographie :

Liens : Arcade, Cinq planètes, Catalogue Sirventes, Commander un disque, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04 90
Adresse :
84 Mondragon (FRANCE)


[Remonter]


Jean COUTAREL
(Né le 12/06/1947)

Jean COUTAREL

Écoute :

Biographie :

(>> Voir page de l'Arcade)

Jean COUTAREL débute le galoubet-tambourin en 1960 dans le groupe folklorique de Vaison-la-Romaine. Il obtient le premier degré en 1969, l'année de la création de cet examen. Devenu tambourinaire professionnel depuis 1971, Jean COUTAREL a donné plus de 6000 concerts et animations dans 23 pays du monde !!

En 1989, il crée la Revue du Tambourinaire (qui s'arrête en 1994), organise un club de recherche d'édition, de promotion de la musique provençale.

Ainsi depuis plus de 40 ans, Jean COUTAREL propose son récital d’histoires, de musique et de contes de Provence. Et ça marche !
Des classes maternelles aux secondaires dans le milieu scolaire, des goûters de retraités, des repas à thème, des spectacles dans les centres et villages de vacances de la région provençale, des centres culturels et des comités des fêtes dans toute la France et dans plusieurs pays du monde ! Bref, du passe-partout.

Caractéristiques de son jeu : Très populaire, son puissant, jolie gestuelle théâtrale efficace (mais attention parfois aux fausses notes !)

Discographie :

Bibliographie :

Liens : Le site perso de Jean Coutarel, Shopin-Provence, Conteur pour enfants, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
Tel : 00 33 (0)4 90 59 19 25 / Fax : 00 33 (0)4 90 59 46 38
Adresse :
CREPMP - Route de Pont Royal - 13370 MALLEMORT de Provence (FRANCE)


[Remonter]


André GABRIEL dit Parpaioun.
(Né en 19 ? top secret)

André GABRIEL       André GABRIEL et son triple toun-toun

Écoute :

Biographie :

The museuman !

André GABRIEL a commencé à jouer du galoubet-tambourin en 1977.

Aujourd'hui, il est titulaire de plusieurs médailles d'or (alto, flûtet-tambourin, musique de chambre, histoire de la musique) et est devenu professeur de galoubet/tambourin aux conservatoires nationaux de région de musique de Marseille (13) et d'Avignon (84) depuis 1981 ... Il possède en outre à son actif de nombreux prix internationaux :
- Premier Prix du Concours International d'Instruments traditionnels solistes de ROODEPORT (Afrique du Sud - 1987)
- Premier Prix du Concours International d'Instruments traditionnels solistes de LLANGOLLEN (Pays de Galles - 1990)
- Diplôme du Festival de SOSNOOVIEV (Pologne)
- Prix d'Honneur au Concours International de Musique (Gil GRAVEN)
- Prix Spécial du jury au IVè Concours International Biennal de Musique de Chambre de Paris (U.F.A.M.).

Musicien, tambourinaire, carillonneur, André GABRIEL s'est produit dans de nombreux concerts en Europe, en Amérique Latine, en Afrique, au Japon et aux États-Unis. En compagnie de sa femme, Marie-France ARAKELIAN, il donne des récitals de tambourin et piano dont le répertoire est d’inspiration savante et populaire, ancienne ou contemporaine.
Avec l'ensemble des Tambourins de Provence, il présente un répertoire mêlé de tradition populaire et de nouvelles créations. L’objectif : faire évoluer le répertoire du galoubet tambourin sans l’apport d’autres instruments. Professeur de musique traditionnelle aux conservatoires de Marseille et d'Avignon, ce musicien enseigne le galoubet-tambourin à plusieurs dizaines d'élèves.
Enfin, musicologue, organologue et philosophe, André GABRIEL est également un grand collectionneur. Outre son impressionnante collection rassemblée autour du galoubet-tambourin (instruments, ouvrages, iconographie), il est propriétaire de plus de 2500 instruments du monde, qu'il présente très régulièrement en expositions, complétées de conférences et de concerts. Et plus de 10 mètres linéaires de partitions ...
L'originalité d'André GABRIEL est qu'il ne se contente pas du savoir écrit, livresque, oral, ou scolaire en général, mais sait proposer un point de vue concret sur ce qui sert à s'évader, rêver ou fabriquer du sacré... Son but, c'est de participer à élever le niveau de savoir des gens, leur faire découvrir sa passion, à leur donner un esprit critique, bref à les ouvrir ... avec une petite touche d'humour, toujours, de bon goût bien sûr !
Conseiller artistique et animateur au Festival de Martigues depuis plus de 20 ans.
Majoral du Félibrige depuis 2007, il a fait faire une cigale avec un tambourin (cigalo de Lar).
Résumons : "Philosophe, collectionneur, musicien virtuose, musicologue, musicien, magicien, provençal dans l'âme, bref un personnage vrai et unique !"

Caractéristiques de son jeu : Détaché très marqué et très précis, plein d'ornementations, vibrato, prend souvent des tempi plus rapides que ce qui est marqué ...

Ses instruments : André GABRIEL possède plus de 2500 instruments du monde entier. En ce qui concerne les instruments provençaux, il possède 60 tambourins (et donc 60 massettes), plus de 300 galoubets, un petadou , uno cabreto, plusieurs toun-toun , des frestèu, des tricaneto, des krousmata, ...

Discographie : Plus de 20 disques à son actif...

Bibliographie :

Liens : Blog Parpaioun, Page de l'Arcade, Collectionneur, Catalogue Sirventes, Ballade, Duo avec sa femme : Marie-France ARAKELIAN, ... (Et aussi : Les cloches et le temps musical, Musique de western, BidasoaFolk, Livre, Homologue !, ... )

Contact :
E-mail :
(NB : Il ne le lit qu'une fois par an LOL ! Donc évitez cette méthode ... )
Tel :
00 33 (0)6 09 46 34 90
Adresse :
75 Bd de la Libération - 13001 MARSEILLE (France)


[Remonter]


Jean-François GEROLD
(Né le 10/11/1974 en Arles, 13)

Alain BRAVAY

Écoute :

Biographie :

Groupe Le Condor.

Caractéristiques de son jeu : Très expressif. Beaucoup d'ornementations.

Discographie :

Liens : Site du groupe Le Condor, YouTube, Facebook, Page Facebook du Condor, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
0
Adresse :
13 ARLES (FRANCE)


[Remonter]


Jean-Baptiste GIAI
(Né en 1976)

Jean-Baptiste GIAI

Écoute :

Biographie :

Né en 1976 à Hyères (83), troisième degré de tambourinaire en 1990 (avec mention), prix spécial du jury au concours Vidal en 1989, prix Chateauminois en 1991, prix Bonnefoy (avec P.GUIS) en 1992, Médaille d'Or de flûtet-tambourin du Conservatoire d'Aix-en-Provence en 1992 (classe de Maurice GUIS), ...

Actuellement, instructeur de la Fédération Folklorique Méditerranéenne, Secrétaire de l'Ordre des Tambourinaires depuis 2001, professeur de flûtes de tambourin au Conservatoire Darius MILHAUD d'Aix-en-Provence depuis 2004.
Membre de l'Académie du Tambourin, il participe à la création de l'association d'édition Valmajour, membre fondateur, compositeur et chef d'orchestre du Ballet Zéphir, membre fondateur de l'ensemble de musique contemporaine pour flûtes de tambourin Archemia.

Ce musicien s'intéresse depuis de nombreuses années à la pratique des flûtes de tambourin (galoubet, flûtet en dièses, flûtet Renaissance), tant dans ses aspects traditionnels (travaux de recherche, implication dans la formation au répertoire traditionnel au sein de l'Ordre des Tambourinaires), que dans sa pratique actuelle, dynamique, moderne et ouverte (compositions contemporaines, concerts ; approche de la musique contemporaine et des musiques actuelles). Il compose ainsi des oeuvres pour galoubet-tambourin dans un style contemporain, cherchant à faire évoluer la technique de cet instrument ...
Il s'intéresse de très près à la question de la formation, et a publié plusieurs fascicules d'exercices et d'histoire de l'instrument ; il collabore enfin activement à la publication de l'Echo du Tambourin, la revue de l'Ordre des Tambourinaires.

Depuis l'année scolaire 2004-2005, il est devenu professeur de flûtet-tambourin à mi-temps (avec Sébastien BOURRELLY) à l'école nationale de musique d'Aix-en-Provence.

Par ailleurs, notons que Jean-Baptiste est également professeur agrégé de mathématiques...

Caractéristiques de son jeu : Rapide, juste et réfléchi, très bonne technique mais parfois un peu précipité dans les aigus.

Extrait d'une de ses compositions, offert par l'artiste (Merci J-B !) : Tierra de fuego (Éditée dans l'Anthologie de la musique pour tambourin, vol. III, Ordre des Tambourinaires, 2002).

Orchestres et groupes :

Discographie :

Liens : www.flutesdetambourin.fr, L'Ordre des Tambourinaires, L'Académie du Tambourin d'Aix-en-Provence, L'Ensemble Archemia, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04 90 73 04 69
Adresse :
3, chemin de la Madeleine 13660 ORGON (France)


[Remonter]


Élodie SOULIER-OUBRÉ et Virginie GIAI-OUBRÉ : Les soeurs jumelles !
(Nées le 16/12/1974, les deux bien sûr !)

Jean-Baptiste GIAI et les soeurs jumelles !

Écoute :

Biographie :

Nées le 16 décembre 1974, troisième degré de tambourinaire en 1992, médaille d'Or de galoubet-tambourin au Conservatoire d'Aix-en-Provence en 1996, prix Bonnefoy (je ne sais plus en quelle année), membres de l'Ordre des Tambourinaires, instructeurs de la Fédération Folklorique Méditerranéenne, membres de l'Académie du Tambourin, et membres fondatrices de l'ensemble Archemia.

Elles sont également maîtres de danse et membres fondatrices du Ballet Zéphir.

Par ailleurs, notons qu'elles sont toutes deux enseignantes ...

PS : L'anecdote originale est qu'elles possèdent des galoubets jumeaux : parfaitement identiques (sauf une petite tâche qui permet de savoir à qui chacun appartient), même son, même fabricant, ...

Caractéristiques de leur jeu : Même quand on les écoute jouer, on dirait des jumelles !

Orchestres et groupes :

Discographie :

Liens : L'Ensemble Archemia, ...

Contact :
E-mail :
.
Tel :
04 90
Adresses :
13 ORGON et MARSEILLE (France)


[Remonter]


Maurice et Pierre GUIS

Père et fils ...

Écoute :

Biographie :

Maurice GUIS
(né en 1939)

Maurice GUIS

Pierre GUIS
(né le 18/05/1974 à Marseille)

Pierre GUIS

Fondateur de l'académie du tambourin à Aix-en-Provence... Ancien professeur de flûtet-tambourin au Conservatoire d'Aix ...

Maurice GUIS, né à Marseille en 1939, fait ses études musicales au Conservatoire de sa ville natale où il obtient, en 1960, un premier prix de piano. De 1963 à 1972, il donne des récitals en soliste ou à deux pianos.

Cette activité de musicien classique ne l'empêche pas de s'intéresser, dès 1954, à l'instrument traditionnel de Provence, le galoubet-tambourin. Dans les années 1970, il fait partie de l'ensemble "Les Musiciens de Provence" [Pierre EYGUESIER, Maurice GUIS, Maurice MARÉCHAL, René NAZET, Jean PORTA, Jean-Paul PORTA, Jean HÉMARD, Loïs HÉMARD et André GABRIEL] qui a contribué à la renaissance d'instruments tels que psaltérion, frestèu (flûte de Pan provençale), calamello (chalumeau), trompette marine. Il consacre également une part importante de son activité à la flûte à bec.

C'est en 1978 qu'il a l'idée de remettre en honneur l'association galoubet-tambourin et basse continue pour jouer le répertoire des oeuvres champêtres du XVIIIème siècle, rendant ainsi aux instruments provençaux la place qu'ils occupaient dans la musique d'ensemble. Ce répertoire l'amène à s'intéresser également à la musette de cour - qu'il est parmi les premiers à tirer de l'oubli - ainsi qu'à la vielle à roue.

Son activité d'enseignant n'est pas moindre. Après avoir collaboré dès 1964 à l'élaboration de la première Méthode de galoubet-tambourin en collaboration avec Maurice MARÉCHAL et René NAZET et assuré de nombreux stages, il a été nommé en 1974 professeur de galoubet-tambourin au Conservatoire Darius Milhaud d'Aix-en-Provence, aujourd'hui à la retraite (depuis 2004). De sa classe sont sortis de nombreux virtuoses de l'instrument, dont Rémi VENTURE, membre du Concert Champêtre, André GABRIEL, Nicolas KLUTCHNIKOFF, ... pour ne citer qu'eux. Dans le cadre de son enseignement, Maurice GUIS a fondé en 1989 "L'Académie du Tambourin", groupe de dix-huit tambourinaires virtuoses qui se produit en concert sous sa direction.

On lui doit également des oeuvres pour le galoubet-tambourin, dont certaines avec orchestre (Concertino, Ungaresca, Tango ... ). Enfin, en décembre 1993, il a signé, en collaboration avec Rémi VENTURE et Thierry LEFRANÇOIS, un ouvrage monumental consacré à l'histoire, la lutherie, le répertoire et la pédagogie de l'instrument provençal : Le galoubet-tambourin, instrument traditionnel de Provence, qui a remporté le "Prix du plus beau livre" au Salon du Livre-Musicora 1994.

Le fonds de Maurice GUIS réunit environ 800 documents dont la majorité est constituée de ses compositions.

Caractéristiques de son jeu : Très conservatoire ...

Ses instruments : Maurice GUIS possède toute une panoplie d'instruments provençaux : traditionnels et prototypes correspondants à des reconstitutions d'instruments du Moyen-Âge.

Fils de Maurice ..., Pierre GUIS est né à Marseille le 18 mai 1974. C'est un technicien virtuose du galoubet, compositeur-arrangeur, recherchant souvent la difficulté afin de faire évoluer la technique de l'instrument ...
Il a réussi par exemple à contrôler les notes suraiguës (et le fameux "contre-fa" !) PS : Ses recherches ont encore un caractère expérimental, destiné notamment à la musique de style contemporain.

Parcours chronologique :

Premières études au Conservatoire d'Aix-en-Provence en violon mais aussi en galoubet-tambourin dans la classe de son père.
Titulaire du troisième degré de la F.F.M. en 1990.
Médaille d'Or de galoubet-tambourin en 1992.
Parallèlement médailles d'Or de violon, lecture à vue, formation musicale, musique de chambre.

En 1994, étudiant au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles jusqu'en 1999.
Premiers prix et Prix supérieur avec distinction en violon, formation musicale, avec grande distinction en musique de chambre.
Premier prix de lecture à vue.

En 2001, intègre l'Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d'Azur dans les seconds violons.

Concours de tambourin du festival du tambourin d'Aix-en-Provence :

  • Prix Capoulié MICHEL en 1989 (avec l'ensemble des élèves du Conservatoire D. MILHAUD)
  • Prix Antoine Pascal BONNEFOY (duo) en 1990 (avec Séverine SCHMITT) et en 1992 (avec Jean-Baptiste GIAI)
  • Prix Alphonse CHATEAUMINOIS (solo) en 1992.

Co-fondateur de Valmajour (édition de partitions pour galoubet-tambourin) avec J.B GIAI & N. KLUTCHNIKOFF
Co-fondateur de BK3 (trio de galoubets-tambourins) avec N. KLUTCHNIKOFF & R. GLEIZE.

Caractéristiques de son jeu : Très précis, joue exclusivement sur partition, très bonne technique de doigtés et de souffle ...

Discographie :

  • Les Musiciens de Provence : 6 volumes
    • "Musique des Trouvères et Troubadours" (vol. 1, 1973) Arion ARN 34 217 [LP] - Arion ARN 40 34 217 [Cassette] - Arion ARN 413 [LP-Italy] - Hispavox 740.06 [LP-Spain] - Musical Heritage Society MHS 3987 [LP-USA]
    • "Musique du Moyen-Âge et de la Renaissance" (vol. 3, 1975) Arion ARN 34301 [LP] - Arion ARN 40 34301 [Cassette] - Peters International PLE 098 [LP]
    • "Musique du Moyen-Âge et de la Renaissance" (vol. 4, 1977 ?) Arion ARN 34 370
    • "Danceries du Moyen-Âge à la Renaissance" (vol. 5, 1979 ?) Arion ARN 36 451 [LP] - Musical Heritage Society MHS-4048 [LP]
    • "L'art des flûtes provençales" (1990)
  • Académie du tambourin :
    • "Le Tambourin Témoin de son temps -- Anthologie de la musique pour Galoubet-Tambourin du XVIIIème siècle à nos jours." (1992)
    • "Le Tambourin Témoin de son temps" Volume 2 (1995)
    • K7 video : "Les riches heures du tambourin de Provence" (Squirrel vidéo, 2001)
    • Enregistrements hors commerces :
      • Concert public de Noël 1997 (accompagné par l'orchestre du conservatoire d'Aix en Provence et la chorale Cantabile.)
      • Concert public de Noël 1998 (accompagnement orgue)
      • Concert public de Noël 1999 (accompagnement par la maîtrise Gabriel Fauré. )
      • Enregistrement de l'Académie du tambourin, pour les musiques d'accompagnement du film vidéo consacré à cette phalange. (Février 2000)
      • Concert public de l'Académie du tambourin pour le 10ème anniversaire de cet ensemble (Décembre 2000)
      • Enregistrements destinés à une diffusion dans le cadre de l'émission de Maurice Guis dans le programme Musiciens de Provence (Radio Dialogue Marseille) (Avril 2001)
    • "Voyage autour d'un pupitre" (2004)
    • "Airs de la Provence traditionnelle" (2009)
  • Autre :
    • "Noël provençal" (1976)
    • "L'art du psaltérion" (1981)
    • "Les saisons du Roy René" (1981)
    • "Les jeux de la Fête-Dieu d'Aix-en-Provence", aubades et danses (1983)
    • Musique galante et pastorale en France au XVIIIème siècle (1983)
    • "Divertissement classique à la provençale" (2005) : Maurice GUIS au galoubet-tambourin et vielle et Chantal de ZEEUW à l'orgue.
  • "Musiques au pays des cigales" (DVD, Ed. LUGDIVINE - Lyon, 2007) Réf. 7684.

Bibliographie :

  • Les cahiers de l'Académie :
    • N° 1 : Maurice Maréchal , Florilège, oeuvres composées jusqu'en 1986.
    • N° 2 : Maurice Guis , trois pièces pour le tambourin avec piano obligé.
    • N° 3 : L'oeuvre des Arnaud, tambourinaires Marseillais du XVIIIème siècle.
    • N° 4 : Maurice Maréchal , Florilège II.
    • N° 5 : "Oeuvres choisies d'Antoine-Pascal BONNEFOY pour le tambourin " (1997) > recueil de 45 pièces
    • Nouveau volume 1 : "Les cahiers de l'Académie du Tambourin - Petits maîtres du tambourin provençal", 2003, ISSN : ?) > 47 oeuvres de multiples compositeurs : Jean BICAY, CABASSOL, CASTELLAN, CAYOL, GIBELIN, PARDIGON, ROUBIN, SÉVERAN.
  • "Galoubet-Tambourin (Le) - Instrument traditionnel de Provence" (M. Guis, T. Lefrancois et R. Venture, Edisud 1993) ISBN: 2-85744-687-X

Discographie :

  • Plusieurs CD avec l'Académie du Tambourin et l'Orchestre de Cannes

 

Compositions :

  • Pour galoubet-tambourin et orchestre :
    • Concerto
    • Images (orch. à cordes)
    • Andante, var° & Rondo de Chateauminois (arrangement - cordes)
    • La Fürstemberg (arr. - 2 galts-tb, cordes & basse continue)
    • Gd Air varié de Christophe (à terminer)
  • Pour galoubet-tambourin et piano :
    • Barcarolle
    • Prélude & badinerie
    • Passacaille
    • Scherzo-Tarentelle
  • Pour galoubet-tambourin solo : Sonate
Liens : Wiki, Arcade, Site de l'Académie du Tambourin, ... Liens : Site de l'Académie du Tambourin, ...
Contact :
E-mail :
* Pas d'email.
Tel :
04 42
Adresse :
13 Aix-en-Provence
+ Académie du tambourin :

4 chemin du Belvédère
13100 AIX-EN-PROVENCE (France)
Tel :
00 33 (0)4 42 26 12 62

Contact :
E-mail :
Tel :
06 16 22 25 84
Adresse :
Rte du Thoronet D17 - Le Recoux
83340 Le Cannet des Maures

+ Les tambourinaires de l'Académie du tambourin, actuellement : Michel BERNARD-SAVOYE, Sébastien BOURRELLY, Sylvain BRETECHE, Pierre EYGUESIER, Jean-Baptiste GIAI, Corinne GAUTHIER, Romain GLEIZE, Jean-Louis GRAS, Bernadette GUIS, Bruno GUIS, Pierre GUIS, Éric IGLESIAS, Nicolas KLUTCHNIKOFF, Olivier LYAN, Maurice MARECHAL, Séverine MERCURY, Élodie OUBRÉ-SOULIER, Virginie OUBRÉ-GIAI, Pierre-François PIGNON, et Bernard RINI.

L'académie du tambourin


[Remonter]


Éric IGLESIAS
(Né le 29/06/1976 à Pau, 64)

Éric IGLESIAS         Éric IGLESIAS

Écoute :

Biographie :

Après avoir appris l'instrument avec Pierre EYGUESIER dans le groupe folklorique "Lei Farandoulaire Sestian" puis Maurice GUIS (1er degré obtenu en 1990, 2ème en 1991 et le 3ème en 1996), il obtient sa médaille d'or au Conservatoire d'Aix-en-Provence en 2003. Puis il étudie avec André GABRIEL et enfin Patrice CONTE pour préparer le DE de musiques traditionnelles (obtenu en 2006).

Il est aujourd'hui professeur de galoubet-tambourin (depuis 2004) à l'École de Musique du Pays d'Aix (13) et à l'association "Prouvençau de Cavaioun" (84).

Il joue aussi dans les groupes musicaux suivants : "Onsore" et pour le balèti "Fête Plaisir à Vos Pieds".

En 2006, il crée une méthode pédagogique en ligne pour débuter le galoubet-tambourin et en 2008 un site Internet original.

Et en 2010, il crée un spectacle intitulé "La Provence dans tous ses états".

Projet pédagogique personnel :

Caractéristiques de son jeu : Traditionnel

Discographie :

Liens : Le site perso et pédagogique d'Éric IGLESIAS, Spectacle "La Provence dans tous ses états", ...

Contact :
E-mail :
ou
Tel :
06 23 80 46 95  
Adresse :
84 (France)


[Remonter]


Nicolas KLUTCHNIKOFF dit Moussu Off
(Né en 11/01/1978, à Marseille, 13)

        Nicolas KLUTCHNIKOFF

Écoute :

Biographie :

Sans doute le plus perfectionniste ...

Début en 1990 avec Éric BARBIER dans le groupe "Lei bouscarlo" (d'Allauch) puis avec Jean-Louis GRAS. Il obtient son 1er degré en 1991, le 2ème en 1992, le 3ème en 1994. Puis il rentre au conservatoire D. Milhaud d'Aix-en-Provence en 1995 > Médaille d'or en 1997.

Le seul à avoir passé et réussi le 4ème degré (Janv. 1998) ... Bref, un des meilleurs !

Après s'être exilé à Strasbourg, il est aujourd'hui à Rennes où il enseigne les mathématiques à l'Université comme Maître de Conférence spécialisé dans les probabilités.

Caractéristiques de son jeu : Excellente technique rapide, précise, solide et juste. Son de l'instrument plein et puissant, avec parfois un vibrato. Seul défaut : tellement précis qu'on entend un peu l'articulation des doigts dans un micro de studio !!

Ses instruments : Nicolas KLUTCHNIKOFF ne possède que deux tambourins mais toute une belle panoplie de galoubets.

1) Son tambourin principal est en bois (noyer d'Amérique), il pèse 4 kg. Dimensions : 74 cm * 39 cm. Il a été fabriqué par André FABRE en 19? La décoration est traditionnelle : alternance de filets droits, de filets tors (ondes végétales) et de rubans. Sur le panneau de bretelle, on trouve une très belle décoration végétale mélangeant : branche de chêne (avec ses glands) , rameau d'olivier et épis de blé. Et au centre, on peut voir ses initiales "NK"stylisées, entourées d'un médaillon les mettant en valeur. L'évent acoustique, en forme de losange, est placé juste en dessous de ses initiales, dans le médaillon. Les réganches sont assez petites et anciennes (poignées de tiroirs). La bretelle en cuir marron et tenue par deux boutons en bois ?. En outre, précisons que Nicolas utilise des peaux très fines avec une assez grosse chanterelle.

2) Sa collection de galoubets comprend des modèles de plusieurs tailles, plusieurs tonalités (Ré grave, sol, la, si St-Barnabé, Si 440, Ut, Ré aigu), plusieurs matériaux (buis, olivier, ébène, palissandre, métal, PVC, ...)

Discographie :

Liens : Université Marseille, Université L.PASTEUR de Strasbourg, Cours galoubet-tambourin, PLV, JBP, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
08 71 01 60 63
Adresse :
MARSEILLE puis TRETS puis SCHILTIGHEIM (près de STRASBOURG) > RENNES (France)


[Remonter]


Jean-Noël MABELLY dit Jan-Nouvè
(Né le 23/02/1948 à Aix-en-Provence, 13)

Jan-Nouvé MABELLY    Jan-Nouvè MABELLY : galoubet et accordéon

Écoute :

Biographie :

Musicien, chanteur en langue d'Oc, depuis 1973. Comédien, conteur, producteur délégué de radio en 1981.
Jan-Nouvè MABELLY, sur des rythmes d'hier et d'aujourd'hui, retrace en quelque sorte, l'histoire de son pays. Tambourinaire professionnel, intermittent du spectacle, accompagné par divers instruments tels que galoubet, tambourin, trompette marine, accordéon, guitare, piano, il présente un répertoire de chansons en langue d'Oc.
Dans son spectacle, il alterne des airs traditionnels venus du Moyen-Âge et des musiques modernes de sa composition sur des instruments actuels.

Il a été le fondateur des groupes "Mont-Joia", "Passatge" et "Pèr deman". Il a également pris part dans des duos : "Jan-Nouvè e Catarino", "Perqué non".

Caractéristiques de son jeu : Dans l'élan, léger, volatile ...

Discographie :

Liens : Le site perso de Jan-Nouvè

Contact :
E-mail :
Tel :
00 33 (0)6 15 57 15 08  
Adresse :
34 (France)


[Remonter]


[Remonter]


Henri MAQUET
(Né le 14/06/1977 à Liège en Belgique)

Claude NERI

Écoute :

Biographie :

"Musicien poly-instrumentiste, musicologue, ethnomusicologue, luthier, compositeur, pédagogue, chanteur, organisateur de festival et de rencontres… Henri MAQUET est un musicien polyvalent tous azimuts, au service d’une culture vive et bio-dynamique. Élevé aux sources musicologiques et aux répertoires populaires des pays d’Oc, il distille sa créativité par les chemins de la recherche, de l’empirisme et de la spontanéité.

En terre camarguaise, Henri Maquet est un produit d'importation. Ce jeune Belge, implanté à Arles à 13 ans à la faveur d'un déménagement familial, a découvert dans les musiques locales une aire de liberté que le rock pratiqué par son entourage ne lui offait pas...
« J’ai compris assez tôt qu’un musicien traditionnel devait être un couteau suisse qui sait fabriquer son instrument, trouver son accompagnateur et créer les situations », dit-il. Initié au tambour galoubet, duo de flûte/tambour indissociable du folklore provençal, par le musicien arlésien Gaël Hemery, encouragé par l’ancien leader de l’emblématique groupe Mont JoiaJan Mari CarlottiHenri Maquetaborde ce terrain de jeu musical par toutes ses faces. A la pratique instrumentale, il ajoute la théorie à travers des études de musicologie à Aix-en-Provence, s’oriente vers la pédagogie et commence à fabriquer des instruments en roseau. Technique qu’il approfondit en Sardaigne où elle se perpétue depuis des millénaires.

A travers le festival des Suds à Arles, il étend son réseau, rencontre les  jeunes acteurs du mouvement occitan et multiplie les collaborations.Henri Maquet devient lui même un activiste, organise soirées ou festivals comme le Zin Zan à Baux en Provence, qui, en six éditions, a acquis un statut de laboratoire avant-gardiste pour les danses et musiques populaires. 
 
Sa conception des traditions va à l'encontre de tout conservatisme. « C’est une musique qui n’a pas d’époque. Elle circule dans le temps. Aujourd’hui il est stupide de dire que les machines n’y ont pas leurs places, comme à une époque on pouvait le dire de l’accordéon ou encore avant de la vielle à roue. » Pour son dernier projet Delta Sónic, il se produit seul avec ses flutes, ses chants ou son guitarron, associés à des boîtes à rythme, de petits synthés ou des applications pour iPhone. La première s’est tenue le 28 juin 2013 en ouverture du festival des Hautes Terres à Saint Flour, dans le Cantal. « Ca c’est très bien passé. J’ai par la suite reçu un mail très mal écrit d’un intégriste me disant que ce n’était pas de la musique traditionnelle augmentée mais dévoyée. » Mais ses connaissances historiques l’aident à relativiser : « Ca fait 4000 ans qu’il y en a qui râlent. Mais ces musiques continuent à se transformer ».

 

Il présente son travail depuis 1994 sur les scènes avec différentes créations et formations, dont, entre autres : Ventadis, Mont-Joia, Duo Maquet Bachevalier, Pagan, Projet Caitos, Talabrène, Collectif Tapenade, Projet Caitos, Polifonic System… en solo également avec ou sans boucles samples et effets.

À l'origine de deux festivals : ZinZan, Le Chant du Roseau. Henri Maquet est aussi agitateur de bals imprévus, MC de carnaval, conférencier subversif, ambianceur d’atelier vocal, …

En 2012, sa rencontre avec les robots l’amène sur les chemins d’une création électro-chorégraphique. La flûte roots acoompagnée au guitaron FX font danser Y-Zéro et ses amis non programmables dans des chorégraphies pompelup et parfois chaotiques."

Instruments pratiqués : Galoubet/tambourin, flûte à bec, guitare, percussions, instruments en terre cuite, ...

Caractéristiques de son jeu : Moderne

Discographie :

Liens : Facebook, MySpace, Blog, Association Tapenade : Le Chant du Roseau, Delta Sònic, Festival Zinzan, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04
Adresse :
13 ARLES (FRANCE)


[Remonter]


Benjamin MELIA
(Né le 21/01/1980)

Benjamin MELIA

Écoute :

Biographie :

.

Discographie :

Liens : Benjamin MELIA, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
Tel : 00 33 (0)/ Fax : 00 33 (0)
Adresse :
(FRANCE)


[Remonter]


Jean-Pierre MIAULE
(Né en, à)

Jean-Pierre MIAULE

Écoute :

Biographie :

Avant de mener la classe de galoubet-tambourin à l'Ecole Municipale de Musique de Pont-Saint-Esprit, Jean-Pierre MIAULE a débuté son apprentissage du galoubet-tambourin avec Jean COUTAREL puis avec Jean-Marie CAYOL en 1969.

En 1989, il participe au défilé de Jean-Paul GOUDE pour le Bicentenaire de la Révolution Française.
Jusqu'aux années 1990, il est tambourinaire au sein d'une multitude de groupes folkloriques tels que "Les enfants d'Arausio", "Lou Cieri", "L'ensemble traditionaliste de Provence", "Moun Miejour", "Flour de rose".

En 1990, il obtient la médaille d'or de galoubet-tambourin, classe d'André GABRIEL, au Conservatoire national de musique d'Avignon.

Il est à la base de la création du groupe "Barcatraille" et participe activement à la pastorale "CHICHOLA", pièce de Roger PASTUREL, sur une musique de Patrice CONTE.

En 2000, il collabore à la création de la pièce musicale "Six cartes postales d'Avignon" de Patrice CONTE, dans le cadre du Festival du tambourin d'Aix-en-Provence.

En 2001 sous l'impulsion et l'initiative d'Alain BRAVAY, le Trio ARUNDO est créé avec Marykal PAGET au piano, Alain BRAVAY et J-P. MIAULE au galoubet-tambourin. Se rajoute une violoncelliste et une chanteuse pour devenir enfin l'Ensemble ARUNDO.

En plus de ses activités artistiques de musicien en spectacles et de pédagogue dans ses cours de galoubet-tambourin, Jean-Pierre MIAULE effectue un travail de recherche de documents concernant le galoubet-tambourin qui lui a permis de réunir une collection d'iconographie et d'imprimés datant de 1861 à 1938.

Caractéristiques de son jeu : Très propre, peu de fioritures, léger

Discographie :

Liens : Mairie de Pont-Saint-Esprit

Contact :
E-mail :
Tel :
04 90 40 80 88
Adresse :
La Maresque - Les Massanes Ouest 84430 MONDRAGON (France)


[Remonter]


Michel MONTANARO dit Miquéu
(Né le 13/08/1955 à Hyères, 83)

Michel MONTANARO

Écoute :

Biographie :

Improvisateur, "musicien du monde" ... + Cie MONTANARO ...

Michel MONTANARO (dit Miquèu) a commencé à jouer du saxophone puis du galoubet-tambourin à l'âge de 13 ans au sein du groupe folklorique de La Garde "La Farigouleto". Parallèlement, il étudie le saxophone. Passionné de jazz, il a toujours voulu adapter cette spontanéité aux instruments provençaux. Il est titulaire du D.E. en musiques traditionnelles et enseigne la musique d'ensemble en stage, atelier ou masterclass.

Passionné depuis ses débuts par les croisements de culture, tant géographiques qu'historiques, Miquéu MONTANARO a acquis une maîtrise de la construction de passerelles musicales qui, sans lui faire renier ses racines provençales, le portent vers un langage universel ...

Le flûtiste MONTANARO qui, selon un chef de village burkinabé, "parle aux dieux avec sa flûte et à la terre avec son tambour", s'est forgé une identité musicale en tant que compositeur. Passionné depuis ses débuts par les croisements de cultures, tant géographiques qu'historiques, son oeuvre est marquée par ses rencontres avec des musiciens de tous les styles et de toutes les origines.

Une partie de ses compositions est destinée au théâtre, pièces, ballets, spectacles divers, ainsi qu'au cinéma.

Les dates clefs :

1974 M.MONTANARO accompagne le chanteur Daniel DAUMAS
1978 Rencontre avec le musicien Ferenc Sebö
1979 Rencontre avec Barre Phillips qui donnera lieu à l'enregistrement d'un disque
1989 Création du groupe Vents d'Est
1998 M.MONTANARO est lauréat "Villa Médicis Hors Les Murs", l'A.F.A.A. lui attribue cette bourse pour la mise en œuvre de la "Ballada Cantara, Tour en Méditerranée, concerts-escales dans les ports méditerranéens"
2001 Création de la Compagnie MONTANARO, reconnue par le Ministère de la Culture
2002 Création du trio L'Ora Daurada
2003 Création du spectacle pluridisciplinaire Opéra Dòna et enfin : Sortie du disque solo Tambourinaires (Buda/Universal)

Caractéristiques de son jeu : Très vibré, glissé, orné ...

Discographie :

  • "Musica populara occitana" (Recaliu, 1975)
  • "Viatje" (Recali, 1978)
  • "Musica occitana d'encuei" (Ventador, 1979)
  • "Passatge-Elyon-PACA" (K7, 1983)
  • "Collage" (CD, Bonton (CZ), 1990)
  • "Mesura & Arte del Danzare" (CD : Academia Viscontea Lira Records (I), 1992)
  • "Tenson" (CD, La Nef des Musiques : Bleu Regard Musidisc, 1993)
  • "Migrations" (CD, MG : Vents d'Est Auvidis, 1993)
  • "Théâtre" (CD : Distr. Orkhêstra, ARTA (CZ), 1994), en partenariat avec l'Institut Français de Prague et la Délégation Générale de l'Alliance Française en République Tchèque.
  • "Galoubet-Tambourin, Musique d'hier et d'aujourd'hui - France Provence" (CD Ocora Radio France, 1995)
  • "Ballade pour une mer qui chante - Vol.1" (CD Montanaro / Vents d'Est, Distr.Cimo et To/Orkhêstra, 1996)
  • "Java" (CD Montanaro / Raharjo, Distr. Orkhêstra / Ed. Stupeurs et trompettes ST1011, 1997).
  • "Ballade pour une mer qui chante - Vol.2" (CD Montanaro / Vents d'Est, Distr. Cimo et To/Orkhêstra, 1997)
  • "Polyphonies en Solitaire - Solo" (Fonó H, 1997)
  • "Voyageurs" (DFono H, 1997)
  • "Maurin des Maures" (L'Olivier / Harmonia Mundi, 1998-1999)
  • "Ballade pour une mer qui chante - Vol.3" (CD Montanaro / Vents d'Est, Distr. Cimo et To/Orkhêstra, 1999)
  • "Messatge - Nuits Atypiques de Langon" (Daqui / Harmonia Mundi, 2000)
  • "Provence" (BMG GEO - collection Géoworld, 2000)
  • "Noir & blanc" (Aïa, 2000)
  • "Trio Alazar" (Al Sur / Concord, 2000)
  • "Ungaresca - Vents d'Est" (Cimo et To / Orkhestra, 2002)
  • "Messatge" (Daqui, 2002)
  • "Chicha" (Cimo et To / Orkhestra, 2002)
  • "Noir et blanc" (Nord Sud / Nocturne, 2002)
  • "Tambourinaire", disque solo (Buda Records 3016562 / Universal, 2003)
  • "Raga tambourin" (Cimo et To / Nord Sud, 2005)
  • "Un pont sur la mer" (Cimo et To / Nord Sud, 2005) : avec Al Maoussilia
  • "Calènda, trio imaginogène" : Noëls de Provence (Nord Sud / Nocturne, 2006)
  • "L'Ora daurada" (Cimo et To / Nord Sud, 2006)
  • "La Suite Colombiana" (Cimo et To / Nord Sud, 2006)
  • + Coffret Compil Otramar (Nord Sud / Nocturne, 2006)
  • "La Polonaise" (CD/DVD, Harmonia Mundi, 2007)
  • "Duo Montanaro, Tovàbb" (Cimo et To / Nord Sud, 2009)
  • "Duo Montanaro – Gryllus Kft." (Kalàka Zenebolt (2009)
  • "Voyage en soi - Musique méditative" (ADF- Studio SM, 2010)
  • "D'Amor de Guerra" (Nord Sud- Codaex, 2010)
  • "Piada Ribas" (2012)
  • "Ballade a tres voues" (La Triode, 2012)
  • "Serdu - 52ième Rue Est" (Modulor, 2013)
  • "Duo Montanaro, KI" (Cimo et To, 2017)
  • Avec l'Ensemble Méditerranéen / P. Aledo :
    - Tres Corpos Una Alma (Al Sur / Média 7, 1991)
    - Fusion Méditerrannée (FR3 - Platine / Média 7,1991)
    - D'Óle en Óle, D'île en île (Al Sur / Média 7, 1992)

 

  • LP's pour collectionneurs :
    - Gaucelm Faidit, Kecskés Ensemble, (Hungaroton (H), 1985)
    - Live in Budapest (H). (Montanaro / Vents d'Est, 1990 réédité en 2001)

 

  • Musiques de scène (bandes son) :
    - Le venin du théâtre (Théâtre de la Méditerrannée)
    - Odyssée 88 (Théâtre de la Méditerrannée)
    - Une histoire pour le roi (Théâtre du matin calme)
    - Loup noir (Compagnie Coatimundi)
    - Les fourberies de Scapin (Théâtre de la Godille)
    - Gaspard de Besse (Théâtre de la Méditerrannée)
    - Le siège de Mons (CDO)
    - Maurin des Maures (Théâtre de la Méditerrannée)

 

  • Musiques de film :
    - Orsalher (Films Verts) > musique de G. Bertrand
    - Le Président cornemuseux (FR3) > musique de G. Boréani
    - Les enfants de l'Islam, avec S. Poljanski
    - Arany Madàr (dessin animé), avec K. Kiss Tamàs
    - H comme Algérien, film sur Fellag d'Adam Pianko

Une oeuvre originale : "Un provençal au château".

Liens : Page de l'Arcade, Compagnie Montanaro, Catalogue Sirventes, ...

Contact :
E-mail :
Compagnie MONTANARO
Fort Gibron - BP 24 - 83570 CORRENS
Tél. : 04 94 59 56 49 et Fax : 04 94 59 99 70
Tel :
00 33 (0)4 94 59 52 23
Adresse :
83570 CORRENS (FRANCE)


[Remonter]


Claude NERI dit Lou Glaude dit Clo²
(Né le 03/10/1974 à Fontenay-le-Comte, 85)

Claude NERI        Claude NERI en Médiéval
Claude NERI : grimace !        Claude NERI en plein défilé !

Écoute :

Biographie :

En 1981, il commence la musique à l’âge de sept ans par des cours de solfège et de flûte à bec. À huit ans, il s’initie au galoubet/tambourin aux cours de M. SEVENERY durant trois ans. Il passe le 1er degré de la Fédération Folklorique Méditerranéenne (F.F.M) en 1988, participe à la commémoration du bicentenaire de la révolution française à Paris, sous la direction de Jean-Paul GOUDE, passe le 2ème degré de la F.F.M en 1991. Lauréat du concours de tambourinaires d’Aix-en-Provence dans les catégories d’ensemble (prix Ernest COUVE et prix Capoulier MICHEL) en 1992, 1994 et 1995.

Membre fondateur du groupe de musique traditionnelle « OSCO ! » de Nîmes, il obtient la Mention spéciale du jury au concours de tambourinaires d’Aix-en-Provence dans  la catégorie duo (prix Antoine Pascal BONNEFOY) avec Vincent LABBÉ en 1993. Écuyer de la Fédération du Rode de Basse Provence

Il suit des cours de galoubet/tambourin au conservatoire d’Avignon dans la classe de M. André GABRIEL de 1993 à 1996 et atteint le niveau de fin d’études. Lauréat du concours de tambourinaires d’Aix-en-Provence dans  la catégorie duo (prix Antoine Pascal BONNEFOY) avec Vincent LABBÉ en 1994.
Il devient alors professeur de galoubet-tambourin à l’école de musique de Châteaurenard (13) en 1995 et 1996.

En 1996, il fait partie de l’équipe de sonorisation mobile du Festival international de folklore de Martigues. La même année, il obtient le Prix spécial du jury au concours de tambourinaires d’Aix-en-Provence dans  la catégorie duo (prix Antoine Pascal BONNEFOY) avec Laurence DÉOU.
D’octobre 1996 à juillet 1997, il effectue son service militaire au sein de la musique militaire de Nancy (54) en tant que percussionniste.
Il est membre du groupe « Counvivenço Prouvençalo » du Pontet (84) de 1998 à 2000.
Professeur de galoubet-tambourin au sein de l’association « Escolo Félibrenco » de Sorgues (84) en 1999 et 2000, puis au sein de l’association « Musique à Do-Mi-Si’l » de St Victor Lacoste (30) de 2000 à 2004.
Il obtient son 3ème degré de la F.F.M (mestre de masseto) en 2001.

Depuis 2001, il est Vice-Président du groupe de musique médiévale et de la Renaissance « Toutaven » d’Avignon.
Depuis 2002, il est professeur de galoubet-tambourin au sein de l’association « Li Gènt dóu Brès » de Mazan (84) et tambourinaire dans l’orchestre du chanteur Jean-Bernard PLANTEVIN. Et depuis 2003, c'est le Président du groupe de musique traditionnelle « Coustadous » de Caderousse.

Il compose également quelques pièces pour galoubet-tambourin comme "La Risouleto" (une poulkatouneto composée le 15/11/1990)

Instruments pratiqués : Galoubet/tambourin, flûte à bec, guitare, percussions (cymbales, timbales, barshine, woodblock, tambourin, etc....), frestèu, cromorne

Folklore :

A fait partie de divers groupes folkloriques : « L’escolo d’Argenço » de Fourques (30), « À la Font de Nîmes » de Nîmes (30), « Le Cordon Camarguais » de Nîmes (30), « Les Enfants d’Arausio » d’Orange (84).
A joué aussi occasionnellement dans de nombreux groupes folkloriques (« L’étoile de l’avenir », « Les prémices du riz » d’Arles, « Li gai farandoulaire » de Marseille, « La Capouliero » de Martigues, etc…) Ce qui lui a permis de faire un grand nombre de tournées à travers le monde entier (dont entre autres : Angleterre en 1991 avec le groupe « À la Font de Nîmes », Portugal en 92 avec « La Ribambello de Tartarin » de Tarascon, Équateur en 93 et Espagne en 94 avec « Le Cordon Camarguais » de Nîmes, Pologne en 94 avec « L’élan Pontétien » du Pontet, Espagne en 95 avec « Li Cardelino » de Bollène, Festival de Gannat en 96 avec « Les Enfants d’Arausio » d’Orange, Hongrie en 1996 avec « La Capouliero » de Martigues. Mais aussi la Suisse, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie et toutes les régions de France).

Caractéristiques de son jeu : Beaucoup de son, gros tambourin

Discographie :

Liens : www.toutaven.com, www.coustadous.com, JBP, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
04 90 11 02 73 et 06 80 44 69 45
Adresse :
45 rue des micocouliers 84860 CADEROUSSE (FRANCE)


[Remonter]


Thibaut PLANTEVIN
(Né le 19/08/1977 à Vaison-la-Romaine, 84)

Thibaut PLANTEVIN

Écoute :

Biographie :

Webmaster du site Zic Trad.

>>> Voir lien sur site professionnel : www.louprof.free.fr

Concernant le galoubet-tambourin :
Aujourd'hui âgé de 30 ans, Thibaut PLANTEVIN a déjà composé plus de 80 morceaux pour galoubet-tambourin et arrangé plus de 70 chansons ou pièces intrumentales faisant appel à cet instrument. Il est également auteur de 3 recueils pour galoubet-tambourin, d'une comédie musicale et d'une pastorale en provençal faisant appel à un orchestre dans lequel on trouve des parties pour galoubet-tambourin.
La démarche de Thibaut PLANTEVIN s’inscrit complètement dans le schéma de la musique fusionnelle. Essayer d’intégrer les instruments portant la couleur de la tradition dans des musiques de création empreintes des pratiques actuelles, c’est valoriser ces instruments en leur permettant d’évoluer vers d’autres perspectives et surtout de rencontrer un plus large public qui reconnaît alors leur existence en Provence et au-delà de ses frontières. À l’image de notre civilisation, c’est aussi la capacité de s’intégrer dans un modèle multi-culturel en mutation perpétuelle et cultiver sa spécificité dans un monde normalisateur.

Caractéristiques de son jeu : Très rythmique, ornementations, recherche de son ! Accorde le tambourin en fonction de la note originelle du fût puis en fonction de la tonalité du morceau en réglant la tonique ou la quinte.

Ses orchestres, ses groupes :

Discographie :

Liens : Zic Trad, Site professionnel, Site perso, Site du collège A.MALRAUX, Site Atelier de Percussions, Site du CKPM, Site de la FNCS, Site de l'APEMU, Site du chanteur Jean-Bernard PLANTEVIN, etc...

Contact :
E-mail :
Tel :
-
Adresse :
Collège A. Malraux 35 chemin du stade 84380 Mazan (FRANCE)


[Remonter]


Paulin REYNARD
(Né le 12/12/1990 à Bedoin, 84)

Paulin REYNARD       Paulin REYNARD

Écoute :

Biographie :

Jeune tambourinaire issu de la troupe des "Gènt dóu Brès" de Mazan et des cours de galoubet de Nicolas KLUTCHNIKOFF et de Claude NERI, musicien et provençal dans l'âme, il passe son premier degré en 2006. Dès 2005, il suit des cours au conservatoire d'Avignon puis de Marseille avec André GABRIEL.

Dès son plus jeune âge (14 ans), il compose des morceaux pour galoubet-tambourin. À peine âgé de 16 ans, avec l'aide de Thibaut PLANTEVIN, il réalise un recueil de 19 pièces avec accompagnement instrumental. Aujourd'hui, il a désormais composé plus de 25 pièces pour galoubet-tambourin !

Étudiant à la Faculté de Lettres d'Aix-en-Provence en musique et provençal, puis professeur de musique et de provençal en collège et en lycée pendant 2 ans, puis assistant de production audiovisuelle à l'Opéra de Paris, puis assistant du Directeur de l'Opéra de Marseille, il est aujourd'hui Directeur de Production des Chorégies d'Orange auprès de Raymond DUFFAUT.

Caractéristiques de son jeu : Bonne oreille, aime bien rajouter plein d'ornements...

Discographie :

Liens : Son site perso, Le site des "Gènt dóu Brès" de Mazan, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
00 33 (0)6
Adresse :
34 Route des héritiers - Quartier Bérard
84440 BEDOIN (FRANCE)


[Remonter]


Guilhem ROBIN
(Né le 13/09/1985 à Martigues, 13)

Guilhem ROBIN   Guilhem ROBIN

Écoute :

Biographie :

Jeune tambourinaire issu de la Capouliero de Martigues. Dès 2002, alors élève de Sandrine RICHARD, il passe son 3ème degré à l'âge de 17 ans. En 2009, il suit des cours au conservatoire de Marseille avec André GABRIEL. Aujourd'hui, il prépare sa médaille.

Dès son plus jeune âge (16 ans), il compose des morceaux pour galoubet-tambourin (gigues et farandoles) : Séréna, ...

Sa soeur est également tambourinaire !

Caractéristiques de son jeu : Grande technique, très bonne mémoire, oreille, expérience des nouvelles technologies et professionnalisme.

Discographie :

Liens : Site de la Capouliero, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
00 33 (0)6
Adresse :
Q
13 MARTIGUES (FRANCE)


[Remonter]


Sandrine RICHARD-MULLER
(Née en)

Jean COUTAREL

Écoute :

Biographie :

.

Discographie :

Liens : Ensemble Musical Provençal, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
Tel : 00 33 (0)/ Fax : 00 33 (0)
Adresse :
(FRANCE)


[Remonter]


Bernard RINI
(Né le 15/04/1963)

Bernard RINI

Écoute :

Biographie :

.

Discographie :

Liens : Ensemble Musical Provençal, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
Tel : 00 33 (0)/ Fax : 00 33 (0)
Adresse :
(FRANCE)


[Remonter]


Patrick ROUGEOT
(Né en 19 )

Patrick ROUGEOT

Écoute :

Biographie :

Les enfants le surnomment "Patrick le Provençal". Ce grand gaillard au coeur tendre est l'ami des tout-petits. Il sillonne les classes élémentaires pour sensibiliser les enfants à la culture provençale.

Patrick ROUGEOT, professeur de musique traditionnelle, est un membre actif du groupe "Lo Cepon" de Vence.
Dans le cadre des animations en milieu scolaire, il rayonne sur plusieurs villes comme Biot, Vence, Roquefort les Pins et bien sûr Antibes. C'est dans cette dernière ville qu'il a le plus de travail. Il gère tout au long de l'année 64 classes dans 20 établissements différents, où il apprend aux petits des chansons et des danses provençales.

Depuis la rentrée scolaire de 2004-2005, Patrick ROUGEOT a rejoint l’équipe des professeurs de l’Ecole Départementale de Musique, sous la couverture du Conseil Général, un jour et demi par semaine. Les communes du Haut Pays Grassois bénéficieront d’animations musicales; les communes concernées : Séranon, Briançonnet, Saint-Auban, Coursegoules, Thorenc, La Doire, Escragnolles, Caussols …

Patrick ROUGEOT participe également au carnaval des enfants et à la préparation des fêtes de fin d'année dans les écoles. Enfin, il ne manque aucune fête traditionnelle de village. Ainsi, il est également présent à toutes les manifestations Biotoises.

Radio France Musique a consacré 1h30 à cet animateur qui vit la Provence et qui aime faire partager sa passion (Émission diffusée le 18 mars 2000).

Caractéristiques de son jeu : Très pédagogique

Discographie :

Liens : Site de l'association-groupe Lo Cepon, Vidéo sur YouTube, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
00 33 (0)4 93 24 26 59
Adresse :
5
06140 VENCE (FRANCE)


[Remonter]


Yves ROUSGUISTO
(Né en 19 )

Yves ROUSGUISTO et ses coucourdes !

Écoute :

Biographie :

Plasticien sonore, tambourinaire et fifraïre de la Provence orientale et du pays niçois depuis 1974 ...

Yves ROUSGUISTO a été inscrit à l'école de musique de Vence en 1962. À l'âge de 20 ans, il découvre les fêtes traditionnelles animées au son des instruments musicaux du "pays d'Oc" : galoubet-tambourin en Provence orientale et fifre dans la vallée de la Vésubie, mais aussi les pratiques vocales polyphoniques de cette vallée. En 1979, il coordonne le projet "Trésors dóu Païs Nissart" et accompagne le chanteur occitan-niçois Mauris. En 1980, il crée l'association "Lo Cepon" et le "festival de la Conque" à Vence.
Détenteur du CA (Certificat d'aptitude) à l'enseignement des instruments traditionnels, Yves ROUSGUISTO continue ses activités de création et d'interprétation de la musique traditionnelle parallèlement à ses fonctions de conseiller pédagogique départemental en éducation musicale CPEM à Nice, et de Directeur de la Mission interdépartementale des musiques et danses traditionnelles PACA.
Il expose actuellement ses réalisations plastiques et sonores. Il cultive et fabrique ses objets sonores à partir de cannes de Provence (Arundo Donax) et de cougourdons niçois (Lagenaria Maxima), mais aussi partir d'éléments de nature et de systèmes électroniques (Pradellus Gillotis - Isnardis Laurentus - Frouvellis Familias). Ses installations ou ses actions-concerts sont des sortes de jeux de mémoire mettant en scène diverses natures sonores préparées dans son jardin-atelier de Vence ou réalisées sur place.
Également Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres.

Caractéristiques de son jeu : Beaucoup dans le souffle ...

Discographie :

Liens : Son site perso, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
00 33 (0)4 93 58 00 65
Adresse :
503 chemin de la Pouiraque
06140 VENCE (FRANCE)


[Remonter]


Jean-Louis TODISCO
(Né en 19 )

Jean-Louis TODISCO

Écoute :

Autobiographie :

"Rien ne ressemble plus à un tambourinaïre atypique…
…qu'un autre tambourinaïre atypique…
"

« Mon répertoire et ma pratique musicale se sont construits sur les fondations de la liberté orale et morale.
J'ai la maîtrise incontestable de ce que d'autres tambourinaïres appellent des erreurs d'interprétation. Si ce n'est qu'avec moi cela devient une qualité d'expression et de technique souvent récupérée, imitée mais jamais égalée. Je détiens le record incontestable du couac volontaire qui donne tout son sens au mot "interprétation". Je ne suis et ne serais certainement jamais formatable. Je suis la définition même du tambourinaïre autodidacte. Et c'est cette notion fondamentale qui régit toute ma pédagogie, avec une devise très personnelle et fondamentale : "L'apprentissage de la musique commence quand s'arrête le cours." J-L T.
Je prononce peu le mot "galoubet", je préfère dire "flûte à une main" et pour "tambourin" je dis "bourdon". Je sais qu'ainsi je donne aux instruments provençaux, en plus de leur dimension régionale, une résonance populaire et accessible, supprimant tout élitisme identitaire. Mes instruments ont gardé l'accent provençal, mais ont su se transcender dans un monde sans frontières de genres ou de style.
Si j'ai échoué (à l'age de 10 et 11 ans) à l'examen fédéral du 1er degré, c'est qu'il évalue surtout un niveau technique que je n'atteindrai jamais dans les critères définis. Par contre si j'ai été reçu à un niveau national, c'est que j'avais les qualités artistiques et pédagogiques requises. Preuve est de ces faits que mes examinateurs fédéraux ont échoué au niveau national. (25 ans plus tard…)
La musique appartient autant à celui qui la crée, qu'à celui qui l'interprète et à celui qui l'écoute. Juger une musique ou un musicien équivaut à condamner un être au silence. Prétendre le contraire serait manquer de respect à l'humanité tout entière.
Je revendique mes qualités, mes défauts et ma liberté. »

Jean-Louis TODISCO

Biographie :

Après un apprentissage du galoubet-tambourin dans les groupes folkloriques varois, Jean-Louis TODISCO entreprend l'étude de la guitare, du chant, de la flûte, de l'accordéon diatonique.

Jean-Louis TODISCO ne fait pas partie de l'ordre des tambourinaïres et ne pense pas en faire partie un jour ("que ce soit mort ou vivant"). Il a raté 2 fois le premier degré de galoubet tambourin en 1972 et 73, ce qui explique et confirme sa position.
Mais cependant, il a réussi là où d'autres tambourinaires ont échoué et vice et versa. Il a obtenu le DE de galoubet-tambourin (diplôme d'état de professeur de musique traditionnelle). Il enseigne donc cet instrument ainsi que l'accordéon diatonique...

Il consacre aujourd'hui toute son énergie à valoriser les instruments traditionnels de Provence et sa culture. Il a réalisé de nombreux collectages effectués auprès de tambourinaires varois.

Compositeur, il intègre les instruments traditionnels et les musiques traditionnelles d'Oc dans les musiques actuelles : jazz, rock, reggae, latino, ... Et parallèlement, il continue de pratiquer le galoubet-tambourin en bal traditionnel.

Polyinstrumentiste, il tourne dans toute la France, organise des stages dans les écoles, et surtout crée des concerts originaux qui visent à faire évoluer son instrument phare : le galoubet-tambourin parmi d'autres styles et cultures, touchant ainsi au jazz, à la samba ...

Ses orchestres, ses groupes :

Extraits "Live à Brignoles" offerts par l'artiste (Merci Jean-Louis !) : Vouyage et Varages Blues (PS: Le son est ici compressé afin d'augmenter le téléchargement sur Internet, la qualité de l'original est bien sûr meilleure.)

Discographie :

Caractéristiques de son jeu : Beaucoup d'ornementations, de broderies qui enrichissent la mélodie.

Liens : Site perso, Page de l'Arcade, Tambourinaires en Compagnie, ...

Contact :
E-mail :

Tel :
04 94 86 11 07 / 06 75 03 22 32 ou 06 71 92 82 52 + Fax : 04 94 69 24 90
Adresse :
Pichabert 1 – 83340 FLASSANS SUR ISSOLE


[Remonter]


Paul ULÉRI dit Paulo
(Né le 15/06/1976 à Aubagne, 13)

Paul ULÉRI

Écoute :

Biographie :

Né à Aubagne le 15/06/1976, Paul ULÉRI habite aujourd'hui à Nans-les-Pins (dans le Var).
En 1989, à l'âge de 13 ans, il apprend à jouer du galoubet-tambourin et présente l'examen de fin de 1er cycle au bout de 6 mois d'étude qu'il réussit avec mention. En 1991, il crée un groupe de tambourinaires qu'il dirige et joue avec dans toute la région PACA. En 1994, il prend la présidence du groupe folklorique de Nans-les-Pins et la gardera jusqu'en 1999. Il mènera en parallèle le groupe de tambourinaires au sein duquel il donne des cours de galoubet-tambourin.
En 1998, il entre à l'école de musique du Haut-Var où il enseignera pendant 3 ans le galoubet-tambourin, au travers de l'étude des nouvelles musiques traditionnelles avec des airs de sa propre composition ainsi que des airs de Jean-Louis TODISCO et Miquéu MONTANARO avec qui il a eu plusieurs fois l'occasion de jouer au travers de divers groupes comme "Les tambourinaires en compagnie", "Entre deux oc"...
Il mêne à l'école de musiques du Haut-Var des classes d'éveil musical, de formation musicale Cycle1, des ateliers collectifs et individuels de musiques traditionnelles et un atelier pour des personnes déficientes cérébrales.
Fin 1999, il devient professionnel de la musique. Il crée le répertoire du groupe "Les Tambourinaires de Provence" et revisite aussi des airs anciens afin de les remettre au goût du jour.
En 2004, il crée en collaboration avec Florian MESUREUX le groupe "Hyavralt" dont il apporte environ 30% du répertoire.
En 2005, il crée le groupe "Pinto Pàti" avec Florian MESUREUX suite à une commande de Miquéu MONTANARO et compose la totalité du répertoire dans un esprit de nouvelles musiques traditionnelles sur le thème du voyage de deux tambourinaires à travers divers pays du monde.
En 2007, il crée le groupe "Gachatan" avec Philippe ROUSSEAU. Il est titulaire de l'admissibilité au D.E. de professeur de musiques traditionnelles en octobre 2007 et est admis à l'IMFP de Salon.

Depuis 2008, il est professeur de galoubet-tambourin à Simiane-Collongues (près de Gardanne, 13) et à Nans-les-Pins (83).

Il a réalisé de nombreux arrangements pour diverses formations instrumentales :

et composé de nombreuses créations pour divers groupes de musiques expérimentales utilisant le galoubet-tambourin ! :

Depuis 2010, il devient également facteur de galoubet-tambourin.

Caractéristiques de son jeu : Léger et ornementé.

Discographie :

Liens : Site pro, Blog perso, www.myspace.com/tambdeprovence ou www.tambdeprovence.new.fr, www.myspace.com/pintopati, www.myspace.com/hyavralt, www.reggaedoc.fr

Contact :
E-mail :
Tel :
00 33 (0)6 30 33 80 63 (ou 06 88 67 05 96 ?)  
Adresse :
277 Quartier Colle de Gauthier 83860 Nans-les-Pins (France)


[Remonter]


Rémi VENTURE
(Né le 07/03/1959 en Arles)

Rémi VENTURE

Écoute :

Biographie :

Directeur de la bibliothèque municipale de Saint-Rémy-de-Provence et professeur de galoubet-tambourin à l’école de musique intercommunale de la communauté d'agglomérations Arles-Crau-Camargue-Montagnette (Arles, Saint-Martin-de-Crau, Saint-Rémy-de-Provence, Tarascon). Ses recherches et conférences sont dédiées à la Provence, son identité et son histoire... Majoral du Félibrige et membre de plusieurs associations provençalistes, il fait également partie de deux ensembles de musique ancienne (Les Musiciens de Provence et Le Concert Champêtre) dans lesquels il joue du galoubet tambourin.

Discographie :

Bibliographie :

Liens : Wiki, Facebook, ...

Contact :
E-mail :
Tel :
Tel : 00 33 (0)/ Fax : 00 33 (0)
Adresse :
(FRANCE)


[Remonter]


Les plus grandes manifestations historiques de tambourinaires :

>> Ces rassemblements montrent une reconnaissance de la culture traditionnelle provençale dans le monde moderne.


>>>>>>> + LISTE DE TOUS LES TAMBOURINAIRES connus à ce jour ... <<<<<<<
>>>>>>> + LISTE DE TOUS LES GROUPES FOLKLORIQUES connus à ce jour ... <<<<<<<
>>>>>>> + Histoires et anecdotes ... <<<<<<<
>>>>>>> + OEUVRES pour galoubet - tambourin <<<<<<<


Bibliographie :

Les tambourinaires et l'Art : (Classement par ordre chronologique)

Autres sites : Le tambourinaire, La respelido, Une musique nommée Prouvènço, Musiques du monde provençal, Festivals du galoubet-tambourin : Festamb à Aix-en-Provence et Les sauts du loup, Expo vieux métiers, Allwrite, Chambres d'hôtes, Le tambourinaire dans la tradition provençale, Souleiado Margarido, Site de l'ordre des tambourinaires, Forum sur le galoubet-tambourin et les tambourinaires, Wiki, ...

Vidéos en ligne : Vidéo INA, ...

Pour avoir d'autres renseignements, n'hésitez pas à nous écrire :

[Le Galoubet / Tambourin]         [Autres instruments provençaux]


[Remonter]

© PLANTEVIN.